Suite

Afficher une page Web plutôt qu'une simple URL dans la boîte contextuelle ArcGIS Online ?

Afficher une page Web plutôt qu'une simple URL dans la boîte contextuelle ArcGIS Online ?


Comment afficher une page Web réelle (plutôt qu'un simple lien hypertexte) dans la boîte contextuelle d'ArcGIS Online ?

Dans la section "Contenu contextuel" d'ArcGIS Online, l'ajout d'une URL dans l'"Affichage des attributs personnalisés" affiche simplement un lien et en cliquant dessus, l'URL s'ouvre dans une page différente.

Existe-t-il un moyen d'afficher la page Web directement dans la fenêtre contextuelle de la carte, comme cela se produit pour les images ou les graphiques lorsque nous cliquons sur une couche, comme dans la maquette ci-dessous ?


Comme indiqué dans la réponse ci-dessus, la balise HTML n'est pas autorisée dans l'éditeur d'attributs personnalisés. Cependant, si vous écrivez la balise et l'{url} dans un champ de la couche d'entités, cela sera exécuté par la fenêtre contextuelle.

Je l'ai fait en utilisant le calculateur de terrain d'ArcGIS Online et en ajoutant les attributs et ses attributs à chaque ligne.


Merci pour les précisions dans les commentaires ci-dessus. Si j'ai bien compris, vous créez une carte en vous connectant à ArcGIS Online, en choisissant Mon contenu, puis Créer une carte. À partir de là, vous ajoutez une couche à l'aide de Add et essayez de configurer la fenêtre contextuelle de la couche pour afficher le site Web d'un site Web. Contenu, plutôt qu'un simple lien hypertexte vers le site Web adresse.

Je ne pense pas que cela soit possible en utilisant la visionneuse de carte intégrée ArcGIS Online. La visionneuse vous permet de configurer quelques options pour une fenêtre contextuelle :

… mais ceux-ci ne semblent pas autoriser le HTML. Afin d'afficher le contenu du site Web, vous devrez l'inclure dans un iframe, et cela ne semble pas être pris en charge par le popup - dans mes tests, le code HTML est rendu sous forme de texte, au lieu d'être exécuté :

Si j'ai raison, vous devrez alors écrire votre propre visionneuse de carte (plutôt que d'utiliser la visionneuse de carte ArcGIS Online prête à l'emploi) à l'aide de l'API JavaScript d'ArcGIS Server, qui prend en charge l'exécution de HTML dans une fenêtre contextuelle.


Catégorie : SIG

Je suis en train d'installer ArcGIS Server 9.3 et de déplacer toutes nos données SIG vers ArcSDE. Cela fait 6 mois depuis le dernier ESRI UC, donc la plupart du temps je lis des documents en essayant de me souvenir de tout ce que je appris.

Quoi qu'il en soit, nos données sont maintenant en SDE.

J'ai essayé de publier un service de localisation sur le Web.  Voici ce que j'ai obtenu :

Utilisateur de connexion Baaaaad !  Non, non !

Je me fais gronder par le SIG !


Module arcgis.gis¶

Le gis Le module fournit un modèle d'informations pour le SIG hébergé dans ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise. Ce module fournit des fonctionnalités pour gérer (créer, lire, mettre à jour et supprimer) les utilisateurs, les groupes et le contenu SIG. Ce module est le plus important et constitue le point d'entrée dans le SIG.

Un SIG est représentatif d'une seule organisation ArcGIS Online ou d'un déploiement ArcGIS Enterprise. L'objet SIG fournit des objets d'assistance pour gérer (rechercher, créer, récupérer) les ressources SIG telles que le contenu, les utilisateurs et les groupes.

De plus, l'objet SIG a des propriétés pour interroger son état, qui est accessible à l'aide de l'attribut properties.

Le SIG fournit un widget cartographique qui peut être utilisé dans l'environnement Jupyter Notebook pour visualiser le contenu SIG ainsi que les résultats de votre analyse. Pour créer une nouvelle carte, appelez la méthode map().

Le constructeur construit un objet SIG à partir d'une URL et d'informations d'identification d'utilisateur vers ArcGIS Online ou un portail ArcGIS Enterprise. Les informations d'identification de l'utilisateur peuvent être transmises à l'aide d'une paire nom d'utilisateur/mot de passe ou d'une paire fichier_clé/fichier_cert (en cas de PKI). Prend en charge les utilisateurs intégrés, LDAP, PKI, l'authentification Windows intégrée (à l'aide de NTLM et Kerberos) et l'accès anonyme.

Si aucune URL n'est fournie, ArcGIS Online est utilisé. Si le nom d'utilisateur/mot de passe ou les fichiers de clé/cert ne sont pas fournis, les informations d'identification de l'utilisateur actuellement connecté (IWA) ou l'accès anonyme sont utilisés.

Des profils persistants pour le SIG peuvent être créés en donnant les informations d'identification d'autorisation SIG et en spécifiant un nom de profil. Le profil stocke toutes les informations d'identification d'autorisation (à l'exception du mot de passe) dans le répertoire de base de l'utilisateur dans un fichier de configuration non chiffré nommé .arcgisprofile. Le profil stocke en toute sécurité le mot de passe dans un système d'exploitation. gestionnaire de mots de passe spécifique via le module python keyring. (Remarque : les systèmes Linux peuvent nécessiter l'installation et la configuration d'un logiciel supplémentaire pour une sécurité appropriée) Une fois qu'un profil a été enregistré, la transmission du paramètre de profil par lui-même utilise les informations d'identification d'autorisation enregistrées dans le fichier de configuration/gestionnaire de mots de passe sous ce nom de profil. Plusieurs profils peuvent être créés et utilisés en parallèle.

