Suite

Sélection d'un polygone ArcSDE par point dans ArcGIS Desktop à l'aide d'ArcPy ?

Sélection d'un polygone ArcSDE par point dans ArcGIS Desktop à l'aide d'ArcPy ?


Je continue à penser que je dois manquer quelque chose, mais il ne semble pas y avoir d'outil dans ArcGIS 10 pour sélectionner des entités (en particulier des polygones) à partir d'une couche à un emplacement ponctuel (X, Y) via ArcPy. Les paramètres d'un tel outil seraient simplement un nom de couche et un emplacement XY.

Pour le moment, je contourne ce problème en créant une classe d'entités ponctuelles contenant le point et en effectuant un SelectLayerByLocation dessus. Cependant, lorsque la classe d'entités surfaciques est dans Oracle (accessible via ArcSDE 9.x) et contient 3,5 millions de polygones, le temps nécessaire pour effectuer la sélection peut être supérieur à 5 minutes lorsque je pense qu'une seconde ou deux (avec moins de code) seraient plus approprié. La classe d'entités a un index spatial et j'ai essayé d'utiliser arcpy.env.extent (que SelectLayerByLocation semble ignorer) pour restreindre la zone géographique accessible, mais les performances restent très médiocres.

Existe-t-il un moyen plus rapide de le faire en utilisant ArcGIS Desktop 10 et ArcPy ?


Une autre approche consisterait à utiliser l'outil de jointure spatiale. Utilisez le point comme couche d'entités en entrée comme ci-dessus et la couche de polygones comme entités d'identité.
Contrairement à SelectLayerByLocation, SpatialJoin Est-ce que honorer l'étendue de l'environnement.

targetlayer = layername joinlayer=arcpy.PointGeometry(arcpy.Point(x, y)) fieldmappings = arcpy.FieldMappings() fieldmappings.addTable(targetlayer) arcpy.SpatialJoin_analysis(targetlayer, joinlayer, outputlayer, "JOIN_ONE_TO_MANY", "KEEP_COMMON", fieldmappings )

JOIN_ONE_TO_MANY peut sembler contre-intuitif, mais comme vous n'avez qu'une seule fonctionnalité de jointure, la fonction principale de cette option est de désactiver les règles d'agrégation et de fusion. KEEP_COMMON s'assurera que votre sortie est limitée uniquement au polygone qui coupe votre point. Les Fieldmappings limiteront les attributs de sortie à la forme et aux attributs de la couche de polygones uniquement ; la valeur par défaut inclurait également les attributs de la couche de points.

Le reste des valeurs par défaut fonctionnera correctement, vous pouvez donc laisser les arguments restants.


Je viens de comprendre quelque chose...

Si vous l'utilisez pour implémenter un service de géotraitement, vous pouvez également implémenter un service d'entités avec votre couche de polygones à la place et utiliser l'opération de requête sur le service d'entités.

Toi pouvez utiliser un emplacement XY simple avec l'opération de requête de service d'entités, ainsi que contrôler les attributs de sortie, y compris la forme.

Vous pouvez avoir des restrictions sur la quantité d'exposition de la classe d'entités surfaciques, mais si vous la rendez déjà accessible au service de géotraitement, vous devriez également pouvoir créer un service d'entités.


Cette réponse est venue des anciens forums de discussion ArcGIS.

Merci Jason Scheirer pour un code plus concis :

SelectLayerByLocation(in_layer=arcpy.PointGeometry(arcpy.Point(x, y)), select_features="mylayer")

Et surtout à Chris Snyder pour un conseil de performance :

Une solution plus rapide peut consister à mettre un peu en mémoire tampon votre point, puis à utiliser l'étendue de la mémoire tampon comme étendue d'analyse pour effectuer une copie in_memory (outil CopyFeatures) de vos données SDE, puis effectuer un SelectByLocation sur le jeu de données in_memory plus petit et local. De cette façon, vous faites en sorte que l'outil SelectByLocation respecte l'environnement d'étendue d'analyse, ce qu'il ne ferait normalement pas. BTW : toutes les entités qui chevauchent l'étendue de l'analyse seront copiées avec l'outil CopyFeatures. Je souhaite bien sûr que l'outil SelectByLocation et les méthodes des curseurs honorent l'étendue de l'analyse…


Écriture de script pour convertir les coordonnées du fichier .txt en polygones à l'aide d'ArcPy

Je suis étudiant en première année d'apprentissage de Python et je suis bloqué à 100% en ce moment. J'ai créé par accident un script qui convertit les coordonnées du fichier de formes en un fichier .txt, mais je dois faire le contraire.

J'essaie de prendre un document .txt (affiché ci-dessous) et de transformer les coordonnées en polygones. C'est une mission, et je suis actuellement dans ma première année de codage, donc j'essaie toujours d'apprendre progressivement. Ce cours ne fournit pas vraiment de conseils, donc tout ce que je sais que j'ai appris d'Esri, j'ai juste vraiment besoin de conseils généraux, Je ne veux pas que quelqu'un me donne juste les réponses, j'ai vraiment besoin d'apprendre ça.

Mon code actuel et mes réflexions sur ce que je dois faire sont ci-dessous (Nouvelle erreur reçue)

Traceback (appel le plus récent en dernier) :
Fichier "", ligne 67, dans
NameError : le nom ‘coords’ n'est pas défini


Syntaxe

La géodatabase ArcSDE, fichier ou personnelle, ou le dossier dans lequel la classe d'entités en sortie sera créée. Cet espace de travail doit déjà exister.

Nom de la classe d'entités à créer.

Type de géométrie de la classe d'entités.

Classe d'entités utilisée comme modèle pour définir le schéma attributaire de la classe d'entités.

Détermine si la classe d'entités contient des valeurs de mesure linéaires (valeurs m).

  • DISABLED — La classe d'entités en sortie n'aura pas de valeurs m.
  • ENABLED — La classe d'entités en sortie aura des valeurs m.
  • SAME_AS_TEMPLATE — La classe d'entités en sortie n'aura des valeurs m que si le modèle a des valeurs m.

Détermine si la classe d'entités contient des valeurs d'altitude (valeurs z).

  • DISABLED — La classe d'entités en sortie n'aura pas de valeurs z.
  • ENABLED — La classe d'entités en sortie aura des valeurs z.
  • SAME_AS_TEMPLATE — La classe d'entités en sortie n'aura des valeurs z que si le modèle a des valeurs z.
  • En entrant le chemin d'accès à un fichier .prj, tel que C:/workspace/watershed.prj .
  • En référençant une classe d'entités ou un jeu de classes d'entités dont vous souhaitez appliquer la référence spatiale, telle que C:/workspace/myproject.gdb/landuse/grassland .
  • En définissant un objet de référence spatiale avant d'utiliser cet outil, tel que sr = arcpy.SpatialReference("C:/data/Africa/Carthage.prj") , que vous utilisez ensuite comme paramètre de référence spatiale.

La référence spatiale de la classe d'entités modèle n'a aucun effet sur la référence spatiale en sortie. Si vous souhaitez que votre sortie soit dans le système de coordonnées de la classe d'entités modèle, définissez le paramètre Système de coordonnées sur la référence spatiale de la classe d'entités modèle.

Le mot-clé de configuration s'applique uniquement aux données ArcSDE. Il détermine les paramètres de stockage de la table de base de données.

Les paramètres de la grille spatiale 1, 2 et 3 sont utilisés pour calculer un index spatial et ne s'appliquent qu'aux géodatabases fichier et à certaines classes d'entités de géodatabase ArcSDE. Si vous n'êtes pas familiarisé avec la définition des tailles de grille, laissez ces options sur 0,0,0 et ArcGIS calculera les tailles optimales pour vous. Étant donné qu'aucune entité n'est écrite par cet outil, l'index spatial sera dans un état non construit. L'index sera généré lorsque des entités sont écrites dans la classe d'entités, par exemple par l'outil Ajouter ou des opérations de mise à jour. Pour plus d'informations sur ce paramètre, reportez-vous à la documentation de l'outil Ajouter un index spatial.

Taille de cellule de la deuxième grille spatiale. Laissez la taille à 0 si vous ne voulez qu'une seule grille. Sinon, définissez la taille sur au moins trois fois plus grande que la grille spatiale 1.

Taille de cellule de la troisième grille spatiale. Laissez la taille à 0 si vous ne voulez que deux grilles. Sinon, définissez la taille sur au moins trois fois plus grande que la grille spatiale 2.


Syntaxe

La géodatabase ArcSDE, fichier ou personnelle, ou le dossier dans lequel la classe d'entités en sortie sera créée. Cet espace de travail doit déjà exister.

Nom de la classe d'entités à créer.

Type de géométrie de la classe d'entités.

Classe d'entités utilisée comme modèle pour définir le schéma attributaire de la classe d'entités.

Détermine si la classe d'entités contient des valeurs de mesure linéaires (valeurs m).

  • DISABLED — La classe d'entités en sortie n'aura pas de valeurs m.
  • ENABLED — La classe d'entités en sortie aura des valeurs m.
  • SAME_AS_TEMPLATE — La classe d'entités en sortie n'aura des valeurs m que si le modèle a des valeurs m.

Détermine si la classe d'entités contient des valeurs d'altitude (valeurs z).

  • DISABLED — La classe d'entités en sortie n'aura pas de valeurs z.
  • ENABLED — La classe d'entités en sortie aura des valeurs z.
  • SAME_AS_TEMPLATE — La classe d'entités en sortie n'aura des valeurs z que si le modèle a des valeurs z.
  • En entrant le chemin d'accès à un fichier .prj, tel que C:/workspace/watershed.prj .
  • En référençant une classe d'entités ou un jeu de classes d'entités dont vous souhaitez appliquer la référence spatiale, telle que C:/workspace/myproject.gdb/landuse/grassland .
  • En définissant un objet de référence spatiale avant d'utiliser cet outil, tel que sr = arcpy.SpatialReference("C:/data/Africa/Carthage.prj") , que vous utilisez ensuite comme paramètre de référence spatiale.

Lorsque vous utilisez une classe d'entités modèle, sa référence spatiale est ignorée.

Le mot-clé de configuration s'applique uniquement aux données ArcSDE. Il détermine les paramètres de stockage de la table de base de données.

Les paramètres de la grille spatiale 1, 2 et 3 sont utilisés pour calculer un index spatial et ne s'appliquent qu'aux géodatabases fichier et à certaines classes d'entités de géodatabase ArcSDE. Si vous n'êtes pas familiarisé avec la définition des tailles de grille, laissez ces options sur 0,0,0 et ArcGIS calculera les tailles optimales pour vous. Étant donné qu'aucune entité n'est écrite par cet outil, l'index spatial sera dans un état non construit. L'index sera généré lorsque des entités sont écrites dans la classe d'entités, par exemple par l'outil Ajouter ou des opérations de mise à jour. Pour plus d'informations sur ce paramètre, reportez-vous à la documentation de l'outil Ajouter un index spatial.

Taille de cellule de la deuxième grille spatiale. Laissez la taille à 0 si vous ne voulez qu'une seule grille. Sinon, définissez la taille sur au moins trois fois plus grande que la grille spatiale 1.

Taille de cellule de la troisième grille spatiale. Laissez la taille à 0 si vous ne voulez que deux grilles. Sinon, définissez la taille sur au moins trois fois plus grande que la grille spatiale 2.


Syntaxe

Classe d'entités ArcSDE, classe d'entités de géodatabase fichier ou fichier de formes auquel un index spatial doit être ajouté ou reconstruit.

Les paramètres de la grille spatiale 1, 2 et 3 s'appliquent uniquement à la géodatabase fichier et à certaines classes d'entités de géodatabase ArcSDE. Si vous n'êtes pas familiarisé avec la définition des tailles de grille, laissez ces options sur 0,0,0 et ArcGIS calculera les tailles optimales pour vous.

Taille de cellule de la deuxième grille spatiale. Laissez la taille à 0 si vous ne voulez qu'une seule grille. Sinon, définissez la taille sur au moins trois fois plus grande que la grille spatiale 1.

Taille de cellule de la troisième grille spatiale. Laissez la taille à 0 si vous ne voulez que deux grilles. Sinon, définissez la taille sur au moins trois fois plus grande que la grille spatiale 2.


Paramètres

Le fichier de connexion à la base de données qui contient les données à interroger.

Nom en sortie de la couche d'entités ou de la vue tabulaire à créer.

L'instruction SQL qui définit la requête select à exécuter dans la base de données.

Cette chaîne doit passer la validation avant que les contrôles restants soient activés. La validation sera déclenchée lorsque vous cliquerez en dehors de cette zone de saisie. Le processus de validation exécute la requête dans la base de données et vérifie si le résultat de la requête SQL répond aux normes de modélisation de données appliquées par ArcGIS. Si la validation échoue, l'outil renvoie un avertissement. La seule exception concerne Model Builder, auquel cas la validation ne sera pas déclenchée si l'entrée est constituée de données dérivées.

  • Le résultat de la requête SQL ne doit avoir qu'un seul champ spatial.
  • Le résultat de la requête SQL ne doit avoir qu'une seule référence spatiale.
  • Le résultat de la requête SQL ne doit avoir qu'un seul type d'entité, tel que point, multipoint, ligne ou polygone.
  • Le résultat de la requête SQL ne peut avoir aucun type de champ non pris en charge par ArcGIS Les types de données de champ ArcGIS décrivent les types de champ pris en charge dans ArcGIS.

La validation est particulièrement importante lorsque vous travaillez avec des données dans des bases de données spatiales qui n'appliquent pas les mêmes normes qu'ArcGIS.

Un ou plusieurs champs de la liste SELECT de l'instruction SELECT qui généreront un identifiant de ligne unique et dynamique.

Spécifie le type de forme de la couche de requête. Seuls les enregistrements de l'ensemble de résultats de la requête qui correspondent au type de forme spécifié seront utilisés dans la couche de requête en sortie. La validation de l'outil tentera de définir cette propriété en fonction du premier enregistrement du jeu de résultats. Cela peut être modifié avant d'exécuter l'outil s'il ne s'agit pas du type de forme de sortie souhaité. Ce paramètre est ignoré si le jeu de résultats de la requête ne renvoie pas de champ géométrique.

  • Point : la couche de requête en sortie utilisera une géométrie de point.
  • Multipoint : la couche de requête en sortie utilisera une géométrie multipoint.
  • Polygone : la couche de requête en sortie utilisera la géométrie polygonale.
  • Polyligne : la couche de requête en sortie utilisera la géométrie polyligne.

Valeur de l'identificateur de référence spatiale (SRID) pour les requêtes qui renvoient la géométrie. Seuls les enregistrements du jeu de résultats de la requête qui correspondent à la valeur SRID spécifiée seront utilisés dans la couche de requête en sortie. La validation de l'outil tentera de définir cette propriété en fonction du premier enregistrement du jeu de résultats. Cela peut être modifié avant d'exécuter l'outil s'il ne s'agit pas de la valeur SRID de sortie souhaitée. Ce paramètre est ignoré si le jeu de résultats de la requête ne renvoie pas de champ géométrique.

Le système de coordonnées qui sera utilisé par la couche de requête en sortie. La validation de l'outil tentera de définir cette propriété en fonction du premier enregistrement du jeu de résultats. Cela peut être modifié avant d'exécuter l'outil s'il ne s'agit pas du système de coordonnées de sortie souhaité. Ce paramètre est ignoré si le jeu de résultats de la requête ne renvoie pas de champ géométrique.

