Suite

ArcGIS Server 10 - Licences par cœur

ArcGIS Server 10 - Licences par cœur


Je sais qu'il y a quelque temps, ils ont changé le modèle de licence pour une licence par cœur.

Donc, si vous avez une licence serveur et que vous souhaitez l'installer sur un serveur à quatre cœurs ?

  • Avez-vous besoin de quatre licences pour être légitime ?
  • Si vous souhaitez empêcher le serveur d'utiliser les 3 autres cœurs, ESRI fournit-il des informations sur la façon de procéder ?

ArcGIS Server propose deux options de licence. Vous pouvez choisir d'attribuer une licence en fonction du nombre de cœurs sur les serveurs physiques ou virtuels (comme décrit ci-dessous), selon le plus petit nombre.

Option 1: Licence par le nombre de cœurs sur le serveur virtuel - Lors de la création d'un serveur virtuel, une configuration d'émulation de serveur matériel spécifique est généralement définie. Par exemple, un serveur virtuel peut être configuré pour s'exécuter sur un serveur physique à 2, 4, 8 ou 16 cœurs (le serveur physique n'a pas d'importance pour cette option) ou peut être configuré pour utiliser les cœurs de plusieurs les serveurs. Si le serveur virtuel est configuré en tant que serveur virtuel à 4 cœurs, la licence (et les frais de licence correspondants) serait une licence à 4 cœurs. Si le serveur virtuel est configuré en tant que serveur virtuel à 8 cœurs, la licence et les frais de licence correspondraient à une licence à 4 cœurs avec 4 cœurs supplémentaires. Dans ce modèle de licence, le nombre de cœurs pour la configuration du serveur virtuel est utilisé pour déterminer les frais de licence. Le nombre de cœurs sur les serveurs physiques prenant en charge le serveur virtuel n'est pas utilisé pour déterminer les frais de licence.

Option 2: Sous licence par le nombre de cœurs sur les serveurs physiques sur lesquels le serveur virtuel est défini - Les clients peuvent autoriser les serveurs physiques sur lesquels les serveurs virtuels sont configurés. Généralement, ce modèle requiert que tous les cœurs des serveurs physiques prenant en charge les configurations de serveurs virtuels soient sous licence. Cependant, certaines technologies de virtualisation prennent désormais en charge le partitionnement matériel. Si le client peut prouver que sa technologie de virtualisation prend en charge le partitionnement matériel, ESRI autorise les licences en fonction des ressources matérielles spécifiques utilisées par la partition matérielle. Par exemple, si le logiciel de virtualisation prend en charge la création d'un serveur virtuel qui utilise un socket particulier ou des cœurs spécifiques sur un socket, la licence est basée sur le nombre spécifique de cœurs matériels physiques spécifiés. Remarque : le partitionnement fractionné en dessous du niveau du cœur nécessite toujours que le cœur entier soit compté à des fins de licence. Lors de l'octroi de licences par le serveur physique, les clients sont libres d'installer et d'exécuter n'importe quel nombre d'instances du logiciel serveur ESRI dans tous les serveurs virtuels qu'ils créent sans avoir besoin de licences logicielles supplémentaires, à condition que le serveur physique qu'ils utilisent soit correctement autorisé à s'exécuter. ce logiciel serveur.


La licence de base est pour quatre cœurs. Vous avez besoin de licences supplémentaires si vous devez utiliser plus de cœurs. Pour restreindre le nombre de cœurs sur lesquels vous souhaitez qu'AGS s'exécute, la seule solution que je connaisse est de virtualiser.


Comme mentionné précédemment, une licence serveur est valable jusqu'à 4 cœurs pour autant que nous ayons été informés. Nous avions à l'origine notre serveur sur une machine physique à 8 cœurs, mais nous utilisions "Gestionnaire de ressources système Windows" restreindre les processus ArcGIS Server à 4 cœurs particuliers, répondant ainsi à nos exigences de licence, du moins selon notre gestionnaire de compte.

Maintenant, nous passons à une plate-forme virtuelle qui est partitionnée en seulement 4 cœurs, mais c'était un exercice intéressant, qui nous a permis de partitionner IIS sur un ou deux des cœurs inutilisés afin qu'il n'ait aucune contrainte sur le Processus ArcGIS SErver.


Il existe une autre solution - cela dépend de l'évolutivité et de la rapidité de votre déploiement.

ArcGIS 10 Server sur le cloud :

"ArcGIS Server with Cloud Infrastructure est un déploiement préconfiguré d'ArcGIS Server Enterprise s'exécutant sur une machine virtuelle Windows Server 2008 à 4 cœurs dans l'infrastructure cloud Amazon EC2"

http://www.esri.com/software/arcgis/arcgisserver/cloud-infrastructure.html

(licence renouvelable de 1, 3 et 12 mois)