La description

Chaîne facultative. Si l'URL est Aucune, l'URL sera ArcGIS Online. Il doit s'agir d'une adresse Web vers un portail local ou vers ArcGIS Online sous la forme : <scheme>://<fully_qualified_domain_name>/<web_adaptor> (exemple de portail) https://gis.example.com/portal

Chaîne facultative. Le nom d'utilisateur de connexion (sensible à la casse).

Chaîne facultative. Si un nom d'utilisateur est fourni, un mot de passe est attendu. Ceci est sensible à la casse. Si le mot de passe n'est pas fourni, l'utilisateur est invité dans la boîte de dialogue interactive.

Chaîne facultative. Le chemin d'accès au certificat de clé d'un utilisateur pour l'authentification PKI

Chaîne facultative. Chemin d'accès au fichier de certificat d'un utilisateur pour l'authentification PKI. Si un certificat PFX ou P12 est utilisé, un mot de passe est requis. Si un fichier PEM est utilisé, le fichier key_file est requis.

Booléen facultatif. Si un site a un certificat SSL non valide ou est accessible via l'adresse IP ou le nom d'hôte au lieu du nom sur le certificat, définissez cette valeur sur False. Cela garantira que tous les problèmes de certificat SSL sont ignorés. La valeur par défaut est Vrai. Avertissement La définition de la valeur sur False peut constituer un risque pour la sécurité.

Booléen facultatif. La valeur par défaut est Vrai. Si True, l'objet SIG sera utilisé comme objet SIG par défaut tout au long de la session de script.

Chaîne facultative. Utilisé pour l'authentification OAuth. Il s'agit de la valeur de l'ID client.

Chaîne facultative. le nom du profil que l'utilisateur souhaite utiliser pour s'authentifier, s'il est défini, le profil identifié sera utilisé pour se connecter au SIG spécifié.

En plus des paramètres nommés explicitement, l'objet SIG prend en charge les arguments de mots clés facultatifs :

La description

Chaîne facultative. Le nom d'hôte du serveur proxy utilisé pour autoriser l'accès HTTP/S sur le réseau où le script est exécuté.

Entier facultatif. Le port hôte proxy. La valeur par défaut est 80.

Chaîne facultative. Il s'agit du jeton Enterprise pour les connexions intégrées. Ce paramètre n'est respecté que si le nom d'utilisateur/mot de passe est Aucun et que la sécurité du site utilise la sécurité BUILT-IN.

Chaîne facultative. Il s'agit d'une clé générée par le site du développeur pour permettre un sous-ensemble limité de la fonctionnalité de l'API REST.

Booléen facultatif. Faites confiance aux paramètres d'environnement pour la configuration du proxy, l'authentification par défaut et autres. Si False, la classe SIG ignorera les fichiers netrc définis sur le système.

Renvoie l'APIKeyManager qui permet à l'utilisateur de générer, gérer et modifier des clés API pour un accès contrôlé aux applications.

Le gestionnaire de clés API est uniquement disponible pour ArcGIS Online

Le gestionnaire de ressources pour le contenu SIG. Voir ContentManager .

Les gestionnaires de ressources pour les banques de données SIG. Ceci n'est disponible qu'avec la version Enterprises 10.7+. Voir PortalDataStore pour plus d'informations.

Le gestionnaire de ressources pour les groupes SIG. Voir GroupManager .

Le gestionnaire de ressources pour le hub SIG. Voir Hub .

carte ( emplacement = aucun , niveau de zoom = aucun , mode = '2D' , géocodeur = aucun ) ¶

Crée un widget de carte centré sur l'emplacement déclaré avec le niveau de zoom spécifié. Si une adresse est fournie, elle est géocodée à l'aide des géocodeurs configurés du SIG et si une correspondance est trouvée, l'étendue géographique de l'adresse correspondante est utilisée comme étendue de la carte. Si un niveau de zoom est également fourni, la carte est centrée à la place à l'adresse correspondante et la carte est agrandie au niveau de zoom spécifié. Voir MapView pour plus d'informations.

Remarque : le widget de carte n'est pris en charge que dans un bloc-notes Jupyter.

La description

Chaîne facultative. L'adresse ou le tuple lat-long de l'endroit où la carte doit être centrée.

Entier facultatif. Le niveau de zoom souhaité.

Chaîne facultative de « 2D » ou « 3D » pour spécifier le mode de carte. La valeur par défaut est « 2D ».

Géocodeur en option. Permet aux utilisateurs de spécifier un géocodeur pour trouver un emplacement donné.

Le widget de carte (affiché dans Jupyter Notebook lorsqu'il est interrogé).

Remarque : si le serveur Jupyter Notebook s'exécute sur http, vous devez configurer votre portail/organisation pour autoriser votre hôte et votre port, sinon vous rencontrerez des problèmes de COR lors de l'affichage de ce widget cartographique.

Pour ce faire, connectez-vous à votre portail/organisation dans un navigateur, puis accédez à :

Organisation > Paramètres > Sécurité > Autoriser les origines > Ajouter > http://localhost:8888 (remplacer par l'hôte/le port sur lequel vous exécutez)

La ressource de paramètres du portail est utilisée pour renvoyer une vue de la configuration du portail telle que vue par les utilisateurs actuels, qu'ils soient anonymes ou connectés. Les informations renvoyées par cette ressource incluent les services d'assistance, les URI de redirection autorisés et la configuration actuelle pour tout avis ou information d'accès. bannières.