Spécifie comment les propriétés spatiales de la couche seront définies.

Au cours du processus de validation, la dimensionnalité, le type de géométrie, la référence spatiale, le SRID et les propriétés d'identifiant unique seront définis sur la couche de requête. Ces valeurs sont basées sur la première ligne renvoyée dans la requête. Pour définir manuellement ces propriétés au lieu que l'outil interroge la table pour les obtenir, le paramètre Définir les propriétés spatiales pour la couche est coché par défaut.

  • Coché : définissez manuellement les propriétés spatiales de la couche. C'est la valeur par défaut.
  • Non coché : les propriétés de la couche seront déterminées en fonction de la première ligne renvoyée dans la requête.

Spécifie si la couche aura des valeurs m.

  • Coché : la couche aura des valeurs m.
  • Non coché : la couche n'aura pas de valeurs m. C'est la valeur par défaut.

Spécifie si la couche aura des valeurs z.

  • Coché : la couche aura des valeurs z.
  • Non coché : la couche n'aura pas de valeurs z. C'est la valeur par défaut.

L'étendue de la couche. Ce paramètre n'est utilisé que si Définir les propriétés spatiales de la couche est coché ( spatial_properties = DEFINE_SPATIAL_PROPERTIES en Python). L'étendue doit inclure toutes les entités de la table.

  • Par défaut : l'étendue sera basée sur l'étendue maximale de toutes les entrées participantes. C'est la valeur par défaut.
  • Etendue d'affichage actuelle : l'étendue est égale au bloc de données ou à l'affichage visible. L'option n'est pas disponible lorsqu'il n'y a pas de carte active.
  • Comme spécifié ci-dessous : l'étendue sera basée sur les valeurs d'étendue minimale et maximale spécifiées.
  • Parcourir : l'étendue sera basée sur un jeu de données existant.

Sortie dérivée

Le fichier de connexion à la base de données qui contient les données à interroger.

Nom en sortie de la couche d'entités ou de la vue tabulaire à créer.

L'instruction SQL qui définit la requête select à émettre vers la base de données.

Un ou plusieurs champs de la liste SELECT de l'instruction SELECT qui généreront un identifiant de ligne unique et dynamique.

Spécifie le type de forme de la couche de requête. Seuls les enregistrements de l'ensemble de résultats de la requête qui correspondent au type de forme spécifié seront utilisés dans la couche de requête en sortie. La validation de l'outil tentera de définir cette propriété en fonction du premier enregistrement du jeu de résultats. Cela peut être modifié avant d'exécuter l'outil s'il ne s'agit pas du type de forme de sortie souhaité. Ce paramètre est ignoré si le jeu de résultats de la requête ne renvoie pas de champ géométrique.

  • POINT — La couche de requête en sortie utilisera la géométrie des points.
  • MULTIPOINT — La couche de requête en sortie utilisera une géométrie multipoint.
  • POLYGONE — La couche de requête en sortie utilisera la géométrie polygonale.
  • POLYLINE — La couche de requête en sortie utilisera la géométrie polyligne.

Valeur de l'identificateur de référence spatiale (SRID) pour les requêtes qui renvoient la géométrie. Seuls les enregistrements du jeu de résultats de la requête qui correspondent à la valeur SRID spécifiée seront utilisés dans la couche de requête en sortie. La validation de l'outil tentera de définir cette propriété en fonction du premier enregistrement du jeu de résultats. Cela peut être modifié avant d'exécuter l'outil s'il ne s'agit pas de la valeur SRID de sortie souhaitée. Ce paramètre est ignoré si le jeu de résultats de la requête ne renvoie pas de champ géométrique.

Le système de coordonnées qui sera utilisé par la couche de requête en sortie. La validation de l'outil tentera de définir cette propriété en fonction du premier enregistrement du jeu de résultats. Cela peut être modifié avant d'exécuter l'outil s'il ne s'agit pas du système de coordonnées de sortie souhaité. Ce paramètre est ignoré si le jeu de résultats de la requête ne renvoie pas de champ géométrique.

Spécifie comment les propriétés spatiales de la couche seront définies.

Au cours du processus de validation, la dimensionnalité, le type de géométrie, la référence spatiale, le SRID et les propriétés d'identifiant unique seront définis sur la couche de requête. Ces valeurs sont basées sur la première ligne renvoyée dans la requête. Pour définir manuellement ces propriétés au lieu que l'outil interroge la table pour les obtenir, utilisez la valeur par défaut pour ce paramètre.

  • DEFINE_SPATIAL_PROPERTIES — Définissez manuellement les propriétés spatiales de la couche. C'est la valeur par défaut.
  • DO_NOT_DEFINE_SPATIAL_PROPERTIES — Les propriétés de la couche seront déterminées en fonction de la première ligne renvoyée dans la requête.

Spécifie si la couche aura des valeurs m.

  • INCLUDE_M_VALUES — La couche aura des valeurs m.
  • DO_NOT_INCLUDE_M_VALUES — La couche n'aura pas de valeurs m. C'est la valeur par défaut.

Spécifie si la couche aura des valeurs z.

  • INCLUDE_Z_VALUES — La couche aura des valeurs z.
  • DO_NOT_INCLUDE_Z_VALUES — La couche n'aura pas de valeurs z. C'est la valeur par défaut.

L'étendue de la couche. Ce paramètre n'est utilisé que si Définir les propriétés spatiales de la couche est coché ( spatial_properties = DEFINE_SPATIAL_PROPERTIES en Python). L'étendue doit inclure toutes les entités de la table.

  • MAXOF —L'étendue maximale de toutes les entrées sera utilisée.
  • MINOF —La zone minimale commune à toutes les entrées sera utilisée.
  • DISPLAY —L'étendue est égale à l'affichage visible.
  • Nom de la couche : l'étendue de la couche spécifiée sera utilisée.
  • Objet d'étendue : l'étendue de l'objet spécifié sera utilisée.
  • Chaîne de coordonnées délimitée par des espaces : l'étendue de la chaîne spécifiée sera utilisée. Les coordonnées sont exprimées dans l'ordre x-min, y-min, x-max, y-max.

Sortie dérivée

Exemple de code

Le script de fenêtre Python suivant montre comment utiliser l'outil MakeQueryLayer en mode immédiat.

Le script autonome suivant montre comment utiliser l'outil MakeQueryLayer.


Sélectionnez par erreur d'emplacement dans le script python : &ldquoFetch Geometries&rdquo window [fermé]

Vous voulez améliorer cette question ? Mettez à jour la question afin qu'elle soit sur le sujet pour Stack Overflow.

J'ai un script python utilisé comme code source pour un ScriptTool dans ArcGIS qui est censé sélectionner des segments de route à partir d'une sélection par emplacement avec un masque (classe d'entités polygones). Tout fonctionnait bien jusqu'à ce que je modifie le code pour générer un masque différent pour l'outil de sélection. Il semble que depuis cette modification, le code modifié ainsi que le code d'origine me donnent tous les deux la même erreur d'exécution pour l'outil SelectByLocation avec la condition INTERSECT.

Voici la partie spécifique du code d'origine :

Et voici le code modifié :

(Les chemins des fichiers sont faux juste à des fins de démonstration)

Concernant l'erreur, une petite fenêtre nommée "AddList" apparaît avec seulement "FetchGeometries" écrit dedans, avec un bouton OK. Lorsque vous cliquez dessus, j'obtiens une erreur d'exécution de fonction pour le SelectByLocation_management outil (erreur 999999 inconnue). Cela se produit aussi si j'exécute mon code non modifié, cela fonctionnait bien auparavant. J'ai vérifié les deux fichiers utilisés pour exécuter l'outil de sélection mais ils sont tous les deux au bon format (fichier de forme, type de polygone pour le masque et lignes pour les routes) et remplis à droite. J'ai cherché partout sur Internet et il semble que personne n'ait eu ce problème auparavant.

Vérifiez une capture d'écran du problème : http://imgur.com/jltD0zl.

Le problème n'est pas tant le code lui-même car il fonctionnait bien auparavant, mais je ne peux tout simplement pas retracer la source de cette erreur. Les blocs de code indiquent simplement le contexte dans lequel l'erreur s'est produite. Mes tripes suggèrent que quelque chose s'est mal passé à un moment donné avec le MakeFeatureLayer_management outil. De plus, l'utilisation du fichier source pour les routes sans créer de couche d'entités donne une erreur pour des paramètres non valides pour l'outil de sélection.

Alors ma question est la suivante : avez-vous déjà vu cette erreur ? Et si oui, était-ce avec le même outil de géotraitement et comment s'en débarrasser ?

Pour info je viens de commencer à apprendre python et arcpy il y a deux mois pour un stage. Ceci est mon premier post ici, donc je m'excuse d'avance si mon problème n'est pas clair pour certains d'entre vous.


Création d'une nouvelle géodatabase vide sur votre PC

La géodatabase est un "conteneur" utilisé pour contenir une collection de jeux de données. Il en existe trois types :

  1. Géodatabases fichier&mdashStocké sous forme de dossiers dans un système de fichiers. Chaque ensemble de données est conservé sous forme de fichier dont la taille peut atteindre 1 To. La géodatabase fichier est recommandée par rapport aux géodatabases personnelles.
  2. Géodatabases personnelles&mdashTous les jeux de données sont stockés dans un fichier de données Microsoft Access, dont la taille est limitée à 2 Go.
  3. Géodatabases ArcSDE&mdashÉgalement appelées géodatabases multi-utilisateurs. Stocké dans une base de données relationnelle utilisant Oracle, Microsoft SQL Server, IBM DB2, IBM Informix ou PostgreSQL. Ces géodatabases nécessitent l'utilisation d'ArcSDE et peuvent être illimitées en taille et en nombre d'utilisateurs.

ArcGIS continuera à prendre en charge les géodatabases personnelles à de nombreuses fins. Cependant, dans la plupart des cas, Esri recommande d'utiliser des géodatabases fichier pour leur évolutivité en taille, des performances nettement plus rapides et une utilisation multiplateforme. La géodatabase fichier est idéale pour travailler avec des jeux de données basés sur des fichiers pour des projets SIG, un usage personnel et dans de petits groupes de travail. Il a de bonnes performances et s'adapte bien pour contenir des volumes de données extrêmement volumineux sans nécessiter l'utilisation d'un SGBD. De plus, il est portable sur tous les systèmes d'exploitation. Ainsi, nous allons créer une nouvelle géodatabase fichier vide.

Dans ArcCatalog sur la gauche, accédez au dossier dans lequel vous souhaitez créer une géodatabase fichier et cliquez avec le bouton droit sur ce dossier. Sélectionnez Fichier géodatabase et donnez-lui un nom.


Préface

ArcGIS, le logiciel SIG du leader de l'industrie ESRI, permet l'analyse et la présentation de données géospatiales.

L'intégration de Python dans ArcGIS a fait du module ArcPy un outil important pour les étudiants et les professionnels du SIG. Le module ArcPy fournit un moyen puissant d'améliorer la productivité lors de l'exécution d'une analyse géospatiale. Des scripts Python de base aux méthodes et propriétés ArcPy avancées, ArcPy et d'autres modules Python amélioreront la vitesse et la répétabilité de tout flux de travail SIG.

Ce livre vous guidera des scripts Python de base aux outils de script avancés. Il se concentre sur les scripts d'analyse géospatiale et aborde l'automatisation de la sortie cartographique. À la fin de ce livre, vous serez en mesure de créer des modules réutilisables, d'ajouter des analyses reproductibles en tant qu'outils de script dans ArcToolbox et d'exporter des cartes automatiquement. En réduisant la nature chronophage du SIG de quelques jours à quelques heures, un professionnel SIG peut devenir aussi puissant que toute une équipe.


Sélection d'un polygone ArcSDE par point dans ArcGIS Desktop à l'aide d'ArcPy ? - Systèmes d'information géographique

Ce qui suit est une liste des codes de retour dans l'API C. Ils incluent les erreurs fatales, les avertissements non fatals et les codes de sortie.

SE_SUCCESS (0)

L'opération en cours s'est terminée avec succès.

Erreurs fatales

SE_FAILURE (-1)

Une panne générale du système ArcSDE. Renvoyé chaque fois que l'erreur n'est pas piégée par un indicateur plus spécifique.

SE_INVALID_LAYERINFO_OBJECT (-2)

Le pointeur vers SE_LAYERINFO n'est pas initialisé.

SE_NO_ANNOTATION (-3)

La forme donnée n'a pas d'annotation.

SE_TERMINÉ (-4)

Le flux de formes actuel s'est terminé avec succès. Si ce code est renvoyé à partir d'un appel d'initiation de flux de formes, aucune forme n'a été trouvée.

SE_SDE_NOT_STARTED (-5)

L'appel pour démarrer ArcSDE n'a pas été exécuté ou n'a pas abouti. Le serveur ArcSDE doit être démarré avant d'appeler la fonction qui a renvoyé ce code.

SE_INCHANGE (-6)

La forme spécifiée était inchangée. Si une fonction de modification de forme ne peut pas modifier correctement une forme, pour une raison quelconque, elle renvoie ce code.

SE_TASKS_EXCEEDED (-7)

Le nombre de tâches serveur autorisées a été dépassé et plus aucune connexion au serveur ArcSDE n'est autorisée tant qu'une tâche n'est pas terminée. Renvoyé par l'appel SE_connection_create uniquement.

SE_CONNECTIONS_EXCEEDED (-7)

Le nombre de connexions serveur autorisées a été dépassé et aucune autre connexion au serveur ArcSDE n'est autorisée tant qu'une connexion n'est pas fermée. Renvoyé par l'appel SE_connection_create uniquement.

SE_LOGIN_NOT_ALLOWED (-8)

La tâche du gestionnaire de connexions d'E/S ArcSDE a interrompu les connexions. Aucune autre connexion au serveur ArcSDE n'est autorisée jusqu'à ce qu'un administrateur modifie le mode de connexion. Renvoyé par l'appel SE_connection_create uniquement.

SE_INVALID_USER (-9)

L'utilisateur qui tente d'accéder au serveur ArcSDE n'a pas de compte de connexion valide sur la machine hôte ArcSDE. Renvoyé par l'appel SE_connection_create uniquement.

SE_NET_FAILURE (-10)

Une erreur catastrophique s'est produite lors d'une demande aller-retour client/serveur et la connexion entre la tâche client et le serveur a été coupée. Presque tous les appels qui effectuent une demande aller-retour à la tâche du serveur ArcSDE peuvent renvoyer ce code.

SE_NET_TIMEOUT (-11)

Renvoyé lorsque l'application qui a effectué l'appel ne peut pas se lier à la tâche serveur associée. Renvoyé par l'appel SE_connection_create uniquement.

SE_OUT_OF_SVMEM (-12)

La fonction n'a pas pu se terminer car le processus serveur n'a pas pu allouer la mémoire nécessaire pour exécuter la fonction.

SE_OUT_OF_CLMEM (-13)

La fonction n'a pas pu se terminer car le client n'a pas pu allouer suffisamment de mémoire dynamique pour terminer la tâche.

SE_OUT_OF_CONTEXT (-14)

L'appel est en quelque sorte hors contexte ou inapproprié. Dans certaines circonstances, certaines fonctions sont illégales et ne sont pas autorisées.

SE_NO_ACCESS (-15)

L'utilisateur connecté n'a pas accès à l'objet spécifié.

