Suite

Déploiement de QGIS dans Citrix XenApp - Comment supprimer les pyramides des « propriétés » de l'image

Déploiement de QGIS dans Citrix XenApp - Comment supprimer les pyramides des « propriétés » de l'image


Je travaille sur le déploiement de QGIS 2.4 dans un environnement de bureau XenApp 6.5.

Nous avons testé QGIS pour voir s'il fonctionnera dans notre environnement sur un serveur de test et avons constaté que la construction de pyramides avec des photos aériennes pour une carte permet à la session de l'utilisateur de récupérer autant de mémoire qu'il le souhaite. existe-t-il un moyen de limiter la mémoire qu'une session peut récupérer ou de désactiver la fonction de construction de la pyramide ?

Nous équilibrons la charge de notre environnement XenApp, nous avons 2 configurations de mémoire différentes en cours d'exécution dans cette ferme, nous avons des serveurs de 48 Go et 32 ​​Go. Si nous nous retrouvions avec 2 utilisateurs QGIS sur 1 serveur de 32 Go et que l'un d'entre eux exécutait la commande Build Pyramid, cela pourrait potentiellement faire basculer le serveur.

Désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poster. Merci de m'indiquer la bonne direction si c'est le cas.


J'ai déployé la même architecture dans XenApp + QGIS 2.4. Si vous creusez dans QGIS et les outils associés, vous trouverez des tonnes d'outils pouvant utiliser toutes les ressources de vos serveurs virtuels. Je ne pense pas qu'il soit possible de les désactiver tous, car les utilisateurs en auront probablement besoin, sur des ensembles de données raisonnables. Ce que je fais, c'est avoir de grosses données raster sur des serveurs de fichiers en lecture seule, de sorte qu'un utilisateur ne puisse pas faire de telles tâches, ou seulement s'il a copié (120 Go… il faut vraiment le vouloir). Pour éviter que les utilisateurs ne creusent de tels outils de haut niveau, nous déployons des données préstylisées grâce au plugin "menu du calque du projet", de sorte que les utilisateurs communs n'ont presque jamais à ouvrir les propriétés du calque, sauf pour le travail de style et d'étiquetage. Il fonctionne depuis 3 ans maintenant, et seuls quelques cas se sont produits avec QGIS accaparant la mémoire et le processeur, et cela était davantage dû à des problèmes de qgis lors de la numérisation ou à des requêtes SQL stupides sans clause de jointure… Si vous voulez vraiment éviter les pyramides, vous devrait probablement servir les données via WMS (avec serveur qgis, geoserver ou mapserver) ou au format ecw/jp2 (déjà construit avec des pyramides). Salut Régis


Du gdaladdo page d'aide, utilisez-nettoyerpour supprimer tous les aperçus (alias « pyramides »). L'option est disponible à partir de GDAL 1.7.0. Donc, à partir d'un shell :

$ gdaladdo -clean monfichier.tif

Cependant, notez que pour les aperçus internes GeoTIFF (ou les aperçus externes au format GeoTIFF),-nettoyerne réduit pas le fichier.