La description

Obligatoire Dic. Un dictionnaire des paramètres

Des champs

La description

AnonymeAccèsAvis

dict. Un objet JSON représentant un avis qui est affiché aux utilisateurs anonymes de votre organisation. Ex:

Avis d'accès authentifié

dict. Un objet JSON représentant un avis qui est affiché aux utilisateurs authentifiés de votre organisation. Ex:

d'informationBannière

dict. Un objet JSON représentant la bannière d'information qui s'affiche en haut de la page de votre organisation. Ex:

effacerChampsVide

Bool. Si True, tout dictionnaire vide sera défini sur null.

Les propriétés du SIG.

Met à jour les propriétés du SIG à partir de celles de properties_dict. Cette méthode peut être utile pour mettre à jour les services publics utilisés par le SIG.

La description

Dictionnaire obligatoire. Un dictionnaire des seules propriétés et valeurs qui doivent être mises à jour.

Vrai en cas de mise à jour réussie, Faux en cas d'échec.

Pour obtenir des exemples de noms de propriétés et de clés/valeurs à utiliser lors de la mise à jour des services utilitaires, reportez-vous à la section Paramètres du portail à l'adresse https://developers.arcgis.com/rest/users-groups-and-items/common-parameters.htm

URL en lecture seule du SIG auquel vous êtes connecté.

Le gestionnaire de ressources pour les utilisateurs de SIG. Voir UserManager .

renvoie le numéro de version du SIG

Un élément (une unité de contenu) dans le SIG. Chaque élément a un identifiant unique et une URL bien connue qui est indépendante de l'utilisateur propriétaire de l'élément. Un élément peut avoir des données binaires ou textuelles associées disponibles via la ressource de données d'élément. Par exemple, un élément de type Map Package renvoie les bits réels correspondant au package de carte via la ressource de données d'élément.

Les éléments qui ont des couches (par exemple, les éléments FeatureLayerCollection et les éléments ImageryLayer) et les tables ont les propriétés dynamiques des couches et des tables pour accéder aux couches/tables individuelles de cet élément.

Ajoute un commentaire à un élément. Disponible uniquement pour les utilisateurs authentifiés qui ont accès à l'élément.

La description

Chaîne obligatoire. Texte à ajouter en commentaire à un élément spécifique.

ID de commentaire en cas de succès, Aucun en cas d'échec.

add_relationship ( élément_rel , type_rel ) ¶

Ajoute une relation de cet élément à rel_item.

Les relations ne sont pas liées à un élément. Ce sont des liens directionnels d'un élément d'origine vers un élément de destination et ont un type. Le type définit les types d'articles d'origine et de destination valides ainsi que certaines règles. Voir Types de relations dans l'aide de l'API REST pour plus d'informations. Les utilisateurs n'ont pas à posséder les éléments auxquels ils se rapportent, sauf si cela est défini par les règles du type de relation.

Les utilisateurs peuvent uniquement supprimer les relations qu'ils créent.

Les relations sont supprimées automatiquement si l'un des deux éléments est supprimé.

La description

Obligatoire Objet Item correspondant à l'élément associé.

Chaîne obligatoire. Le type de l'élément associé est l'un des [‘Map2Service’, ‘WMA2Code’, ‘Map2FeatureCollection’, ‘MobileApp2Code’, ‘Service2Data’, ‘Service2Service’]. Voir Types de relations. dans l'aide de l'API REST pour plus d'informations sur ce paramètre.

Renvoie True si la relation a été ajoutée, False si l'ajout a échoué.

Si l'élément parent est enregistré à l'aide de l'opération d'enregistrement d'application, cette ressource renvoie des informations relatives à l'application enregistrée. Chaque application enregistrée reçoit un identifiant d'application et un secret d'application qui, en langage OAuth, sont respectivement appelés client_id et client_secret.

Obtient une liste de commentaires pour un élément donné.

La propriété content_status indique si un élément fait autorité ou est obsolète. Cela donne aux propriétaires et aux administrateurs d'Item la possibilité d'avertir les utilisateurs qu'ils doivent être ou non ces informations.

La description

Chaîne facultative ou Aucun. Définit si un élément est obsolète ou fait autorité. Si une valeur Aucun est donnée, alors la valeur sera réinitialisée.

Valeurs autorisées : faisant autorité, obsolète ou aucune

La copie permet la création d'un élément dérivé de l'élément actuel.

Pour les calques, la copie créera un nouvel élément qui utilise l'URL comme référence. Pour les éléments non basés sur des couches, ceux-ci seront copiés et exactement les mêmes données seront fournies.

Si le titre, les balises, l'extrait de description ne sont pas fournis, les valeurs de l'élément seront utilisées.

  • Personnalisation du sprite du service de tuiles vectorielles

  • Limiter l'exposition aux services de fonctionnalités

  • Partage de contenu par référence avec des groupes

  • Création d'éléments de sauvegarde.

Exemple d'utilisation

La description

Chaîne facultative. Le nom du nouvel élément.

Liste facultative de chaînes. Mots descriptifs qui aident à rechercher et à localiser les informations publiées.

Chaîne facultative. Un bref résumé des informations publiées.

Chaîne facultative. Une longue description de l'élément en cours de publication.