SE_TOO_MANY_LAYERS (-16)

Dépassement du nombre maximal de couches autorisées tel que défini dans la table SERVER_CONFIG.

SE_NO_LAYER_SPECIFIED (-17)

La spécification de couche requise est manquante.

SE_LAYER_LOCKED (-18)

Renvoyé des routines de verrouillage de calque lorsque le calque spécifié est déjà verrouillé.

SE_LAYER_EXISTS (-19)

Renvoyé de la fonction de création de couche lorsque la couche de carte spécifiée existe déjà.

SE_LAYER_NOEXIST (-20)

La couche de carte spécifiée par l'utilisateur n'existe pas.

SE_LAYER_INUSE (-21)

La fonction n'a pas pu effectuer sa tâche car un autre utilisateur utilise la couche.

SE_FID_NOEXIST (-22)

La forme spécifiée (LAYER:FID) n'existe pas.

SE_ROW_NOEXIST (-22)

La ligne spécifiée n'existe pas dans la couche de carte spécifiée. Renvoyé par les fonctions de récupération de forme.

SE_FID_EXISTS (-23)

La forme spécifiée (LAYER:FID) existe.

SE_ROW_EXISTS (-23)

Une opération a tenté d'insérer une forme dans une ligne existante.

SE_LAYER_MISMATCH (-24)

Pour cette opération, les deux couches doivent être identiques.

SE_NO_PERMISSIONS (-25)

L'utilisateur connecté ne dispose pas d'autorisations de base de données suffisantes pour effectuer l'opération ou la fonction spécifiée.

SE_INVALID_NOT_NULL (-26)

La colonne spécifiée a une contrainte NOT NULL.

SE_INVALID_SHAPE (-27)

Renvoyé lorsqu'une forme ne peut pas être vérifiée comme valide.

SE_INVALID_LAYER_NUMBER (-28)

Le numéro de couche de carte est en dehors de la plage autorisée.

SE_INVALID_ENTITY_TYPE (-29)

Un type d'entité de forme n'est pas valide ou n'est pas autorisé pour l'opération ou la fonction.

SE_INVALID_SEARCH_METHOD (-30)

La méthode de recherche spécifiée n'est pas définie.

SE_INVALID_ETYPE_MASK (-31)

Les types d'entité ou les combinaisons dans le masque de type d'entité ne sont pas valides. Renvoyé de la routine de création de couche de carte.

SE_BIND_CONFLICT (-32)

Une incompatibilité s'est produite dans l'une des fonctions bind/set/get.

SE_INVALID_GRIDSIZE (-33)

L'une des tailles de grille spécifiées est soit trop petite, soit trop grande. Renvoyé de la routine de création de couche de carte.

SE_INVALID_LOCK_MODE (-34)

Le mode de verrouillage spécifié n'est pas pris en charge.

SE_ETYPE_NOT_ALLOWED (-35)

Le type d'entité de la forme ne fait pas partie des types autorisés par la définition de la couche de carte. Revenu du magasin et remplace les routines de forme.

SE_TOO_MANY_POINTS (-36)

Nombre maximal de points spécifié dépassé.

SE_INVALID_NUM_OF_PTS (-36)

Il y a plus de points que ne le permettent les points maximum spécifiés.

SE_TABLE_NOEXIST (-37)

La table SGBD spécifiée n'existe pas.

SE_ATTR_NOEXIST (-38)

Renvoyé par les fonctions qui tentent d'accéder à une colonne qui n'existe pas. Parfois renvoyé après avoir mal orthographié le nom de la colonne.

SE_LICENSE_FAILURE (-39)

Un problème existe avec le gestionnaire de licence.

SE_OUT_OF_LICENSES (-40)

Toutes les licences ArcSDE sont utilisées.

SE_INVALID_COLUMN_VALUE (-41)

La valeur spécifiée dépasse la plage valide pour la colonne.

SE_INVALID_WHERE (-42)

Il s'agit d'un ancien code de retour, utilisez le nouveau code de retour INVALID_SQL à la place.

La clause SQL WHERE spécifiée n'est pas valide. Vérifiez que la syntaxe et les noms d'attribut sont corrects.

SE_INVALID_SQL (-42)

La clause SQL WHERE spécifiée par l'utilisateur n'est pas valide. Dans la plupart des cas, renvoyé en raison de problèmes de syntaxe dans la chaîne SQL. Vous pouvez appeler le code d'erreur étendu immédiatement après le retour de ce code pour vous renseigner sur le code d'erreur de base de données spécifique.

SE_LOG_NOEXIST (-43)

Le fichier journal nommé n'existe pas.

SE_LOG_NOACCESS (-44)

L'appelant n'est pas autorisé à accéder au fichier journal spécifié.

SE_LOG_NOTOPEN (-45)

Renvoyé par les fonctions d'E/S du fichier journal lorsque le descripteur de fichier journal spécifié n'est pas ouvert.

SE_LOG_IO_ERROR (-46)

Une opération d'E/S de fichier journal a généré une erreur. Vérifiez le code d'erreur étendu pour obtenir la valeur errno.

SE_NO_FORMES (-47)

La fonction n'a trouvé aucune forme à traiter. Généralement renvoyé car un fichier journal vide a été spécifié.

SE_NO_LOCKS (-48)

Aucun verrou n'a été trouvé pour la couche de carte spécifiée. L'appelant peut avoir spécifié des modifications de verrouillage pour une couche pour laquelle aucun verrou n'est défini.

SE_LOCK_CONFLICT (-49)

La demande de verrouillage n'a pas été acceptée car la demande était en conflit avec le verrou d'un autre utilisateur.

SE_OUT_OF_LOCKS (-50)

Aucun autre verrou ne peut être accordé car toutes les ressources de verrouillage du système sont utilisées. Également renvoyé par les fonctions qui imposent automatiquement des verrous pour terminer leurs tâches.

SE_DB_IO_ERROR (-51)

Une erreur d'E/S au niveau de la base de données s'est produite. Vous pouvez appeler le code d'erreur étendu immédiatement après le retour de ce code pour vous renseigner sur le code d'erreur de base de données spécifique. Vous devez également consulter les fichiers journaux du SGBD pour plus d'informations.

SE_STREAM_IN_PROGRESS (-52)

La fonction ne peut pas être exécutée pendant une récupération de forme de flux. Fermez le flux avant d'appeler cette fonction.

SE_INVALID_COLUMN_TYPE (-53)

Un type de données non valide a été spécifié pour une définition de colonne.

SE_TOPO_ERROR (-54)

Au moins une des formes traitées par la fonction a violé l'une des règles d'intégrité topologique. Renvoyé des fonctions qui nécessitent l'intégrité topologique des formes pour se terminer avec succès.

SE_ATTR_CONV_ERROR (-55)

Renvoyé par la fonction de masque d'attribut lorsqu'un type de données SGBD non pris en charge est rencontré.

SE_INVALID_COLUMN_DEF (-56)

Une définition de colonne non valide a été spécifiée. Par exemple, une taille de -1 est spécifiée pour une colonne.

SE_INVALID_SHAPE_BUF_SIZE (-57)

Une taille de mémoire tampon de tableau de formes non valide a été spécifiée.

SE_INVALID_ENVELOPE (-58)

Une enveloppe non valide a été spécifiée. Renvoyé lorsque l'enveloppe est NULL, a des valeurs négatives ou qu'une valeur minimale est supérieure à une valeur maximale.

SE_TEMP_IO_ERROR (-59)

Renvoyé des fonctions qui utilisent des fichiers système temporaires pour effectuer leurs tâches. Indique des problèmes d'autorisation de fichier temporaire, un espace disque insuffisant ou des conditions générales d'erreur d'E/S de fichier temporaire.

SE_GSIZE_TOO_SMALL (-60)

Le stockage de la forme créerait trop d'enregistrements de grille, ce qui suggère que la taille de la grille de la couche de carte cible est trop petite. Renvoyé des fonctions qui stockent ou remplacent des formes.

SE_LICENSE_EXPIRED (-61)

La licence d'exécution pour l'installation d'ArcSDE sur le serveur spécifié a expiré. Consultez l'administrateur système pour mettre à jour la licence ArcSDE. Renvoyé de la fonction SE_connection_create uniquement.

SE_TABLE_EXISTE (-62)

Renvoyé de la fonction de création de table lorsque la table de base de données spécifiée existe déjà.

SE_INDEX_EXISTS (-63)

Renvoyé par les fonctions de création d'index d'attributs lorsqu'un index d'attributs existe déjà.

SE_INDEX_NOEXIST (-64)

L'index spécifié n'existe pas.

SE_INVALID_POINTER (-65)

Renvoyé par les fonctions qui transmettent des pointeurs vers des données NULL ou non valides.

SE_INVALID_PARAM_VALUE (-66)

Renvoyé à partir d'une fonction qui a reçu une valeur de paramètre non valide. La fonction ne peut pas continuer.

SE_ALL_SLIVERS (-67)

Renvoyé par une fonction de superposition qui réduit toutes les formes en éclats, ne donnant aucun résultat. Dans la plupart des cas, vous pouvez ajuster le facteur de ruban pour résoudre ce problème.

SE_TRANS_IN_PROGRESS (-68)

Une transaction initiée par l'utilisateur est actuellement en cours. L'opération ne peut pas être effectuée tant que la transaction n'est pas validée ou annulée.

SE_IOMGR_NO_DBMS_CONNECT (-69)

L'iomgr a perdu sa connexion au SGBD sous-jacent.

SE_DUPLICATE_ARC (-70)

Une tentative a été faite pour stocker ou remplacer une forme où l'arc (startpt, midpt, endpt) existe déjà.

SE_INVALID_ANNO_OBJECT (-71)

Le descripteur d'objet d'annotation donné n'est pas valide.

SE_PT_NO_EXIST (-72)

Le point spécifié par l'utilisateur n'existe pas dans la forme de carte associée.

SE_PTS_NOT_ADJACENT (-73)

Les deux points donnés ne sont pas adjacents dans la forme de carte associée.

SE_INVALID_MID_PT (-74)

Le point donné comme milieu le long d'un chemin n'est pas valide ou n'existe pas.

SE_INVALID_END_PT (-75)

Le point de terminaison spécifié n'est pas valide ou ne peut pas être localisé dans la forme associée.

SE_INVALID_RADIUS (-76)

Le rayon donné était trop petit pour effectuer l'opération.

SE_LOAD_ONLY_LAYER (-77)

L'opération ne peut pas être effectuée car la couche de carte spécifiée est en mode LOAD_ONLY.

SE_LAYERS_NOT_FOUND (-78)

La table LAYERS (sde_layers dans SQL Server et PostgreSQL) n'existe pas.

SE_FILE_IO_ERROR (-79)

Une erreur s'est produite lors de la création ou de l'écriture dans un fichier de sortie.

SE_BLOB_SIZE_TOO_LARGE (-80)

Une tentative a été faite pour stocker un BLOB qui dépasse la taille maximale autorisée du serveur ArcSDE comme spécifié par le paramètre MAXBLOBSIZE de la table SERVER_CONFIG (sde_server_config dans SQL Server et PostgreSQL).

SE_CORRIDOR_OUT_OF_BOUNDS (-81)

La forme source et la distance du projet 3D spécifiées donneraient un projet 3D dont les coordonnées dépassent la plage de coordonnées valide.

SE_SHAPE_INTEGRITY_ERROR (-82)

Renvoyé par un code de bas niveau indiquant une erreur dans l'intégrité d'une forme.

SE_NOT_IMPLEMENTED_YET (-83)

La fonction spécifiée n'est pas encore implémentée mais est prévue pour une future version.

SE_CAD_EXISTE (-84)

La forme a une entité CAO. Ce message peut être renvoyé lors d'une tentative de modification de la géométrie d'une forme contenant une entité CAO.

SE_INVALID_TRANSID (-85)

L'ID de transaction ArcSDE interne spécifié n'est pas valide.

SE_INVALID_LAYER_NAME (-86)

Le nom de table entré pour la définition de couche n'est pas valide. Les noms de table valides ne peuvent pas être NULL.

SE_INVALID_LAYER_KEYWORD (-87)

Le mot-clé de configuration de couche spécifié n'existe pas dans la table DBTUNE (sde_dbtune dans SQL Server et PostgreSQL).

SE_INVALID_RELEASE (-88)

La version/version de l'application cliente ne correspond pas à la version/version installée du serveur ArcSDE, ou la version/version installée du logiciel ArcSDE ne correspond pas à la version/version des jeux de données ArcSDE. Si les jeux de données sont antérieurs au serveur ArcSDE, vous pouvez les mettre à jour avec l'outil d'administration sdeversion.

SE_VERSION_TBL_EXISTS (-89)

La table VERSION existe alors qu'elle ne devrait pas. Cette erreur se produit lorsque vous essayez de mettre à niveau après l'échec d'une tentative précédente et que la table VERSION n'a pas été supprimée ou lorsque vous essayez de créer une nouvelle géodatabase sur un serveur sur lequel la géodatabase précédente n'a pas été complètement supprimée.

SE_COLUMN_NOT_BOUND (-90)

Une colonne a été spécifiée pour une opération d'insertion/mise à jour mais n'était pas liée (en appelant SE_stream_bind_input_column), ou la valeur n'a pas été définie au moment de l'exécution.

SE_INVALID_INDICATOR_VALUE (-91)

Renvoyé lors de l'exécution d'une opération d'insertion ou de mise à jour pour une colonne qui était liée par référence (en appelant SE_stream_bind_input_column) et la valeur de la variable indicateur n'était ni IS_NOT_NULL_VALUE ni IS_NULL_VALUE.

SE_INVALID_CONNECTION (-92)

Un descripteur de connexion SE_CONNECT non valide ou NULL a été transmis à une fonction ArcSDE.

SE_INVALID_DBA_PASSWORD (-93)

Un mot de passe administrateur non valide a été transmis à une fonction ArcSDE.

SE_PATH_NOT_FOUND (-94)

Le chemin spécifié est introuvable.

SE_SDEHOME_NOT_SET (-95)

La variable SDEHOME n'est pas définie et est nécessaire pour cette opération.

SE_NOT_TABLE_OWNER (-96)

L'utilisateur doit être le propriétaire de la table pour effectuer cette opération.

SE_PROCESS_NOT_FOUND (-97)

L'ID de processus spécifié ne correspond pas à un serveur ArcSDE.

SE_INVALID_DBMS_LOGIN (-98)

Le SGBD n'a pas accepté le nom d'utilisateur ou le mot de passe transmis à une fonction ArcSDE.

SE_PASSWORD_TIMEOUT (-99)

L'horodatage du mot de passe reçu a été envoyé plus de MAXTIMEDIFF secondes plus tôt. Le paramètre MAXTIMEDIFF est défini dans la table SERVER_CONFIG (SDE_SERVER_CONFIG dans SQL Server et PostgreSQL).

SE_INVALID_SERVER (-100)

La machine serveur n'a pas été trouvée.

SE_IOMGR_NOT_AVAILABLE (-101)

Le gestionnaire d'E/S n'est pas démarré. Connectez-vous en tant qu'administrateur ArcSDE et utilisez l'outil d'administration sdemon pour déterminer l'état du gestionnaire d'E/S.

SE_SERVICE_NOT_FOUND (-102)

ArcSDE n'a pas pu localiser l'entrée appropriée dans le fichier de services. Consultez votre administrateur système ArcSDE.

SE_INVALID_STATS_TYPE (-103)

J'ai essayé de générer des statistiques sur une colonne non numérique.