Liste facultative d'entiers. Si vous avez une couche avec plusieurs et que vous ne voulez que des couches spécifiques, un index peut être fourni pour ces couches. Si rien n'est fourni, toutes les couches seront visibles.

Exemple : calques=[0,3] Exemple 2 : calques=[9]

copy_feature_layer_collection ( Nom du service , calques = aucun , tableaux = aucun , dossier = aucun , description = aucun , extrait = aucun , propriétaire = aucun ) ¶

Cette opération permet aux utilisateurs de copier les collections de couches d'entités existantes et de sélectionner les couches/tables que l'utilisateur souhaite dans le service.

La description

Chaîne obligatoire. C'est le nom du service.

Liste/chaîne facultative. Il s'agit soit d'une liste d'entiers, soit d'une liste d'entiers séparés par des virgules sous forme de chaîne. Chaque valeur d'index représente une couche dans la collection de couches d'entités.

Liste/chaîne facultative. Il s'agit soit d'une liste d'entiers, soit d'une liste d'entiers séparés par des virgules sous forme de chaîne. Chaque valeur d'index représente une table dans la collection de couches d'entités.

Chaîne facultative. Il s'agit du nom du dossier dans lequel placer. La valeur par défaut est Aucun, ce qui signifie le dossier racine.

Chaîne facultative. Il s'agit de la description de l'article du service.

Chaîne facultative. Il s'agit de l'extrait de service de l'élément. Il ne fait pas plus de 250 caractères.

Chaîne/utilisateur en option. La valeur par défaut est l'utilisateur actuel, mais si vous souhaitez que le service appartienne à un autre utilisateur, transmettez cette valeur.

Article sur le succès. Aucun en cas d'échec

create_thumbnail ( mise à jour = vrai ) ¶

Crée une miniature pour un élément de portail de service d'entités à l'aide de la symbologie du service et du service d'impression enregistré pour l'entreprise.

La description

Booléen facultatif. Lorsqu'il est défini sur True, l'élément sera mis à jour avec la vignette générée dans cet appel, sinon il ne mettra pas à jour l'élément. La valeur par défaut est Vrai.

create_tile_service ( Titre , échelle_min , max_scale , cache_info = Aucun , build_cache = Faux ) ¶

Permet aux éditeurs et aux administrateurs de publier des couches d'entités hébergées et des vues de couches d'entités hébergées en tant que service de tuiles.

La description

Chaîne obligatoire. Le nom du nouveau service. Exemple : "SeasideHeightsNJTiles"

Flotteur obligatoire. La plus petite échelle à laquelle afficher les données. Exemple : 577790.0

Flotteur obligatoire. La plus grande échelle à laquelle afficher les données. Exemple : 80000.0

Dictionnaire facultatif. Si ce n'est pas le cas, l'administrateur fournit les informations de cache de tuiles pour le service. La valeur par défaut est le schéma AGOL.

Booléen facultatif. La valeur par défaut est False si True, le cache sera créé au moment de la publication. Cela augmentera le temps nécessaire pour publier le service.

L'élément s'il a été ajouté avec succès, Aucun en cas d'échec.

effacer ( force = Faux , dry_run = Faux ) ¶

Supprime l'élément. S'il est impossible de supprimer, lève une RuntimeException. Pour savoir si vous pouvez supprimer l'élément en toute sécurité, utilisez le paramètre facultatif 'dry_run'

La description

Bool facultatif. Disponible dans ArcGIS Enterprise 10.6.1 et versions ultérieures. La suppression forcée s'applique uniquement aux éléments qui sont devenus orphelins lorsqu'un serveur fédéré à ArcGIS Enterprise a été supprimé accidentellement avant de le défédérer correctement. Lorsqu'il est appelé sur d'autres éléments, il n'a aucun effet.

Bool facultatif. Disponible dans ArcGIS Enterprise 10.6.1 et versions ultérieures. Si True, vérifie si l'élément peut être supprimé en toute sécurité et vous renvoie un dictionnaire avec des détails. Si des éléments dépendants empêchent la suppression, une liste de ces objets Item est fournie.

Un bool contenant True (pour le succès) ou False (pour l'échec). Lorsque dry_run est utilisé, un dictionnaire avec des détails est renvoyé.

Pendant le test, si vous recevez une liste d'éléments incriminés, essayez d'abord de les supprimer avant de supprimer l'élément actuel. Vous pouvez à votre tour appeler "dry_run" sur ces éléments pour vous assurer qu'ils peuvent être supprimés en toute sécurité.

Supprime l'évaluation que l'utilisateur appelant a ajoutée pour l'élément spécifié.

delete_relationship ( élément_rel , type_rel ) ¶

Supprime une relation entre cet élément et le rel_item.

La description

Obligatoire Objet Item correspondant à l'élément associé.

Chaîne obligatoire. Le type de l'élément associé est l'un des [‘Map2Service’, ‘WMA2Code’, ‘Map2FeatureCollection’, ‘MobileApp2Code’, ‘Service2Data’, ‘Service2Service’]. Voir Types de relations. dans l'aide de l'API REST pour plus d'informations sur ce paramètre.

Renvoie True si la relation a été supprimée, False si la suppression a échoué.

renvoie une classe à la gestion Dépendances des éléments

Renvoie les éléments, les URL, etc. qui dépendent de cet élément. Cette fonctionnalité (dépendances des éléments) n'est pas encore disponible sur ArcGIS Online. Actuellement, il n'est disponible qu'avec un ArcGIS Enterprise.

Renvoie les éléments, les URL, etc. dont dépend cet élément. Cette fonctionnalité (dépendances des éléments) n'est pas encore disponible sur ArcGIS Online. Actuellement, il n'est disponible qu'avec un ArcGIS Enterprise.

Télécharger ( save_path = Aucun , nom_fichier = Aucun ) ¶

Télécharge les données dans le dossier spécifié ou dans un dossier temporaire si aucun dossier n'est fourni.

La description

Chaîne facultative. Emplacement du dossier dans lequel télécharger le fichier.

Chaîne facultative. Le nom du fichier.

Le chemin de téléchargement si les données étaient disponibles, sinon Aucun.

download_metadata ( save_folder = Aucun ) ¶

Télécharge les métadonnées d'élément pour l'ID d'élément spécifié. Les éléments avec des métadonnées ont « Métadonnées » dans leur type Mots-clés.

La description

Chaîne facultative. Emplacement du dossier dans lequel télécharger les métadonnées de l'élément.

Pour un téléchargement réussi des métadonnées, un chemin de fichier. Aucun si l'élément n'a pas de métadonnées.

download_thumbnail ( save_folder = Aucun ) ¶

Télécharge la miniature de cet élément.

La description

Chaîne facultative. Emplacement du dossier dans lequel télécharger la miniature de l'élément.

Pour un téléchargement réussi de la vignette, un chemin de fichier. Aucun si l'élément n'a pas de vignette.

exportation ( Titre , format_export , paramètres = aucun , attendre = vrai , force_fld_vis = Aucun , balises = aucune , extrait = aucun , écraser = Faux ) ¶

Exporte un élément de service au format d'exportation spécifié. Disponible uniquement pour les utilisateurs disposant d'un abonnement d'organisation. Invocable uniquement par le propriétaire de l'élément de service ou un administrateur, à moins qu'il s'agisse d'un service de suivi de localisation ou d'une vue de suivi de localisation. Ceci est utile pour les exportations de longue durée qui pourraient retarder un script.

La description

Chaîne obligatoire. Le nom souhaité de l'élément de service exporté.

Chaîne obligatoire. Le format vers lequel exporter les données. Types autorisés : "Shapefile", "CSV", "File Geodatabase", "Feature Collection", "GeoJson", "Scene Package", "KML",

« Excel », « geoPackage » ou « Package de tuiles vectorielles ».

Chaîne facultative. Un objet JSON décrivant les couches à exporter et les paramètres d'exportation pour chaque couche. Voir http://resources.arcgis.com/en/help/arcgis-rest-api/index.html#/Export_Item/02r30000008s000000/ pour obtenir des conseils.

Booléen facultatif. La valeur par défaut est True, ce qui force l'attente de la fin de l'exportation. Utilisez False lorsque vous pouvez continuer pendant que l'exportation se termine.

Booléen facultatif. Par défaut lorsque vous êtes propriétaire d'un élément et que l'opération d'exportation est appelée, les données fournissent toutes les colonnes. Si l'exportation est effectuée sur une vue, pour vous assurer que la définition de colonne de la vue est respectée, définissez la valeur sur True. Lorsque le propriétaire du service et la valeur sont définis sur False, toutes les données et colonnes seront exportées.

Chaîne facultative. Une valeur séparée par des virgules des descripteurs d'élément.

Chaîne facultative. Un court texte descriptif.

Booléen facultatif. Si l'article d'exportation existe, l'article sera remplacé par le nouveau.

Article ou dictionnaire. L'élément est renvoyé lorsque wait=True. Un dictionnaire décrivant l'état de l'élément est renvoyé lorsque wait=False.

Récupère les données associées à un élément. Notez que cet appel peut renvoyer des résultats différents pour différents types d'éléments : certains types d'éléments peuvent même renvoyer Rien. Consultez cette page API REST pour plus d'informations.

La description

Chaîne facultative. La valeur par défaut est True. Pour les fichiers JSON/texte, si try_json a la valeur True, la méthode essaie de convertir les données en dictionnaire Python (utilisez json.dumps(data) pour convertir le dictionnaire en chaîne), sinon les données sont renvoyées sous forme de chaîne.

Dépend du type de contenu des données. Pour les données non JSON/texte, les fichiers binaires sont renvoyés ainsi que le chemin d'accès au fichier téléchargé. Pour les fichiers JSON/texte, un dictionnaire Python ou une chaîne. Tous les autres seront un tableau d'octets, qui peut être converti en chaîne à l'aide de data.decode('utf-8'). Les fichiers de zéro octet renverront Aucun.

Récupère les octets qui composent la vignette de cet élément.

Octets qui représentent l'élément.

URL de l'image miniature.

Obtient l'URL de la page HTML de l'élément.

Obtient et définit les métadonnées d'élément pour l'élément spécifié. Renvoie Aucun si l'élément n'a pas de métadonnées. Les éléments avec des métadonnées ont « Métadonnées » dans leur type Mots-clés.

mouvement ( dossier , propriétaire = aucun ) ¶

Déplace cet élément dans le dossier portant le nom donné.

La description

Chaîne obligatoire. Le nom du dossier vers lequel déplacer l'élément. Utilisez '/' pour le dossier racine. Pour les autres dossiers, transmettez le nom du dossier sous forme de chaîne ou un dictionnaire contenant l'ID du dossier, tel que le dictionnaire obtenu à partir de la propriété folders.

Chaîne facultative ou objet Owner. Le nom de l'utilisateur vers lequel se déplacer.