SE_INVALID_DISTINCT_TYPE (-104)

J'ai essayé de générer des statistiques distinctes sur un type invalide.

SE_INVALID_GRANT_REVOKE (-105)

La fonction d'octroi ou de révocation a été utilisée de manière incorrecte.

SE_INVALID_SDEHOME (-106)

Le chemin SDEHOME fourni est invalide ou NULL.

SE_INVALID_STREAM (-107)

Un descripteur de flux non valide (SE_STREAM) a été détecté.

SE_TOO_MANY_STREAMS (-108)

Code d'erreur obsolète. Une tentative a été faite pour créer un flux, mais la connexion a déjà le nombre maximal de flux spécifié par le paramètre giomgr.defs MAXSTREAMS.

SE_OUT_OF_MUTEXES (-109)

Message d'erreur obsolète. Nombre maximal de mutex du système dépassé. Impliqué dans les problèmes de concurrence.

SE_CONNECTION_LOCKED (-110)

La connexion est verrouillée sur un thread différent.

SE_CONNECTION_IN_USE (-111)

Cette connexion est actuellement utilisée par un autre thread.

SE_NOT_A_SELECT_STATEMENT (-112)

Renvoyé lors d'une tentative de description d'une instruction SQL préparée qui n'était pas une requête.

SE_FUNCTION_SEQUENCE_ERROR (-113)

Une fonction a été appelée hors séquence. Par exemple, SE_stream_fetch a été appelé avant d'exécuter le flux avec SE_stream_execute.

SE_WRONG_COLUMN_TYPE (-114)

Renvoyé lorsque vous essayez de définir ou d'obtenir la valeur d'une colonne dans un flux en utilisant le mauvais type de colonne. Par exemple, en appelant SE_stream_get_integer sur une colonne qui est un SE_FLOAT.

SE_PTABLE_LOCKED (-115)

La table de points spécifiée est verrouillée sur un thread différent.

SE_PTABLE_IN_USE (-116)

La table de points est actuellement utilisée par un autre thread.

SE_STABLE_LOCKED (-117)

La table de formes spécifiée est verrouillée sur un thread différent.

SE_STABLE_IN_USE (-118)

La table des formes est actuellement utilisée par un autre thread.

SE_INVALID_FILTER_TYPE (-119)

Une valeur non valide est spécifiée dans le champ filter_type de la structure SE_FILTER.

SE_NO_CAD (-120)

La forme n'a pas d'entité CAO.

SE_INSTANCE_NOT_AVAILABLE (-121)

Aucune instance ArcSDE n'est en cours d'exécution sur le serveur spécifié.

SE_INSTANCE_TOO_EARLY (-122)

Message d'erreur obsolète. L'instance spécifiée est une version antérieure à 2.0.

SE_INVALID_SYSTEM_UNITS (-123)

Les unités système spécifiées étaient < 1 ou > 2 147 483 647.

SE_INVALID_UNITS (-124)

Les unités spécifiées n'étaient pas des pieds, des mètres, des degrés_décimaux ou autre.

SE_INVALID_CAD_OBJECT (-125)

Le pointeur SE_CAD n'est pas initialisé.

SE_VERSION_NOEXIST (-126)

La version spécifiée n'existe pas.

SE_INVALID_SPATIAL_CONSTRAINT (-127)

Un ensemble de filtres spatiaux est fourni à SE_stream_set_spatial_constraints avec un ordre de recherche SE_SPATIAL_FIRST, mais tous les filtres spatiaux sont définis sur FALSE, indiquant que l'index spatial ne doit pas être utilisé. C'est contradictoire, vous ne pouvez pas définir un ordre de recherche SE_SPATIAL_FIRST, qui indique à ArcSDE d'utiliser d'abord l'index spatial, puis de transmettre les filtres spatiaux à ArcSDE lui indiquant de ne pas utiliser l'index spatial.

SE_INVALID_STREAM_TYPE (-128)

Une fonction de flux est appelée qui n'est pas applicable au flux donné. Par exemple, un appel à SE_stream_set_integer sur un flux query_layer.

SE_INVALID_SPATIAL_COLUMN (-129)

La colonne spécifiée contenait des valeurs NOT NULL pendant SE_layer_create.

SE_NO_SPATIAL_MASKS (-130)

SE_stream_get_spatial_masks a été appelé sur un flux de requête sans masques spatiaux.

SE_IOMGR_NOT_FOUND (-131)

Le programme iomgr n'a pas été trouvé.

SE_SYSTEM_IS_CLIENT_ONLY (-132)

L'opération spécifiée doit être exécutée sur le serveur.

SE_MULTIPLE_SPATIAL_COLS (-133)

Une seule colonne spatiale est autorisée pour cette opération.

SE_INVALID_SHAPE_OBJECT (-134)

Le descripteur d'objet de forme donné n'est pas valide.

SE_INVALID_PARTNUM (-135)

Le numéro de pièce de forme spécifié n'existe pas.

SE_FORMES_INCOMPATIBLES (-136)

Les formes données sont de types incompatibles.

SE_INVALID_PART_OFFSET (-137)

Le décalage de pièce spécifié n'est pas valide.

SE_INCOMPATIBLE_COORDREFS (-138)

Les systèmes de coordonnées de référence donnés sont incompatibles.

SE_COORD_OUT_OF_BOUNDS (-139)

La coordonnée spécifiée dépasse la plage de coordonnées valide.

SE_LAYER_CACHE_FULL (-140)

Message d'erreur obsolète. Le nombre maximal de couches a été dépassé dans le cache.

SE_INVALID_COORDREF_OBJECT (-141)

Le descripteur d'objet de référence de coordonnées donné n'est pas valide.

SE_INVALID_COORDSYS_ID (-142)

L'identifiant du système de coordonnées n'est pas valide.

SE_INVALID_COORDSYS_DESC (-143)

La description du système de coordonnées n'est pas valide.

SE_INVALID_ROW_ID_LAYER (-144)

La table SE_ROW_ID owner.table ne correspond pas à la couche spécifiée.

SE_PROJECTION_ERROR (-145)

Une erreur s'est produite lors de la projection de la forme.

SE_ARRAY_BYTES_EXCEEDED (-146)

La valeur de max_array_size définie dans SE_STREAM_SPEC est supérieure à la valeur MAXARRAYBYTES de la table SERVER_CONFIG (sde_server_config dans SQL Server et PostgreSQL).

SE_POLY_SHELLS_OVERLAP (-147)

Deux beignets ou deux coques extérieures d'un polygone se chevauchent.

SE_TOO_FEW_POINTS (-148)

Le nombre de points est inférieur au nombre requis pour une forme.

SE_INVALID_PART_SEPARATOR (-149)

Un séparateur de pièces est dans la mauvaise position.

SE_INVALID_POLYGON_CLOSURE (-150)

Le polygone ne se ferme pas correctement.

SE_INVALID_OUTER_SHELL (-151)

La coque extérieure du polygone n'enferme pas complètement tous les beignets dans une partie de la forme.

SE_ZERO_AREA_POLYGON (-152)

La coque polygonale n'a pas de surface.

SE_POLYGON_HAS_VERTICAL_LINE (-153)

La forme de la zone contient une ligne verticale.

SE_OUTER_SHELLS_OVERLAP (-154)

La forme de zone en plusieurs parties a des parties qui se chevauchent.

SE_SELF_INTERSECTING (-155)

Une simple ligne ou limite de polygone se coupe.

SE_INVALID_EXPORT_FILE (-156)

Le fichier d'exportation spécifié n'est pas valide.

SE_READ_ONLY_SHAPE (-157)

Tentative de modification ou de libération d'une forme en lecture seule d'une table de formes.

SE_INVALID_DATA_SOURCE (-158)

La source de données (ou base de données) spécifiée n'est pas valide.

SE_INVALID_STREAM_SPEC (-159)

Un paramètre de spécification de flux dépasse la valeur par défaut définie dans la table SERVER_CONFIG (sde_server_config dans SQL Server et PostgreSQL). Les paramètres qui spécifient les paramètres de flux incluent MAXARRAYSIZE, ATTRBUFSIZE et SHAPEPTSBUFSIZE.

SE_INVALID_ALTER_OPERATION (-160)

Une tentative a été faite pour modifier une couche de manière illégale. Par exemple, si une couche autorise les annotations, vous ne pouvez pas modifier la couche pour les interdire.

SE_INVALID_SPATIAL_COL_NAME (-161)

Le nom de colonne spatiale spécifié est le même que le nom de table. Renvoyé par SE_layerinfo_set_spatial_column.

SE_INVALID_DATABASE (-162)

Le nom de la base de données (ou de la source de données) spécifié n'est pas valide. Renvoyé par SE_connection_create.

SE_SPATIAL_SQL_NOT_INSTALLED (-163)

Une extension SQL spatiale requise n'est pas présente dans le SGBD sous-jacent.

SE_NORM_DIM_INFO_NOT_FOUND (-164)

Code d'erreur 3.0.2 obsolète. Les paramètres de dimension d'une table d'option de base de données spatiale (SDO) n'ont pas été trouvés dans le fichier dbtune.sde. Ajoutez les paramètres à la section ##DEFAULTS ou à une autre section de mot-clé avant d'essayer de recréer la couche SDO. (spécifique à Oracle®)

SE_NORM_DIM_TAB_VALUE_NOT_FOUND (-165)

Code d'erreur 3.0.2 obsolète. Les paramètres de dimension dans la table SDODIM pour une table SDO sont introuvables ou sont corrompus. (spécifique à Oracle)

SE_UNSUPPORTED_NORMALIZED_OPERATION (-166)

Code d'erreur 3.0.2 obsolète. L'opération demandée n'est pas prise en charge pour les couches normalisées. (spécifique à Oracle)

SE_INVALID_REGISTERED_LAYER_OPTION (-167)

Code d'erreur 3.0.2 obsolète. Renvoyé si une couche SDO est enregistrée dans la table ArcSDE LAYERS mais n'a pas été créée par le logiciel ArcSDE. Généralement renvoyé lorsque vous essayez de changer une couche entre les modes d'E/S normal et de chargement uniquement. (spécifique à Oracle)

SE_READ_ONLY (-168)

Renvoyé si un utilisateur essaie d'insérer ou de mettre à jour une valeur dans une colonne SE_ROW_ID.

SE_NO_SDE_ROWID_COLUMN (-169)

La table actuelle n'a pas de colonne d'ID de ligne gérée par ArcSDE.

SE_READ_ONLY_COLUMN (-170)

La colonne est maintenue par le logiciel ArcSDE et ne peut pas être modifiée par un utilisateur.

SE_INVALID_VERSION_NAME (-171)

Nom de version illégal ou vide

SE_STATE_NOEXIST (-172)

L'état spécifié n'est pas dans la table STATES (sde_states dans SQL Server et PostgreSQL).

SE_INVALID_STATEINFO_OBJECT (-173)

L'objet SE_STATEINFO n'est pas initialisé.

SE_VERSION_HAS_MOVED (-174)

Une tentative a été faite pour changer l'état d'une version, mais elle a déjà changé.

SE_STATE_HAS_CHILDREN (-175)

Une tentative a été faite pour ouvrir un État qui a des enfants.

SE_PARENT_NOT_CLOSED (-176)

Pour créer un nouvel état, l'état parent doit être fermé.

SE_VERSION_EXISTS (-177)

La version spécifiée existe déjà.

SE_TABLE_NOT_MULTIVERSION (-178)

L'opération tentée doit être exécutée sur une table multiversionnée, la table spécifiée n'est pas enregistrée comme versionnée.

SE_STATE_USED_BY_VERSION (-179)

Vous ne pouvez pas supprimer un état utilisé par une version.

SE_INVALID_VERSIONINFO_OBJECT (-180)

L'objet VERSIONINFO n'a pas été initialisé.

SE_INVALID_STATE_ID (-181)

L'ID d'état est hors plage ou n'existe pas.

SE_SDETRACELOC_NOT_SET (-182)

La variable d'environnement SDETRACELOC n'est pas définie.

SE_ERROR_LOADING_SSA (-183)

Un problème est survenu lors du chargement de l'application côté serveur.

SE_TOO_MANY_STATES (-184)

Cette opération a plus d'états que ne peut en contenir une instruction SQL.

SE_STATES_ARE_SAME (-185)

La fonction prend deux états différents, mais le même a été donné deux fois.

SE_NO_ROWID_COLUMN (-186)

La table n'a pas de colonne d'ID de ligne utilisable. Les colonnes d'ID de ligne (ou d'ID d'objet) valides doivent être des colonnes d'entiers uniques et non nuls.

SE_NO_STATE_SET (-187)

L'état doit être défini avant d'appeler la fonction.

SE_SSA_FUNCTION_ERROR (-188)

Une erreur s'est produite lors de l'exécution d'une fonction d'application côté serveur.

SE_INVALID_REGINFO_OBJECT (-189)

L'objet REGINFO n'a pas été initialisé.

SE_NO_COMMON_LINEAGE (-190)

Une tentative a été faite pour couper entre les états sur différentes branches de lignage.

SE_STATE_INUSE (-191)

L'état spécifié est en cours de modification.

SE_STATE_TREE_INUSE (-192)

Un verrou a été demandé pour une arborescence d'états mais un ou plusieurs états sont déjà verrouillés.

SE_INVALID_RASTER_COLUMN (-193)

La colonne raster a des valeurs non NULL ou est utilisée comme colonne d'ID de ligne.

SE_RASTERCOLUMN_EXISTS (-194)

Une colonne raster existe déjà.

SE_INVALID_MVTABLE_INDEX (-195)

Les index uniques ne sont pas autorisés sur les tables multiversionnées.

SE_INVALID_STORAGE_TYPE (-196)

Le type de stockage de géométrie n'est pas valide.

SE_AMBIGUOUS_NIL_SHAPE (-197)

Aucun type SQL n'a été fourni lors de la conversion d'une forme NIL en texte.

SE_INVALID_BYTE_ORDER (-198)

Un ordre d'octets non valide a été fourni ou renvoyé pour une forme binaire connue.

SE_INVALID_GEOMETRY_TYPE (-199)

Le type de forme dans la forme donnée n'est pas un type de géométrie valide.

SE_INVALID_NUM_MEASURES (-200)

Le nombre de mesures dans la forme doit être égal à zéro ou égal au nombre de points.

SE_INVALID_NUM_PARTS (-201)

Le nombre de pièces dans la forme est incorrect pour son type de géométrie. Par exemple, une géométrie de point ne doit pas comporter plus d'une partie.

SE_BINARY_TOO_SMALL (-202)

La mémoire allouée à une forme binaire ESRI est trop petite.

SE_SHAPE_TEXT_TOO_LONG (-203)

La représentation du texte de forme dépasse la longueur de chaîne maximale autorisée.

SE_SHAPE_TEXT_ERROR (-204)

Une erreur de syntaxe existe dans la représentation de texte de forme fournie.

SE_TOO_MANY_PARTS (-205)

Le nombre de parties de la forme est supérieur à celui attendu pour la représentation de texte de forme donnée.

SE_TYPE_MISMATCH (-206)

Le type SQL de la forme n'est pas celui attendu lors de la construction de la forme à partir de la représentation textuelle.

SE_SQL_PARENTHESIS_MISMATCH (-207)

Trouvé une incompatibilité entre parenthèses lors de l'analyse de la représentation du texte de la forme.