Un objet json comme le suivant : <« success » : true | faux,

"itemId" : "<item id>", "owner" : "<owner username>", "folder" : "<folder id>">

Active ou désactive la protection contre la suppression sur cet élément.

La description

Booléen facultatif. La valeur par défaut est True qui active la protection contre la suppression, False pour désactiver la protection contre la suppression.

Un objet json comme le suivant :

Obtient les services proxy hébergés ArcGIS Online définis sur un élément d'application enregistré avec le mot-clé de type d'application enregistrée. Cette ressource est uniquement disponible pour le propriétaire de l'élément et l'administrateur de l'organisation.

publier ( publier_paramètres = Aucun , address_fields = Aucun , output_type = Aucun , écraser = Faux , file_type = Aucun , build_initial_cache = Faux , item_id = Aucun ) ¶

Publie un service hébergé basé sur un élément source existant (cet élément). Les éditeurs peuvent créer des services d'entités, de cartes tuilées, de tuiles vectorielles et de scènes.

Les services d'entités peuvent être créés à l'aide de fichiers d'entrée de type csv, shapefile, serviceDefinition, featureCollection et fileGeodatabase. Les fichiers CSV qui contiennent des champs d'emplacement (c'est-à-dire des champs d'adresse ou des champs XY) sont spatialement activés pendant le processus de publication. Les fichiers de formes et les géodatabases fichier doivent être empaquetés sous forme de fichiers * .zip.

Les services de carte tuilée peuvent être créés à partir de fichiers de définition de service ( * .sd), de packages de tuiles et de services d'entités existants.

Les services de tuiles vectorielles peuvent être créés à partir de fichiers de packages de tuiles vectorielles ( * .vtpk).

Les services de scène peuvent être créés à partir de fichiers de package de couche de scène ( * .spk, * .slpk).

Les définitions de service sont créées dans ArcGIS for Desktop et contiennent à la fois la définition cartographique d'une carte ainsi que ses données empaquetées ainsi que la définition du géoservice à créer.

ArcGIS n'autorise pas l'écrasement si vous avez publié plusieurs couches d'entités hébergées à partir du même élément de données.

La description

Dictionnaire facultatif. contenant des instructions de publication et des personnalisations. Ne peut pas être combiné avec l'écrasement. Voir http://resources.arcgis.com/en/help/arcgis-rest-api/index.html#/Publish_Item/02r300000080000000/ pour plus de détails.

Dictionnaire facultatif. contenant le mappage des colonnes df aux champs d'adresse, par exemple : < « CountryCode » : « Country »>ou

Chaîne facultative. Utilisé uniquement lorsqu'un service d'entités est publié en tant que service de tuiles. par exemple : output_type='Tuiles'

Booléen facultatif. Si True, le service d'entités hébergé est écrasé. Disponible uniquement dans ArcGIS Online et Portal for ArcGIS 10.5 ou version ultérieure.

Chaîne facultative. Certains formats ne sont pas détectés automatiquement, lorsque cela se produit, le type de fichier peut être spécifié : serviceDefinition,shapefile,csv, tilePackage, featureService, featureCollection, fileGeodatabase, geojson, scenepackage, vectortilepackage, imageCollection, mapService et sqliteGeodatabase sont des entrées valides. C'est un paramètre optionnel.

Booléen facultatif. La valeur booléenne (par défaut False), si elle est vraie et applicable pour file_type, la valeur créera un cache pour le service.

Chaîne facultative. Disponible dans Enterprise/AGOL 10.8.1+. Une chaîne de 32 caractères UID sans aucun caractère spécial.

Si item_id est déjà utilisé, une erreur sera générée lors du processus de publication.

Un objet arcgis.gis.Item correspondant à la couche Web publiée.

Obtient ou définit la note attribuée par l'utilisateur actuel à l'élément.

reassign_to ( target_owner , target_folder = Aucun ) ¶

Permet à l'administrateur de réaffecter un seul élément d'un utilisateur à un autre.

Si vous souhaitez déplacer tous les éléments (et groupes) d'un utilisateur vers un autre utilisateur, utilisez la méthode user.reassign_to(). Cette méthode ne déplace qu'un élément à la fois.

La description

Chaîne obligatoire. Le nouveau propriétaire souhaité de l'élément.

Chaîne facultative. Le dossier vers lequel déplacer l'élément.

Un booléen indiquant le succès (True) avec l'ID de l'élément réaffecté, ou l'échec (False).

S'inscrire ( type_application , redirect_uris = Aucun , http_referers = Aucun , privilèges = aucun ) ¶

La méthode d'enregistrement enregistre un élément d'application auprès de l'entreprise. L'enregistrement de l'application entraîne la génération d'un APPID et d'un APPSECRET (également appelés client_id et client_secret en langage OAuth, respectivement) pour cette application. Une fois l'enregistrement réussi, un mot-clé de type d'application enregistrée est ajouté à l'élément d'application.

Disponible pour le propriétaire de l'objet.

La description

Chaîne obligatoire. Le type d'application qui a été enregistrée indiquant s'il s'agit d'une application de navigateur, d'une application native, d'une application serveur ou d'une application à interfaces multiples. Valeurs : navigateur, natif, serveur ou multiple

Liste facultative. Les URI où l'access_token ou le code d'autorisation sera délivré en cas d'autorisation réussie. Le redirect_uri spécifié lors de l'autorisation doit correspondre à l'un des URI enregistrés, sinon l'autorisation sera rejetée.