SE_NIL_SHAPE_NOT_ALLOWED (-208)

Une forme NIL n'est pas autorisée dans une représentation binaire bien connue.

SE_INSTANCE_ALREADY_RUNNING (-209)

J'ai essayé de démarrer une instance ArcSDE déjà en cours d'exécution.

SE_UNSUPPORTED_OPERATION (-210)

L'opération demandée n'est pas prise en charge.

SE_INVALID_EXTERNAL_LAYER_OPTION (-211)

Une requête invalide a été effectuée sur une couche externe. Ce code de retour a remplacé SE_INVALID_REGISTERED_LAYER_OPTION.

SE_NORMALIZE_VALUE_NOT_FOUND (-212)

Les paramètres de dimension d'un tableau de couches normalisé n'ont pas été trouvés.

SE_INVALID_QUERY_TYPE (-213)

Le type de requête n'est pas valide.

SE_NO_TRACE_LIBRARY (-214)

La bibliothèque ne contient aucune fonction de trace.

SE_TRACE_ON (-215)

J'ai essayé de démarrer le traçage mais il est déjà activé.

SE_TRACE_OFF (-216)

J'ai essayé d'arrêter le traçage mais il est déjà désactivé.

SE_SCL_SYNTAX_ERROR (-217)

L'instruction du langage de comparaison de formes n'a pas pu être interprétée par le compilateur SCL.

SE_TABLE_ENREGISTRÉ (-218)

La table est déjà enregistrée. (Un enregistrement pour la table existe déjà dans la table système TABLE_REGISTRY.)

SE_INVALID_REGISTRATION_ID (-219)

L'ID d'enregistrement est hors de portée.

SE_TABLE_NOREGISTERED (-220)

La table n'est pas enregistrée.

SE_TOO_MANY_INSCRIPTIONS (-221)

Message d'erreur obsolète. Le nombre de tables enregistrées a dépassé la valeur max_registrations.

SE_DELETE_NOT_ALLOWED (-222)

L'objet ne peut pas être supprimé car d'autres objets en dépendent.

SE_ROW_LOCK_ENABLED (-223)

Le verrouillage de ligne est déjà activé.

SE_ROW_LOCK_NOT_ENABLED (-224)

Le verrouillage de ligne est déjà désactivé.

SE_RASTERCOLUMN_INUSE (-225)

Un autre utilisateur utilise la colonne raster demandée.

SE_RASTERCOLUMN_NOEXIST (-226)

La colonne raster spécifiée n'existe pas.

SE_INVALID_RASTERCOLUMN_NUMBER (-227)

Le numéro de colonne raster spécifié est hors limites ou n'existe pas.

SE_TOO_MANY_RASTERCOLUMNS (-228)

Le nombre maximal de colonnes raster a été dépassé.

SE_INVALID_RASTER_NUMBER (-229)

Le numéro de raster spécifié est hors limites.

SE_NO_REQUEST_STATUS (-230)

Le statut de la demande ne peut pas être déterminé.

SE_NO_REQUEST_RESULTS (-231)

Impossible d'ouvrir les résultats de la demande.

SE_RASTERBAND_EXISTS (-232)

La bande raster spécifiée existe déjà.

SE_RASTERBAND_NOEXIST (-233)

La bande raster spécifiée n'existe pas.

SE_RASTER_EXISTS (-234)

Le raster spécifié existe déjà.

SE_RASTER_NOEXIST (-235)

Le raster spécifié n'existe pas.

SE_TOO_MANY_RASTERBANDS (-236)

Le nombre maximal autorisé de canaux raster a été dépassé.

SE_TOO_MANY_RASTERS (-237)

Le nombre maximal autorisé de rasters a été dépassé.

SE_VIEW_EXISTS (-238)

La vue SGBD spécifiée existe déjà.

SE_VIEW_NOEXIST (-239)

La vue SGBD spécifiée n'existe pas.

SE_LOCK_EXISTS (-240)

L'enregistrement de verrouillage spécifié existe déjà.

SE_ROWLOCK_MASK_CONFLICT (-241)

Un conflit existe dans le masque de verrouillage de ligne.

SE_NOT_IN_RASTER (-242)

La bande raster spécifiée n'est pas dans un raster.

SE_INVALID_RASBANDINFO_OBJECT (-243)

L'objet RASBANDINFO spécifié n'existe pas.

SE_INVALID_RASCOLINFO_OBJECT (-244)

L'objet RASCOLINFO spécifié n'existe pas.

SE_INVALID_RASTERINFO_OBJECT (-245)

L'objet RASTERINFO spécifié n'existe pas.

SE_INVALID_RASTERBAND_NUMBER (-246)

Le numéro de canal raster spécifié est hors plage ou n'existe pas.

SE_MULTIPLE_RASTER_COLS (-247)

Une seule colonne raster est autorisée.

SE_TABLE_SCHEMA_IS_LOCKED (-248)

La table spécifiée est déjà verrouillée.

SE_INVALID_LOGINFO_OBJECT (-249)

Le pointeur SE_LOGINFO n'est pas initialisé.

SE_SQL_TOO_LONG (-250)

L'opération a généré une instruction SQL trop longue pour les tampons internes ou le SGBD sous-jacent. Peut éventuellement se produire avec la détection de différences ou les requêtes versionnées.

SE_UNSUPPORTED_ON_VIEW (-251)

L'opération n'est pas prise en charge avec les vues.

SE_LOG_EXISTE (-252)

Le fichier journal spécifié existe déjà.

SE_LOG_IS_OPEN (-253)

Le fichier journal spécifié est ouvert.

SE_SPATIALREF_EXISTS (-254)

L'entrée de référence spatiale spécifiée existe déjà.

SE_SPATIALREF_NOEXIST (-255)

L'entrée de référence spatiale spécifiée n'existe pas.

SE_SPATIALREF_IN_USE (-256)

L'entrée de référence spatiale spécifiée est utilisée par une ou plusieurs couches.

SE_INVALID_SPATIALREFINFO_OBJECT (-257)

L'objet SE_SPATIALREFINFO n'est pas initialisé.

SE_SEQUENCENBR_EXISTS (-258)

Le numéro de séquence de la bande raster existe déjà.

SE_INVALID_QUERYINFO_OBJECT (-259)

L'objet SE_QUERYINFO n'est pas initialisé.

SE_QUERYINFO_NOT_PREPARED (-260)

L'objet SE_QUERYINFO n'a pas été préparé pour une requête.

SE_INVALID_RASTILEINFO_OBJECT (-261)

L'objet SE_RASTILEINFO n'est pas initialisé.

SE_INVALID_RASCONSTRAINT_OBJECT (-262)

L'objet SE_RASCONSTRAINT n'est pas initialisé.

SE_INVALID_METADATA_RECORD_ID (-263)

Le numéro d'identification de l'enregistrement n'existe pas ou n'est pas valide.

SE_INVALID_METADATA_OBJECT (-264)

L'objet SE_METADATAINFO n'est pas initialisé.

SE_INVALID_METADATA_OBJECT_TYPE (-265)

Le type d'objet de métadonnées n'est pas pris en charge.

SE_SDEMETADATA_NOT_FOUND (-266)

La table METADATA (SDE_METADATA dans SQL Server et PostgreSQL) n'existe pas.

SE_METADATA_RECORD_NOEXIST (-267)

L'enregistrement de métadonnées n'existe pas.

SE_GEOMETRYCOL_NOEXIST (-268)

L'entrée de géométrie n'existe pas.

SE_INVALID_FILE_PATH (-269)

Le chemin du fichier n'existe pas, est trop long (>512 caractères) ou contient des caractères non valides. Renvoyé par SE_connection_create lors de la vérification de SDEHOME ou d'un chemin d'accès à une base de données.

SE_INVALID_LOCATOR_OBJECT_TYPE (-270)

L'objet localisateur n'est pas initialisé.

SE_INVALID_LOCATOR (-271)

La table n'a pas de localisateur associé.

SE_TABLE_HAS_NO_LOCATOR (-272)
SE_INVALID_LOCATOR_CATEGORY (-273)

La catégorie du localisateur n'est pas spécifiée.

SE_INVALID_LOCATOR_NAME (-274)

Le nom du localisateur n'est pas valide.

SE_LOCATOR_NOEXIST (-275)

Le localisateur n'existe pas.

SE_LOCATOR_EXISTS (-276)

Le localisateur existe déjà.

SE_INVALID_LOCATOR_TYPE (-277)

Le type de localisateur n'est pas pris en charge.

SE_NO_COORDREF (-278)

La référence de coordonnées n'est pas définie.

SE_CANT_TRIM_RECONCILED_STATE (-279)

Vous ne pouvez pas rogner au-delà d'un état déjà réconcilié.

SE_FILE_OBJECT_NOEXIST (-280)

L'objet info fichier n'existe pas.

SE_FILE_OBJECT_EXISTS (-281)

L'objet info fichier existe déjà.

SE_INVALID_FILEINFO_OBJECT (-282)

L'objet info fichier n'est pas initialisé.

SE_INVALID_FILEINFO_OBJECT_TYPE (-283)

Le type d'objet info fichier n'est pas pris en charge.

SE_RASTERBAND_NO_STATS (-284)

Les statistiques ne sont pas disponibles pour cette bande raster.

SE_VERSION_HAS_CHILDREN (-285)

Vous ne pouvez pas supprimer une version qui a des versions enfants.

SE_SQLTYPE_UNSUPPORTED_ETYPE (-286)

Le type SQL ne prend pas en charge les annotations ou les entités CAO dans la version actuelle.

SE_NO_DBTUNE_FILE (-287)

Le fichier dbtune.sde est manquant ou illisible.

SE_LOG_SYSTABLES_CREATE_FAILED (-288)

Les tables du système de fichiers journaux n'existent pas ou n'ont pas pu être créées lors du démarrage du serveur ArcSDE.

SE_OBJECT_RESTRICTED (-289)

Cette application ne peut pas effectuer l'opération sur l'objet spécifié.

SE_INVALID_GEOGTRAN_OBJECT (-290)

L'objet de transformation géographique donné n'est pas valide.

SE_COLUMN_EXISTS (-291)

La colonne spécifiée existe déjà.

SE_SQL_KEYWORD (-292)

Un mot clé SQL réservé a été spécifié.

SE_INVALID_OBJECTLOCKINFO_OBJECT (-293)

Le handle de verrou d'objet spécifié n'est pas valide.

SE_RASTERBUFFER_TOO_SMALL (-294)

La taille de la mémoire tampon raster n'est pas assez grande.

SE_INVALID_RASTER_DATA (-295)

Les données raster spécifiées ne sont pas valides.

SE_OPERATION_NOT_ALLOWED (-296)

L'opération spécifiée n'est pas autorisée.

SE_INVALID_RASTERATTR_OBJECT (-297)

L'objet SE_RASATTR spécifié n'est pas initialisé ou n'est pas valide.

SE_INVALID_VERSION_ID (-298)

L'ID de version spécifié n'est pas valide.

SE_MVTABLE_CANT_BE_LOAD_ONLY (-299)

Vous ne pouvez pas mettre une table multiversion en mode d'E/S de chargement uniquement ou rendre une table de chargement uniquement multiversion.

SE_INVALID_SDO_GEOM_METADATA_OBJ (-300)

La table ou la colonne fournie par l'utilisateur n'est pas valide.

SE_ROW_OUT_OF_SEQUENCE (-301)

La ligne suivante n'était pas la ligne attendue.

SE_INSTANCE_IS_READ_ONLY (-302)

L'instance ArcSDE est en lecture seule.

SE_MOSAIC_NOT_ALLOWED (-303)

Le mosaïquage d'images n'est pas autorisé.

SE_INVALID_RASTER_BITMAP (-304)

L'objet bitmap raster n'est pas valide.

SE_SEQUENCENBR_NOEXIST (-305)

Le numéro de séquence de bande spécifié n'existe pas.

SE_SQLTYPE_INVALID_FEATURE_TYPE (-306)

Message d'erreur obsolète. Le type d'entité (c'est-à-dire rect, arc, cercle) est un TYPE Oracle Spatial SQL non valide.

SE_DBMS_OBJECTS_NOT_SUPPORTED (-307)

Objets SGBD (Spatiaux, ADT's non pris en charge)

SE_BINARY_CONV_NO_COLUMNS_FOUND (-308)

Aucune colonne trouvée pour la conversion binaire (LOB/LONGRAW)

SE_RASTERBAND_NO_COLORMAP (-309)

La bande raster n'a pas de carte de couleurs.

SE_INVALID_BIN_FUNCTION (-310)

Fonction de bac de bande raster non valide. Cette erreur est renvoyée par la fonction SE_rasterband_alter si la fonction bin sélectionnée n'est pas appropriée pour les données raster.

SE_INVALID_RASTERBAND_STATS (-311)

Statistiques de bande raster non valides.

SE_INVALID_RASTERBAND_COLORMAP (-312)

Carte de couleur de bande raster non valide.

SE_INVALID_RASTER_KEYWORD (-313)

Mot-clé de configuration de couche raster non valide.

SE_INCOMPATIBLE_INSTANCE (-314)

Message d'erreur obsolète. Ce type d'iomgr ne peut pas s'exécuter sur ce type d'instance.

SE_INVALID_VOLUME_INFO (-315)

Les informations de volume dans le fichier d'en-tête d'un fichier d'exportation multivolume ne sont pas valides.

SE_INVALID_COMPRESSION_TYPE (-316)
SE_INVALID_INDEX_PARAM (-317)
SE_INVALID_INDEX_TYPE (-318)
SE_SET_VALUE_CONFLICT (-319)

Essayez de définir une valeur conflictuelle dans l'objet.

SE_ADT_DATATYPE_NOT_SUPPORTED (-320)

Les types de données abstraits ne sont pas pris en charge.

SE_NO_SPATIAL_INDEX (-321)
SE_INVALID_IDENTIFIER (-322)
SE_REGISTERED_TABLE_ROWID_EXIST (-323)

Le ROWID pour la table Oracle Spatial existe déjà.

SE_SERVER_LIB_LOAD_ERROR (-324)

La dll gsrvr pour une connexion directe n'a pas pu être chargée.

SE_REGISTRATION_NOT_ALLOWED (-325)

La table ne peut pas être enregistrée.

SE_UNSUPPORTED_ON_MVTABLE (-326)

Opération non prise en charge sur la table multiversion.

SE_NO_ARCSDE_LICENSE (-327)

Aucune licence de serveur ArcSDE n'a été trouvée.

SE_UNSUPPORTED_EXPORT_FILE (-328)

Le format de fichier d'exportation n'est pas pris en charge.

SE_TABLE_INUSE (-329)

La table spécifiée est en cours d'utilisation

SE_INVALID_XMLINDEX_OBJECT (-330)

Objet SE_XMLINDEXINFO non initialisé

SE_XML_COLUMN_EXISTS (-331)

La colonne XML spécifiée existe

SE_XML_TAG_CONFLICT (-332)

Le type de données ou l'alias de la balise XML ne correspond pas.

SE_XML_INDEX_EXISTS (-333)

L'index XML existe déjà.

SE_XML_INDEX_NOEXIST (-334)

L'index XML spécifié n'existe pas.

SE_INVALID_XML_INDEX_ALTER (-335)

Tentative de modification d'un champ non modifiable.

SE_XML_TEMPLATE_IN_USE (-336)

Impossible de modifier/supprimer le modèle référencé par une colonne.

SE_NOT_XML_INDEX_OWNER (-337)

Doit être le propriétaire de l'index XML à supprimer ou à modifier.

SE_INVALID_XMLDOC_OBJECT (-338)

Objet SE_XMLDOC non initialisé

SE_XML_TAG_NOEXIST (-339)
SE_XML_PARSE_ERROR (-340)

Syntaxe de document XML illégale

SE_LAYERS_COLUMN_NOEXISTS (-341)

La colonne requise n'existe pas dans la table LAYERS (SDE_LAYERS dans SQL Server et PostgreSQL).

SE_INVALID_DATE (-342)
SE_XML_COLUMN_NOEXIST (-343)

Colonne XML donnée introuvable

SE_XML_COLUMN_MISMATCH (-344)

Les deux colonnes XML doivent être identiques pour cette opération.

SE_INVALID_XPATH (-345)
SE_XPATH_NOT_SUPPORTED (-346)

La balise XPATH d'entrée n'est pas prise en charge dans la version actuelle.

SE_INVALID_COLUMNINFO_OBJECT (-347)

Objet SE_COLUMNINFO non initialisé

SE_INVALID_XMLTAG_OBJECT (-348)

Objet SE_XMLTAGINFO non initialisé

SE_INVALID_XMLINDEX_TYPE (-349)
SE_INSTANCEDB_UNSUPPORTED_OPERATION (-350)

L'opération demandée n'est pas prise en charge par le type de base de données spatiale unique de géodatabase. (SQL Server uniquement)

SE_XPATH_INVALID_LOCATION_ALIAS (-351)

Syntaxe d'alias d'emplacement XPATH incorrecte

SE_XPATH_PREDICATE_INVALID_TOKEN (-352)

Jeton de prédicat XPATH incorrect.

SE_XPATH_PREDICATE_INVALID_OPERATOR (-353)

Opérateur de prédicat XPATH incorrect.

SE_XPATH_PREDICATE_INVALID_CONTAIN_SYNTAX (-354)

Un prédicat XPATH incorrect contient une syntaxe de fonction.

SE_XPATH_EMPTY_ELEMENT (-355)

L'élément XPATH vide n'est pas autorisé.

SE_XPATH_INVALID_TOKEN (-356)
SE_SDETMP_NOT_SET (-357)

La variable d'environnement SDETMP n'est pas définie sur une valeur.

SE_INVALID_SERVERINFO_OBJECT (-358)

Objet SERVERINFO non initialisé

SE_USER_GROUP_CONFLICT (-359)

Il existe une ambiguïté entre un nom d'utilisateur et un nom de groupe lorsque vous travaillez avec des autorisations.

SE_GCDRULE_FILE_EXISTS (-360)

Le fichier de règles de géocodage existe déjà et force_overwrite n'est pas spécifié

SE_GCDRULE_FILE_NOT_FOUND (-361)

Le fichier de règles de géocodage est introuvable

SE_GCDRULE_NOT_FOUND (-362)

La règle de géocodage est introuvable dans la table des règles de géocodage.

SE_GCDRULE_EXISTS (-363)

La règle de géocodage existe déjà dans la table des règles de géocodage et force_overwrite n'est pas spécifié.

SE_INVALID_XMLCOLUMN_OBJECT (-364)

Objet SE_XMLCOLUMNINFO non initialisé

SE_INVALID_GROUP (-365)

Nom de groupe système non valide

SE_INVALID_XML_COLUMN (-366)

La colonne contient des valeurs NOT NULL pendant SE_xmlcolumn_create()

SE_INVALID_LOCATOR_PROPERTY (-367)

La propriété du localisateur est trop longue ou non valide.

SE_LOCATOR_PROPERTY_MULTIPLE (-368)

La propriété Locator a plusieurs valeurs.

SE_DB_SRCH_OUTGEOD_EXTENT (-369)

La fenêtre de recherche est complètement en dehors de l'étendue géodésique d'Oracle Spatial.

SE_XML_COLUMN_NOT_INDEXED (-370)

Impossible d'utiliser les recherches XPATH sur les colonnes non indexées.

SE_NO_SDE_UUID_COLUMN (-371)

La table actuelle n'a pas de colonne UUID gérée par ArcSDE.

SE_INVALID_UUID_COLUMN (-372)
SE_64BIT_LAYER_NOT_SUPPORTED (-373)

Le SGBDR sous-jacent ne prend pas en charge les couches 64 bits.

SE_INVALID_INDEX_MASK (-374)

Masque d'index non valide (reconstruit)

SE_INVALID_PRECISION (-375)

La précision de la référence de coordonnées/couche n'est pas valide pour l'opération demandée.

SE_INVALID_TRANSFORMINFO_OBJECT (-376)

L'objet SE_TRANSFORMINFO n'est pas initialisé.

SE_INVALID_RASTERBAND_XFORM_LIST (-377)

Liste de transformation de bande raster non valide

SE_RASTERBAND_NO_XFORM_LIST (-378)

La bande raster n'a pas de liste de transformation.

SE_INVALID_QUERYCOLUMN_OBJECT (-379)

Objet SE_QUERYCOLUMN non initialisé.

SE_MULTIPLE_SHAPESOURCE_SHAPES (-380)

Plusieurs formes définies sur la forme SE_SHAPESOURCE.

SE_INVALID_QUERYSELECT_OBJECT (-381)

Objet SE_QUERYSELECT non initialisé.

SE_INVALID_SHAPESOURCE_OBJECT (-382)

Objet SE_SHAPESOURCE non initialisé.

SE_INVALID_SPATIALCONSTRAINT_OBJECT (-383)

Objet SE_SPATIALCONSTRAINT non initialisé.

SE_MISSING_JOIN_CONSTRAINT (-384)

La contrainte de jointure QUERYFROM est manquante.

SE_ANSI_JOIN_CONFLICT (-385)
SE_MISSING_JOIN_TABLE (-386)

La table de jointure QUERYFROM est manquante.

SE_INVALID_QUERYTABLE_OBJECT (-387)

L'objet SE_QUERYTABLE n'est pas initialisé.

SE_INVALID_QUERYFROM_OBJECT (-388)

L'objet SE_QUERYFROM n'est pas initialisé

SE_INVALID_XMLCONSTRAINT_OBJECT (-389)

L'objet SE_XMLCONSTRAINT n'est pas initialisé

SE_INVALID_ATTRIBUTECONTRAINT_OBJECT (-390)

L'objet SE_ATTRIBUTECONSTRAINT n'est pas initialisé.

SE_INVALID_QUERYWHERE_OBJECT (-391)

L'objet SE_QUERYWHERE n'est pas initialisé

SE_CPG_OPEN_ERROR (-392)

Erreur lors de l'ouverture du convertisseur de page de code.

SE_CPG_CONVERSION_OVERFLOW (-393)

Le tampon de chaîne de destination est trop petit.

SE_CPG_CONVERSION_ERROR (-394)

Erreur de conversion de page de code

SE_STATE_CLOSED (-395)

L'opération spécifiée n'est pas valide sur un état fermé.

SE_INVALID_ON_BASE_STATE (-396)

L'opération demandée n'est pas valide sur l'état de base.

SE_DC_LICENSE_SERVER_NOT_REGISTERED (-397)

La connexion directe n'est pas enregistrée avec une licence de serveur ArcSDE.

SE_INVALID_ID_RANGE (-398)

La plage d'ID donnée n'est pas valide.

SE_STATEOBJECT_HAS_NO_LINEAGE (-399)

Cet objet d'état ne contient pas d'informations sur la lignée.

SE_OGCWKB_UNSUPPORTED_EYTPE (-400)

Le type OGCWKB ne prend pas en charge les types d'entité de données d'annotation ou de données CAO.

SE_SET_ORIGIN_NOT_ALLOWED (-401)

La définition de l'origine de l'image dans ce cas n'est pas autorisée.

SE_INVALID_IMAGE_ORIGIN (-402)

L'origine de l'image spécifiée n'est pas valide.

SE_RASTERBAND_NO_GDB_METADATA (-403)

La bande raster n'a pas de métadonnées de géodatabase.

SE_INVALID_RASTERBAND_GDB_METADATA (-404)

Des métadonnées de géodatabase de bande raster non valides ont été spécifiées ou renvoyées.

SE_COMPLEX_COL_INDX_NOT_ALLOWED (-405)

Vous ne pouvez pas créer d'index sur une colonne complexe.

SE_COMPRESS_ALREADY_RUNNING (-406)

Vous ne pouvez pas démarrer une opération de compression si la compression est déjà en cours d'exécution.

SE_SCHEMA_OUT_OF_DATE (-407)

ArcSDE a détecté que les informations de schéma dans la table COLUMN_REGISTRY sont obsolètes.

SE_MVTABLE_HAS_DELTA_ROWS (-408)

La table multiversionnée comporte des lignes dans l'une ou les deux tables delta.

SE_LOST_DBMS_CONNECTION (-409)

L'application ne peut plus se connecter au SGBD sous-jacent.

SE_INT32_OVERFLOW (-410)

La valeur spécifiée est trop grande pour un entier de 32 bits.

SE_INVALID_DBTUNEPARAM_OBJECT (-411)

L'objet DBTUNEPARAM n'est pas initialisé.

SE_INVALID_DBTUNEKEYWORD_OBJECT (-412)

L'objet DBTUNEKEYWORD n'est pas initialisé.

SE_TABLE_ARCHIVING (-413)

La table spécifiée est déjà activée pour l'archivage.

SE_TABLE_NOT_ARCHIVING (-414)

L'archivage n'est pas activé sur cette table.

SE_INVALID_XMLCOLUMN_ALTER (-415)

Une tentative a été faite pour modifier une propriété de colonne XML qui ne peut pas changer.

SE_INVALID_INSTANCEINFO_OBJECT (-416)

Le descripteur de géodatabase de schéma utilisateur fourni n'est pas valide. (Oracle uniquement)

SE_SCHEMA_EXISTS (-417)

Une géodatabase existe déjà dans cette structure. (Oracle uniquement)

SE_SCHEMA_NO_CREATE_PERMISSIONS (-418)

L'utilisateur spécifié n'est pas autorisé à créer des tables dans ce schéma.

SE_LAYER_REGISTERED_OUTSIDE_SCHEMA (-419)

La couche est déjà enregistrée en dehors du schéma actuel.

SE_TABLE_REGISTERED_OUTSIDE_SCHEMA (-420)

La table non spatiale est déjà enregistrée en dehors du schéma actuel.

SE_NOT_IN_USER_TRANS (-421)

L'opération spécifiée n'est valide que s'il y a une transaction utilisateur.

SE_INVALID_DATASOURCE (-422)

Le serveur de source de données spécifié est introuvable.

SE_SCHEMA_NOT_MASTER_INSTANCE (-423)

Le schéma fourni n'est pas le schéma maître (SDE). (Oracle uniquement)

SE_XML_COLUMN_ALTERINDEX_MODE (-424)

L'index de la colonne est en cours de modification.

SE_XML_COLUMN_LOAD_MODE (-425)

La colonne XML est en mode E/S de chargement uniquement.

SE_XML_COLUMN_NORMAL_MODE (-426)

La colonne XML est en mode E/S normal.

SE_LOAD_ONLY_TABLE (-427)

La table est en mode E/S de chargement uniquement.

SE_INVALID_ARCHIVING_REGISTRATION (-428)

Vous ne pouvez pas activer ou désactiver l'archivage lors de la création/modification de l'enregistrement.

SE_INVALID_DBTUNE_DATA (-429)

Un ou plusieurs mots-clés, paramètres ou chaînes de configuration de la table DBTUNE ne sont pas valides.

SE_KEYSET_TABLE_CREATE_FAILED (-430)

La table de jeu de clés n'a pas pu être créée.

SE_KEYSET_TABLE_REMOVE_FAILED (-431)

La table de jeu de clés n'a pas pu être supprimée.

SE_INVALID_HISTORY_OPERATION (-432)

L'opération tentée n'est pas autorisée sur une table d'historique.

SE_ST_GEOMETRY_TYPE_NOT_INSTALLED (-433)

Le type ST_GEOMETRY n'existe pas dans la base de données.

SE_INVALID_CONNECTION_PROPERTY (-434)

Une ou plusieurs propriétés de connexion non valides ont été spécifiées.

SE_INVALID_OBJECT (-435)

L'objet référencé n'est pas initialisé.

SE_RASTER_CODEC_ERROR (-436)

Erreur générale de compression raster

SE_INVALID_ARCHIVE_OBJECT (-437)

L'objet SE_ARCHIVEINFO n'est pas initialisé.

SE_DBMS_CONSTRAINT_NOEXIST (-438)

La contrainte SGBD n'existe pas.

SE_DBMS_CONSTRAINT_EXIST (-439)
SE_INVALID_LAYERGRID_OBJECT (-440)

Le pointeur SE_LAYERGRID n'est pas initialisé.

SE_INVALID_REVOKE_SELECT (-441)

Les accès INSERT, UPDATE et DELETE doivent d'abord être révoqués.

SE_QUERY_KEYSET_NOT_SET (-442)

Aucune table de jeu de clés n'a été créée pour la requête.

SE_INVALID_RASTER_COL_NAME (-443)

Un nom de colonne raster non valide a été spécifié.

SE_INVALID_KEYSET_OPERATION (-444)

Cette opération n'est pas prise en charge avec une table de jeu de clés.

SE_INVALID_GEOM_TYPE (-445)

Le type de géométrie est devenu invalide.

SE_INVALID_GEOR_METADATA (-446)

Métadonnées SDO_GeoRaster non valides

SE_PDQ_BIND_MISMATCH (-447)

La requête prédéfinie nécessite différentes liaisons dynamiques.

SE_TABLE_NOT_HISTORY (-448)

La table doit être une table d'historique pour effectuer cette opération.

SE_DEPENDENT_OBJECTS_EXIST (-449)

Des objets dépendants existent sur cet objet.

SE_INSTANCE_RELEASE_INCOMPATIBLE (-450)

L'instance de base de données ArcSDE spécifiée n'est pas compatible avec la version du pilote de connexion directe utilisée pour établir la connexion.

SE_TAG_VALUE_LEN_EXCEEDED (-451)

Le texte d'une balise VARCHAR dépasse 256 caractères.

SE_OBJECT_EXISTS (-452)

L'objet de base de données spécifié existe.

SE_INCONSISTENT_SCHEMA (-453)

L'utilisateur de base de données spécifié et le schéma actuel n'ont pas le même nom. Chaque utilisateur qui possédera des données doit avoir un schéma portant le même nom que le nom d'utilisateur.

SE_DBMS_SPACE_LIMIT_EXCEEDED (-454)

La limite d'espace du SGBD a été atteinte.

SE_INVALID_ST_GEOMETRY_RELEASE (-455)

Version de type ST_Geometry non valide

SE_PASSWORD_LEN_EXCEEDED (-456)

Le mot de passe spécifié est trop long pour ce serveur ArcSDE.

SE_LAYER_NOT_REGISTERED (-457)

La table contenant une colonne spatiale n'est pas enregistrée en tant que couche avec ArcSDE.

SE_POSTGIS_NOT_INSTALLED (-458)

Le type de géométrie PostGIS n'est pas installé.

SE_ATTRBUFFER_TOO_SMALL (-459)

La taille du tampon d'attribut est trop petite.

SE_CASE_SENSITIVE_DATABASE_NOT_SUPPORTED (-460)

Les bases de données sensibles à la casse ne sont pas prises en charge.