Une valeur spéciale de urn:ietf:wg:oauth:2.0:oob peut également être spécifiée pour les autorisations accordées. Cela entraînera la transmission du code d'autorisation à une URL de portail (/oauth2/approval). Cette valeur est généralement utilisée par les applications qui n'ont pas de serveur Web ou de schéma d'URI personnalisé où le code peut être livré.

La valeur est un tableau de chaînes JSON.

Liste facultative. Une liste des référents http pour lesquels l'utilisation de la clé API sera limitée.

Remarque : Les référents HTTP peuvent également être configurés pour des applications de type non apiKey. La liste configurée ici sera utilisée pour valider les jetons d'application envoyés lors de l'accès à l'API de partage. Les vérifications du référent ne seront pas appliquées aux jetons d'utilisateur.

Liste facultative. Une liste des privilèges qui seront disponibles pour cette clé API.

"portal:apikey:basemaps", "portal:app:access:item:itemId", "premium:user:geocode", "premium:user:networkanalysis"

`` ` Remarque : Les privilèges peuvent également être configurés pour les applications de type non clé API. La liste configurée ici sera utilisée pour accorder l'accès aux éléments lorsque le point de terminaison d'élément est accessible avec des jetons d'application. Les contrôles ne seront pas appliqués aux jetons d'utilisateur et ils peuvent continuer à accéder aux éléments en fonction du modèle de partage d'éléments actuel. Avec les jetons d'application, tous les éléments du propriétaire de l'application sont accessibles si la liste des privilèges n'est pas configurée.

Articles connexes ( type_rel , direction = 'en avant' ) ¶

Récupère les éléments liés à cet élément. Des relations peuvent être ajoutées et supprimées à l'aide de item.add_relationship() et item.delete_relationship(), respectivement.

Avec les éléments WebMaps, les relations ne sont disponibles que sur les entreprises locales.

La description

Chaîne obligatoire. Le type de l'élément associé est l'un des [‘Map2Service’, ‘WMA2Code’, ‘Map2FeatureCollection’, ‘MobileApp2Code’, ‘Service2Data’, ‘Service2Service’]. Voir Types de relations. dans l'aide de l'API REST pour plus d'informations sur ce paramètre.

Chaîne obligatoire. L'un des ['en avant', 'en arrière']

La liste des éléments associés.

Renvoie le gestionnaire de ressources de l'article

partager ( tout le monde = Faux , org = Faux , groupes = Aucun , allow_members_to_edit = Faux ) ¶

Partage un élément avec la liste de groupes spécifiée.

La description

Booléen facultatif. La valeur par défaut est False, ne partagez pas avec tout le monde.

Booléen facultatif. La valeur par défaut est False, ne partagez pas avec l'organisation.

Liste facultative d'ID de groupe sous forme de chaînes, ou une liste d'objets arcgis.gis.Group, ou une liste d'ID de groupe séparés par des virgules.

Booléen facultatif. La valeur par défaut est False, pour permettre le partage de l'élément avec des groupes qui autorisent la mise à jour partagée

Un dictionnaire avec la clé "notSharedWith" contenant un tableau de groupes avec lesquels l'élément n'a pas pu être partagé.

Révèle le statut de confidentialité ou de partage de l'élément actuel. Un élément peut être privé ou partagé avec un ou plusieurs des éléments suivants : Une liste spécifiée de groupes, à tous les membres de l'organisation ou à tout le monde (y compris les utilisateurs anonymes). Si le retour est False pour org , tout le monde et contient une liste vide de groupes , alors l'élément est privé et visible uniquement par le propriétaire.

Dictionnaire du genre suivant

statut ( job_id = Aucun , job_type = Aucun ) ¶

Fournit l'état lors de la publication d'un élément, de l'ajout d'un élément en mode asynchrone ou de l'ajout avec un téléchargement en plusieurs parties. « Partiel » est disponible pour Ajouter un élément en plusieurs parties, lorsqu'une seule partie est téléchargée et que l'élément n'est pas validé.

La description

Chaîne facultative. ID de tâche renvoyé lors des appels de publication, de génération de fonctions, d'exportation et de création de service.

Chaîne facultative. Le type de tâche asynchrone dont l'état doit être vérifié. La valeur par défaut est aucun, ce qui vérifie l'état de l'élément. Ce paramètre est facultatif, sauf s'il est utilisé avec les opérations répertoriées ci-dessous. Valeurs : publish , generateFeatures, export et createService

Le statut d'un élément de publication.

L'application de désinscription supprime l'inscription d'application d'un élément d'application avec le mot-clé de type d'application enregistrée.

L'opération est disponible pour le propriétaire de l'élément et les administrateurs de l'organisation.

Disponible pour le propriétaire de l'objet.

Arrête le partage de l'élément avec la liste de groupes spécifiée.

La description

Liste facultative de noms de groupe sous forme de chaînes, ou une liste d'objets arcgis.gis.Group, ou une liste d'ID de groupe séparés par des virgules.

Dictionnaire avec la clé "notUnsharedFrom" contenant un tableau de groupes dont l'élément n'a pas pu être départagé.

mettre à jour ( item_properties = Aucun , données = aucune , vignette = aucune , métadonnées = aucune ) ¶

Met à jour un élément dans un portail.

Le contenu peut être un fichier (tel qu'un paquetage de couches, un paquetage de géotraitement, un paquetage de cartes) ou une URL (vers un service ArcGIS Server, un service WMS ou une application).

Pour télécharger un package ou un autre fichier, fournissez un chemin ou une URL vers le fichier dans l'argument de données.