SE_HAS_PROJECT_INSTANCES (-461)

Une géodatabase existe dans une structure utilisateur qui dépend de la géodatabase SDE principale. (Oracle uniquement)

SE_CONTAINS_OTHER_REG_TABLES (-462)

Cette structure possède des objets qui sont enregistrés avec des géodatabases dans d'autres structures. (Oracle uniquement).

SE_INSTANCE_HAS_CONNECTIONS (-463)

Des connexions existent à la géodatabase principale SDE ou aux géodatabases appartenant à d'autres utilisateurs. (Oracle uniquement)

SE_TYPE_HAS_DEPENDENT_COLUMNS (-464)

Il existe des colonnes dépendantes de type ST_GEOMETRY, vous ne pouvez donc pas supprimer la géodatabase SDE principale. (Oracle uniquement)

SE_INSTANCE_OLD_DBRELEASE (-465)

Une version plus récente du pilote de connexion directe ArcSDE tente de se connecter à une géodatabase ArcSDE plus ancienne.

SE_INSTANCE_OLD_DC_DRIVER (-466)

Une ancienne version du pilote de connexion directe ArcSDE tente de se connecter à une géodatabase ArcSDE plus récente.

SE_TAG_NAME_LEN_EXCEEDED (-467)

Le nom de la balise spécifiée est trop long.

SE_CPG_CONVERSION_ILLEGAL_BYTE_SEQUENCE (-468)

Séquence d'octets illégale dans la chaîne

SE_HAS_MULTIPLE_SPATIAL_REFERENCES (-469)

Les données de la colonne spatiale contiennent plusieurs références spatiales. Tous les enregistrements d'une table doivent avoir la même référence spatiale pour être enregistrés auprès d'ArcSDE.

SE_FUNCTION_EXISTS (-470)

La fonction ou la procédure spécifiée pour la création existe déjà.

SE_FUNCTION_NOEXIST (-471)

La fonction ou la procédure appelée n'existe pas.

SE_INSTANCE_HAS_ACTIVE_CONNECTIONS (-472)

Des connexions actives ont été trouvées pendant le processus de mise à niveau. La mise à niveau ne se poursuivra pas s'il existe des connexions actives à la géodatabase.

SE_INVALID_PROXY_AUTHENTICATE_PARAMETERS (-473)

Des paramètres non valides ont été fournis dans la demande de basculement vers une session authentifiée par proxy.

SE_OPERATION_WOULD_BLOCK (-474)

L'instruction SQL spécifiée provoquerait un blocage de la base de données avec une instruction exécutée par une autre session.

SE_NOT_SUPPORTED_ON_NON_GDB_CONNECTIONS (-475)

Cette opération n'est pas prise en charge sur les connexions aux bases de données qui ne contiennent aucune table système de géodatabase ArcSDE. (En d'autres termes, l'opération n'est pas prise en charge lorsque vous travaillez avec une base de données qui n'est pas une géodatabase.)

SE_PREALLOCATED_CLOB_BUFFER_TOO_SMALL (-476)

La taille de la mémoire tampon CLOB préallouée est insuffisante.

SE_INDEX_NAME_LEN_EXCEEDED (-477)

Le nom d'index spécifié est trop long.

SE_INVALID_XMLINDEX_DATATYPE (-478)
SE_TABLE_PRIMARY_KEY_NOT_FOUND (-479)

Une colonne de clé primaire n'a pas été trouvée pour la table.

SE_INVALID_ST_RASTER_RELEASE (-480)

La bibliothèque ST_Raster a été détectée mais n'est pas compatible avec (c'est une version différente de) les procédures stockées ST_Raster.

SE_INSTANCE_UPGRADE_PAUSE_STATUS (-481)

La géodatabase ArcSDE est actuellement suspendue pour la mise à niveau. Aucune nouvelle connexion n'est autorisée pendant la mise à niveau de la géodatabase.

SE_INVALID_XMLSCHEMADOC_OBJECT (-482)

Objet de document de schéma XML non valide

SE_INVALID_XMLSCHEMA_OBJECT (-483)

Objet de schéma XML non valide

SE_XML_SCHEMA_EXISTS (-484)

Le schéma XML spécifié existe déjà.

SE_XML_SCHEMA_NOEXIST (-485)

Le schéma XML spécifié n'existe pas.

SE_INVALID_EXTENT_STATS_QUERY_OBJECT (-486)

Non utilisé actuellement. L'objet SE_EXTENT_STATS_QUERY n'a pas été initialisé.

SE_INVALID_XMLSCHEMACOLLECTION_OBJECT (-487)

Un objet de collection de schémas XML non valide a été spécifié.

SE_XML_SCHEMA_NAME_LEN_EXCEEDED (-488)

Le nom du schéma XML est trop long. Les limites pour chaque SGBD pris en charge sont les suivantes : Oracle = 767, DB2 = 128, SQL Server = 1000.

SE_XML_SCHEMA_INVALID_CREATE_FLAG (-489)

L'option de création de schéma XML fournie n'est pas valide.

SE_XML_SCHEMA_INVALID_DELETE_FLAG (-490)

L'option de suppression du schéma XML fournie n'est pas valide.

SE_XML_SCHEMA_INVALID_UPDATE_FLAG (-491)

L'option de mise à jour du schéma XML fournie n'est pas valide.

SE_INVALID_ST_RASTER_LIB (-492)

La bibliothèque de types ST_Raster est introuvable ou n'a pas pu être chargée. Consultez le guide d'installation ou la documentation d'ArcGIS Server pour plus de détails sur les bibliothèques ST_Raster.

SE_SQL_SERVER_CLIENT_SOFTWARE_TOO_OLD (-493)

La connexion a été tentée avec une ancienne version du logiciel de communication client SQL Server qui n'est pas compatible avec la base de données SQL Server.

SE_UNSUPPORTED_DATABASE_VERSION (-494)

La version du SGBD auquel vous vous connectez n'est pas prise en charge.

SE_CANT_EVALUATE_RELATION_MATRIX (-495)

L'opération de mise en relation du langage de comparaison de formes ne peut pas être appliquée à cette paire de géométries. Ce message est renvoyé si l'opération est tentée sur des formes hybrides 2D qui ne peuvent pas être exprimées à l'aide d'une seule matrice 9DEM.

SE_INVALID_ARCHIVING_OPERATION (-496)

L'opération demandée n'est pas prise en charge sur une table d'archivage.

SE_UNSUPPORTED_DC_DRIVER (-497)

Étant donné qu'Oracle 11g n'était pas pris en charge avec ArcSDE 9.2, vous devez utiliser un client Oracle 10g pour établir une connexion directe à une géodatabase ArcSDE 9.2 stockée dans une base de données Oracle 10g. Vous pouvez également utiliser un service ArcSDE pour établir la connexion.

Avertissements non mortels

Les codes suivants sont renvoyés lorsqu'une exception non fatale se produit.

SE_SDE_WARNING (-1000)

Renvoyé par les fonctions qui se sont terminées avec succès mais ont apporté des modifications dont l'appelant doit être conscient. Ce code retour ne doit pas être considéré comme une erreur fatale par le programme d'application.

SE_ETYPE_CHANGED (-1001)

La fonction s'est terminée avec succès, mais elle a modifié le type d'entité de la forme.

SE_NO_ROWS_DELETED (-1002)
SE_TOO_MANY_DISTINCTS (-1003)

L'utilisateur a tenté d'effectuer une statistique SE_DISTINCT_STATS et le nombre de valeurs distinctes résultant dépasse le nombre maximal autorisé. Le maximum autorisé est le moindre de MAX_DISTINCT (SERVER_CONFIG) et de l'argument max_distinct dans SE_table_calculate_stats.

SE_NULL_VALUE (-1004)

Renvoyé par les fonctions SE_stream_get_<data_type> lorsque la colonne donnée a une valeur NULL dans la ligne actuelle.

SE_NO_ROWS_UPDATED (-1005)

Renvoyé lors d'une opération de mise à jour lorsqu'aucune ligne ne satisfait à la clause WHERE de l'utilisateur.

SE_NO_CPGCVT (-1006)
SE_NO_CPGHOME (-1007)

Impossible de trouver le répertoire de la page de code.

SE_DBMS_DOES_NOT_SUPPORT (-1008)

Le SGBD ne prend pas en charge cette fonction.

SE_INVALID_FUNCTION_ID (-1009)

L'ID de fonction SGBD n'est pas valide. Renvoyé par SE_connection_get_dbms_function.

SE_LAYERS_UPDATE_FAILED (-1010)

L'étendue de la couche n'a pas pu être mise à jour.

SE_NO_LOCALIZED_MESSAGE (-1011)

Aucun message d'erreur localisé n'est disponible.

SE_SPATIAL_INDEX_NOT_CREATED (-1012)

Un index spatial n'a pas été créé car le SPIDX_PARAM spécifié n'est pas pris en charge.

SE_FUNC_UNSUPPORTED_ON_DBMS (-1013)

ArcSDE ne prend pas en charge cette fonction sur ce SGBD.

SE_SQL_NOT_CACHED (-1014)

L'instruction SQL en cours de réexécution n'a pas été trouvée dans le cache.

SE_OBJECT_NOEXIST (-1015)

L'objet référencé n'existe pas.

SE_SDO_VARRAY_LIMIT (-1016)

La limite du nombre maximal d'ordonnées dans le tableau SDO_ORDINATES a été atteinte.

SE_SPATIALREF_NO_CLUSTER_TOL (-1017)

Aucune propriété de tolérance d'agrégat n'a persisté dans ce schéma de référence spatiale.

SE_NO_COMPRESS_STATUS (-1018)

Aucune information sur l'état de la compression n'est disponible.

SE_SUCCESS_WITH_WARNINGS (-1019)

L'opération a réussi avec des messages d'avertissement écrits dans un fichier journal.

Codes de sortie

Les codes de sortie indiquent si une connexion se termine avec succès et, si non, pourquoi elle ne l'a pas été. Différents types de codes de sortie peuvent être retournés.

  • Codes d'exception du système d'exploitation
  • Codes de sortie de connexion au service ArcSDE (processus gsrvr)
  • Codes de sortie de connexion directe (fil gsrvr)

Si la connexion a été interrompue sur un signal ou avec un code d'exception du système d'exploitation (OS), consultez la documentation du système d'exploitation pour obtenir des explications sur ces codes ou avertissements.

Les codes de sortie de connexion au service ArcSDE sont gérés par giomgr et sont écrits dans le fichier giomgr.log lorsque le gsrvr d'une connexion se termine. Les numéros de code de sortie 0 à 9 dans la liste suivante représentent les codes de sortie du service ArcSDE.

Les codes de sortie de connexion directe sont renvoyés lorsque le thread gsrvr du client ne peut pas accéder à une table système particulière. Ces codes de sortie sont visibles si vous les interceptez sur le thread gsrvr. Les numéros de code de sortie 10 à 15 dans la liste suivante sont des codes de sortie de connexion directe.

SE_EXIT_SUCCESS 0

La connexion s'est terminée avec succès.

SE_EXIT_INVALID_COMMAND_LINE 1

Renvoyé lorsqu'une instance, un nœud, une base de données ou un nom d'utilisateur non valide est utilisé. (Par exemple, s'il contenait des espaces ou n'était pas entre guillemets alors qu'il aurait dû l'être.)

SE_EXIT_IOMGR_IO_ERROR 2

L'iomgr est mort lors de la communication avec le nouveau processus gsrvr.

SE_EXIT_DBMS_CONNECT_REJECTED 3

Un problème est survenu lors de la tentative de connexion au SGBD. Vérifiez le journal des erreurs.

SE_EXIT_SHARED_MEMORY_ERROR 4

A rencontré un problème lors de l'accès aux tables de mémoire partagée du SGBD. Vérifiez le journal des erreurs.

SE_EXIT_MALLOC_ERROR 5

Impossible d'allouer suffisamment de mémoire pour les structures minimales requises pour le gsrvr.

SE_EXIT_CLIENT_IO_ERROR 6

Une erreur s'est produite lors de la configuration des communications avec le client. Assurez-vous que le client est toujours en cours d'exécution.

SE_EXIT_LOGFILE_INIT_FAILED 7

Une erreur fatale s'est produite lors de la configuration des fichiers journaux. Vérifiez le journal des erreurs.

SE_EXIT_LOST_CLIENT 8

L'application cliente s'est déconnectée de manière inattendue.

SE_EXIT_BAD_COMMAND_CODE 9

Erreur dans la boîte de dialogue client/serveur.

SE_EXIT_REGISTRY_INIT_FAILED 10

Une erreur s'est produite lors de la configuration de l'accès aux tables TABLE_REGISTRY ou COLUMN_REGISTRY (sde_table_registry et sde_column_registry dans SQL Server et PostgreSQL). (Connexions directes uniquement)

SE_EXIT_LAYERS_INIT_FAILED 11

Une erreur s'est produite lors de la configuration de l'accès à la table LAYERS (sde_layers dans SQL Server et PostgreSQL). (Connexions directes uniquement)

SE_EXIT_METADATA_INIT_FAILED 12

Une erreur s'est produite lors de la configuration de l'accès à la table METADATA (sde_metadata dans SQL Server et PostgreSQL). (Connexions directes uniquement)

SE_EXIT_RASTER_INIT_FAILED 13

Une erreur s'est produite lors de la configuration de l'accès à la table RASTER_COLUMNS (sde_raster_columns dans SQL Server et PostgreSQL). (Connexions directes uniquement)

SE_EXIT_VERSION_INIT_FAILED 14

Erreur lors de la configuration de l'accès aux tables VERSIONS et STATES (sde_versions et sde_states dans SQL Server et PostgreSQL). (Connexions directes uniquement)

SE_EXIT_LOCATOR_INIT_FAILED 15

Erreur lors de la configuration de l'accès à la table LOCATORS (sde_locators dans SQL Server et PostgreSQL). (Connexions directes uniquement)

SE_EXIT_NO_LOCALIZED_MESSAGE 16

Impossible de trouver un message d'échec de démarrage localisé à envoyer au client lors d'un échec de connexion.


ArcGIS 10.2.1 for (Desktop, Engine, Server) Utilities and Telecom Update 6 Patch

Ce correctif est le sixième d'une série de mises à jour ciblant les workflows des services publics et des télécommunications, bien qu'il puisse être bénéfique pour tous les utilisateurs d'ArcGIS 10.2.1. Le correctif cible un certain nombre de problèmes liés à l'utilisation des caches d'entités pour la mise à jour, mais corrige également d'autres problèmes liés à l'utilisation de données versionnées, à la réplication de géodatabase et au réseau géométrique.

  • introduction
  • Problèmes résolus avec ce correctif
  • Installer ce correctif sur Windows
  • Installer ce correctif sur Linux
  • Mettre à niveau une géodatabase
  • Mises à jour des correctifs
  • Comment identifier les produits ArcGIS installés
  • Obtenir de l'aide

Introduction

Esri® annonce le correctif ArcGIS 10.2.1 for (Desktop, Engine, Server) et Telecom Update 6. Ce correctif est le sixième d'une série de mises à jour ciblant les workflows des services publics et des télécommunications, bien qu'il puisse être bénéfique pour tous les utilisateurs d'ArcGIS 10.2.1. Le correctif cible un certain nombre de problèmes concernant le réseau géométrique, la gestion des versions et corrige également les problèmes liés au type de stockage st_geometry. Ce correctif traite spécifiquement des problèmes répertoriés ci-dessous sous Problèmes résolus avec ce correctif.