Pour item_properties, transmettez des arguments uniquement pour les propriétés que vous souhaitez mettre à jour. Toutes les autres propriétés seront intactes. Par exemple, si vous souhaitez mettre à jour uniquement la description de l'élément, fournissez uniquement l'argument description dans item_properties.

La description

Dictionnaire obligatoire. Voir le tableau ci-dessous pour les clés et les valeurs.

Chaîne facultative. Soit un chemin ou une URL vers les données.

Chaîne facultative. Soit un chemin ou une URL vers une image miniature.

Chaîne facultative. Soit un chemin ou une URL vers les métadonnées.

Clé : Options du dictionnaire de valeurs pour l'argument item_properties

Chaîne facultative. Indique le type d'élément, voir URL 1 ci-dessous pour les valeurs valides.

Chaîne facultative. Fournissez une liste de tous les sous-types, consultez l'URL 1 ci-dessous pour les valeurs valides.

Chaîne facultative. Description de l'article.

Chaîne facultative. Étiquette de nom de l'article.

Chaîne facultative. URL vers un élément basé sur des URL.

Chaîne facultative. Balises répertoriées sous forme de valeurs séparées par des virgules ou d'une liste de chaînes. Utilisé pour les recherches sur les éléments.

Chaîne facultative. Pour les éléments textuels tels que les collections d'entités et les cartes Web

Chaîne facultative. Fournissez un bref résumé (limité à 250 caractères maximum) de ce qu'est l'article.

Chaîne facultative. Fournissez des valeurs séparées par des virgules pour min x, min y, max x, max y.

Chaîne facultative. Système de coordonnées dans lequel se trouve l'élément.

Chaîne facultative. Informations sur la source du contenu.

Chaîne facultative. Toute information de licence ou restriction concernant le contenu.

Chaîne facultative. Informations locales, pays et langue.

Chaîne facultative. Les valeurs valides sont private, shared, org ou public.

Booléen facultatif. La valeur par défaut est true, contrôle si les commentaires sont autorisés (true) ou non autorisés (false).

Un booléen indiquant le succès (True) ou l'échec (False).

utilisation ( date_range = '7D' , as_df = Vrai ) ¶

Pour les propriétaires et les administrateurs d'éléments, l'utilisation fournit des détails sur l'utilisation d'un élément qui vous aident à évaluer sa popularité. Les détails d'utilisation indiquent combien de fois l'élément a été utilisé pendant la période sélectionnée. L'historique d'utilisation est disponible pour l'année écoulée. Selon le type d'élément, les détails d'utilisation peuvent inclure le nombre de vues, de demandes ou de téléchargements, et le nombre moyen de vues, de demandes ou de téléchargements par jour.

Les vues font référence au nombre de fois où l'élément a été consulté ou ouvert. Pour les cartes, les scènes, les couches non hébergées et les applications Web, le nombre de vues est augmenté d'une unité lorsque vous ouvrez la page de l'élément ou ouvrez l'élément dans Map Viewer. Par exemple, si vous ouvriez la page de l'élément pour une couche d'images de carte et que vous cliquiez sur Ouvrir dans Map Viewer, le nombre augmenterait de deux. Pour d'autres éléments tels que les applications mobiles, KML, etc., le nombre de vues augmente de un lorsque vous ouvrez l'élément, le nombre n'augmente pas lorsque vous ouvrez la page des détails de l'élément.

Pour les couches Web hébergées (entité, tuile et scène), le nombre de requêtes est fourni à la place des vues. Les demandes font référence au nombre de fois qu'une demande est faite pour les données au sein de la couche. Par exemple, quelqu'un peut ouvrir une application contenant une couche d'entités hébergée. L'ouverture de l'application compte comme une vue pour l'application, mais plusieurs demandes peuvent être nécessaires pour dessiner toutes les fonctionnalités de la couche hébergée et sont comptées comme telles.

Pour les types d'éléments de fichiers téléchargeables tels que CSV, SHP, etc., le nombre de téléchargements est affiché. Pour les applications enregistrées, l'onglet Utilisation affiche également le nombre de fois où les utilisateurs se sont connectés à l'application. Les applications qui permettent d'accéder au contenu des abonnés via l'abonnement de l'organisation affichent l'utilisation par crédits. Vous pouvez modifier le délai pour la période de rapport sur l'utilisation du crédit.

La description

Chaîne facultative. La valeur par défaut est 7d. Il s'agit de la période pour demander l'utilisation d'un élément donné.


9 réponses 9

Si vous voulez obtenir le contenu d'une page Web dans une variable, lisez simplement la réponse de urllib.request.urlopen :

Le moyen le plus simple de télécharger et d'enregistrer un fichier est d'utiliser le urllib.request.urlretrieve une fonction:

Mais gardez à l'esprit que urlretrieve est considéré comme un héritage et peut devenir obsolète (je ne sais pas pourquoi, cependant).

Donc le plus correct moyen de le faire serait d'utiliser le urllib.request.urlopen fonction pour renvoyer un objet de type fichier qui représente une réponse HTTP et le copier dans un fichier réel en utilisant Shutil.copyfileobj .

Si cela semble trop compliqué, vous voudrez peut-être aller plus simple et stocker l'intégralité du téléchargement dans un objet octets, puis l'écrire dans un fichier. Mais cela ne fonctionne bien que pour les petits fichiers.

Il est possible d'extraire des données compressées .gz (et peut-être d'autres formats) à la volée, mais une telle opération nécessite probablement que le serveur HTTP prenne en charge l'accès aléatoire au fichier.