Problèmes résolus avec ce correctif

  • BUG-000095963 - Les utilisateurs créés dans ArcGIS 10.4 via l'outil Créer un utilisateur de base de données dans SQL Server peuvent voir des vues de base de données ainsi que des tables non enregistrées avec la géodatabase même s'ils n'ont pas les autorisations pour le faire. Lors de la connexion à partir d'un client 10.3.1, aucune vue ne peut être vue si elles ne disposent pas des autorisations appropriées.
  • BUG-000095750 - La carte cesse de répondre lorsqu'elle fait référence aux données d'une géodatabase ArcSDE particulière.
  • BUG-000094826 - L'importation d'un fgdb delta vers un fgdb réplica unidirectionnel enfant où une mise à jour est appliquée en tant qu'insertion peut provoquer un plantage.
  • BUG-000094401 - La reconstruction de la connectivité pendant la synchronisation des répliques peut provoquer un blocage de l'application dans certains scénarios.
  • BUG-000094236 - La compression et la décompression d'une géodatabase fichier avec l'onglet Aperçu ouvert dans ArcCatalog corrompent la dernière classe d'entités prévisualisée. Les outils Compresser la géodatabase fichier et Décompresser la géodatabase fichier sont exécutés en arrière-plan.
  • BUG-000094226 - Le message d'erreur 000582 s'affiche lors du choix d'exporter un message d'accusé de réception dans l'outil GP de message d'importation.
  • BUG-000094221 - Le transfert des suppressions peut générer une erreur lors de la synchronisation lorsqu'un grand nombre de suppressions est appliqué.
  • BUG-000093862 - Les marques de croisement sont mal placées lors de la modification d'un diagramme schématique via un service schématique dans ArcGIS for Server.
  • BUG-000093283 - L'éditeur de jeu de données schématique n'enregistre pas certaines modifications des propriétés des règles.
  • BUG-000092849 - Les modifications apportées à la table de sous-liens ne sont pas transmises à la classe d'entités de sous-liens comme prévu dans tous les modes d'évaluation dans ArcMap 10.2.1 Utilities Patch 3.
  • BUG-000091059 - Performances lentes lors de la sélection (mise en surbrillance) des fichiers de couche dans ArcCatalog.
  • BUG-000090876 - La fenêtre Obtenir des valeurs uniques dans Sélectionner par attribut n'affiche pas les descriptions de domaine pour les données jointes à une table dans une géodatabase sde.
  • BUG-000090425 - La nouvelle version du complément partagé ne reflète pas les modifications dans ArcMap version 10.2.1.
  • BUG-000088847 - Les tuiles des services WMTS pour certains systèmes de coordonnées (ou CRS) ne s'alignent pas dans ArcGIS Desktop et lorsqu'elles sont servies à partir d'ArcGIS Server.
  • BUG-000087460 - Les imprimantes se multiplient lorsque la mémoire dans ArcMap est allouée au-delà d'une certaine taille ou adresse.
  • BUG-000086676 - Impossible de publier un service d'entités hébergé sur Portal for ArcGIS 10.3 avec ArcGIS 10.3 Data Store configuré comme serveur d'hébergement lorsqu'une couche d'entités a des noms de champ correspondant à des mots réservés à la base de données tels que "intersect".
  • BUG-000084706 - Dans la version 10.3, un PDF exporté à partir d'une carte aura des étiquettes et du texte manquants si le système d'exploitation est formaté en français (Canada).
  • BUG-000083717 - Dans ArcMap 10.3, l'exportation d'une carte au format PDF sous certains paramètres régionaux générera une erreur et ne parviendra pas à imprimer les étiquettes.
  • NIM104545 - Lors de l'utilisation de ST_Intersects avec ST_Buffer sur des entités volumineuses, le message d'erreur suivant est reçu : "Invalid Grid Tessellation Sequence. Le plan de hachage est 0."
  • NIM104290 - L'outil Compresser les données de géodatabase fichier cesse de répondre sur une géodatabase fichier lorsque certaines tables ont des index attributaires multichamps.
  • NIM103036 - Ne pas annuler les champs de clé étrangère de classe de relation pendant la synchronisation de réplica lorsque plusieurs RC utilisent la même clé étrangère.
  • NIM099901 - Lorsqu'un attribut a un domaine codé, la description est ajoutée dans la fenêtre Sélectionner par attributs. Cependant, la description est répétée plusieurs fois.
  • NIM098113 - La couche sans relation ne doit pas afficher les informations de relation lorsqu'une autre couche de la même FeatureClass a une relation en mémoire.
  • NIM092291 - L'outil 'Split Line At Point' ne divise pas la ligne à tous les points donnés.
  • NIM091406 - S'il y a deux couches dans la carte pointant vers le même jeu de données, l'une avec une requête de définition et l'autre avec une relation, l'interrogation des enregistrements liés ne renvoie aucun résultat pour la deuxième couche - fonctionne correctement pour la première couche.
  • BUG-000091718 - Amélioration des performances des connexions à de grandes géodatabases pour les utilisateurs non DBO.
  • BUG-000091460 - Ajout de code au serveur SQL pour prendre en charge l'insertion + la suppression + la synchronisation.
  • BUG-000091247 - Erreur 'Erreur SGBD sous-jacente ORA-01008 : toutes les variables ne sont pas liées' erreur observée lors de l'utilisation de la sélection par attribut sur une classe d'entités activée pour l'archivage sans version.
  • BUG-000091883 - La synchronisation dans certains cas où des insertions sont appliquées en tant que mises à jour entraîne la définition d'ID global incorrects/en double.
  • BUG-000091688 - Nécessité d'ajouter des crochets à la clause where dans sqlFilter pour que les règles de réduction aient le filtre correct et évitent de traiter les filtres lorsqu'aucune entité de la classe d'entités n'est sélectionnée.
  • BUG-000091464 - La synchronisation d'une réplique unidirectionnelle échoue lorsque l'enfant a un GN et une connectivité incohérente.
  • BUG-000090884 - Les erreurs liées à la table GDB_TEMP_USER_IDS, créées en tant qu'optimisation des opérations de reconstruction/réparation du réseau géométrique doivent être supprimées.
  • BUG-000089740 - L'erreur « Erreur d'E/S réseau [SDE.DEFAULT] » est renvoyée lors de l'ouverture d'un fichier MXD après l'application du correctif de mise à jour utilitaire 2 (UTUP2) avec une connexion par défaut configurée via une extension complémentaire.
  • BUG-000089580 - Ralentissement des performances de l'outil gp Synchronize Changes (via Python également) par rapport à l'assistant Synchronize Changes de l'interface graphique.
  • BUG-000089100 - La synchronisation d'un réplica particulier échoue avec l'erreur suivante, « échec de la synchronisation du réplica ».
  • BUG-000088300 - L'activation du cache de schéma sur un espace de travail SDE de serveur SQL fait planter ArcMap.
  • BUG-000087750 - Des carrés apparaissent dans l'annotation d'un PDF exporté si des symboles Unicode sont utilisés avec la police Arial.
  • BUG-000087594 - Le temps de démarrage du service augmente à mesure que le nombre de classes d'entités existe dans une base de données Oracle et que le service traite les données de la base de données Oracle dans ArcGIS 10.3 for Server.
  • BUG-000087277 - Une classe d'entités annotations ne se met pas à jour correctement si la classe d'entités est jointe à une table ou à une autre classe d'entités.
  • BUG-000084769 - Les informations d'étendue initiale et complète du point de terminaison du service d'entités diffèrent du point de terminaison du service de carte dans un site à plusieurs machines.
  • BUG-000083703 - Lors de l'exportation de modifications de données pour un réplica à partir d'une session de mise à jour déconnectée, toutes les modifications des tables associées ne sont pas exportées vers la géodatabase delta.
  • NIM103075 - Requête spatiale inefficace rencontrée lors de l'utilisation de l'annotation sélectionnée. Commande Features sur les classes d'entités SDO_GEOMETRY, ST_Geometry et Sql Server Geometry versionnées.
  • NIM101171 - ArcCatalog se bloque lorsque l'outil Identité est utilisé sur un service de carte Web (WMS) dans l'aperçu d'ArcCatalog.
  • NIM100525 - L'identification d'un service de carte Web (WMS) spécifique entraîne le blocage d'ArcMap.
  • NIM097058 - L'option "Tolérance de simplification" disparaît des outils de géotraitement Simplifier la ligne et Simplifier le polygone après l'installation d'Internet Explorer (IE) 11.
  • NIM084109 - La suppression d'une classe d'entités d'une grande base de données SDE/Oracle (contient plus de 3000 classes d'entités) entraîne l'exécution et l'extraction d'une requête SQL des milliers de fois, ce qui entraîne un problème de performances lentes.
  • BUG-000090940 - Les performances de génération/mise à jour des diagrammes avec des règles contenant des filtres SQL sont toujours mauvaises.
  • BUG-000088754 - Les valeurs state_id sont corrompues après l'exportation d'une géodatabase d'un cluster Oracle vers une seule instance.
  • BUG-000088668 - Éditeur de jeu de données - La requête qui récupère le champ lié à un attribut de champ échoue lorsque le nom du modèle de diagramme et sa table ne correspondent pas.
  • BUG-000088666 - Certains diagrammes créés dans une version antérieure à 10x ne parviennent pas à migrer vers une géodatabase d'entreprise 10.x.
  • BUG-000088350 - ST_Aggr_Union renvoie des résultats incorrects lorsque de nombreux polygones de ruban sont présents.
  • BUG-000088244 - Optimiser la suppression des objets des métadonnées internes des géodatabases.
  • BUG-000088109 - La fonction ST_difference renvoie une sortie vide avec des classes d'entités en entrée spécifiques.
  • BUG-000088081 - Les objets sont déformés après une rotation avec le correctif Utilitaires et télécom Update 2 (UTUP2).
  • BUG-000086358 - Une erreur "ORA-22829" est renvoyée lors de la tentative de migration de SDEBinary vers SDELOB sur un ensemble de données particulier à l'aide de l'outil Migrate Storage.
  • BUG-000086328 - L'exécution d'une transformation sur une classe d'entités dans une base de données Oracle à l'aide de ST_Transform génère une erreur de transformation : ORA-20603 : les références spatiales ne sont pas compatibles.
  • BUG-000086255 - ArcGIS for Server ne parvient pas à se connecter à la base de données en miroir SQL Server lors d'un basculement.
  • BUG-000086160 - Les demandes faites en parallèle pour ajouter ou supprimer des classes d'entités provoquent des blocages dans la table gdb_tables_last_modified.
  • BUG-000083633 - L'ordre des couches dans la table des matières dans ArcMap affecte le temps de rendu ou de dessin pour certaines couches.
  • NIM103145 - Certains polygones sont supprimés d'une classe d'entités multi-polygones spécifique lors de l'utilisation de la fonction ST_TRANSFORM.
  • NIM102626 - Les performances de l'outil de géotraitement Trace Geometric Network sont lentes par rapport à la barre d'outils Utility Network Analyst lorsqu'un réseau géométrique est stocké dans une géodatabase ArcSDE.
  • NIM102491 - Lorsqu'une superposition polygone sur polygone échoue avec une erreur de résolution interne, nous devons la réessayer avec une résolution maximale.
  • NIM084109 - La suppression d'une classe d'entités d'une grande base de données SDE/Oracle (contient plus de 3000 classes d'entités) entraîne l'exécution et l'extraction d'une requête SQL des milliers de fois, ce qui entraîne un problème de performances lentes.
  • NIM082508 - L'exportation Data Pump (expdp) d'une table partitionnée avec un index local échoue avec ORA-39127.
  • BUG-000086943 - Les outils de vérification, de réparation et de reconstruction de la connectivité doivent identifier et résoudre les problèmes de corruption maximale de l'EID.
  • BUG-000086941 - Prise en charge des géodatabases en lecture seule dans Oracle.
  • BUG-000086192 - Le chargement de données dans une classe d'entités de réseau géométrique à l'aide de arcpy.Append_management dans Python peut entraîner des entités de réseau corrompues.
  • BUG-000086160 - Les demandes faites en parallèle pour ajouter ou supprimer des classes d'entités provoquent des blocages dans la table gdb_tables_last_modified.
  • BUG-000085669 - Lors de la création d'une nouvelle version pendant une session de mise à jour, l'arrêt de la session de mise à jour dans la version de base sans enregistrer les mises à jour peut corrompre le réseau géométrique dans la version nouvellement créée.
  • BUG-000085184 - Le fractionnement d'une arête complexe entraîne la dissociation des objets liés.
  • BUG-000085006 - ArcCatalog 10.3 se bloque lors de la compression avec une géodatabase ArcSDE spécifique.
  • BUG-000084498 - ArcGIS Desktop se bloque lors de la publication de mises à jour versionnées par défaut avec les entités enregistrées comme versionnées avec des options pour déplacer les mises à jour vers la base.
  • BUG-000083139 - La boîte de dialogue de changement de version est extrêmement lente à s'ouvrir.
  • BUG-000082420 - L'appel de ISimpleJunction.EdgeFeatureCount dans une boucle par rapport aux données dans sde génère une erreur "Mémoire serveur insuffisante".
  • NIM104524 - Une dégradation des performances est observée avec l'outil "Sélectionner par emplacement" lors de l'utilisation d'ArcGIS 10.0 SP5 et versions ultérieures avec des géodatabases d'entreprise.
  • NIM102561 - La méthode IFeatureEdit2.SplitWithUpdate n'appelle pas IFeatureClassEdit.CustomSplitPolicy sur une extension de classe d'entités de bord complexe.
  • NIM101805 - Ne pas autoriser l'enregistrement de vues avec la géodatabase.
  • NIM101236 - Lors de l'affichage d'une classe d'entités SQL Server non versionnée et archivée avec plus de 123 colonnes, le message d'erreur suivant s'affiche : « Erreur d'ouverture de la classe d'entités. Mémoire insuffisante du serveur ».
  • NIM100811 - Performances lentes à l'aide de l'outil de géotraitement Classe d'entités à Classe d'entités pour charger des données dans une géodatabase SQL Server.
  • NIM099678 - L'outil Identifier ne parvient pas à identifier les entités SDEBINARY lorsqu'une jointure existe entre une classe d'entités et une table utilisant la même connexion.
  • NIM096843 - Exécution redondante de requêtes - par exécution de requête spatiale sur ST_GEOMETRY FC.
  • NIM096793 - Des enregistrements peuvent être laissés dans la table latérale Geometry CAD lors de la compression des entités mises à jour dans la table de base.
  • NIM094902 - Le ST_Intersection échoue avec l'erreur "ORA-28579" lors du traitement de certaines entités de ligne multiparties.
  • NIM094237 - Les enregistrements peuvent être laissés dans la table latérale Geometry CAD lors de la mise à jour des entités et de l'enregistrement des modifications dans la base.
  • NIM088143 - L'association d'une classe d'entités versionnée à une table non enregistrée auprès de la géodatabase provoque le blocage d'ArcMap.
  • NIM085757 - Le champ de pondération de trace n'est pas conservé sur les nouvelles classes d'entités ajoutées à un réseau géométrique existant.
  • BUG-000081231 - Après avoir déconnecté et connecté des entités source linéaires d'un réseau géométrique et mis à jour le diagramme schématique associé, un nouvel ID schématique est généré pour cette entité et les sommets sont supprimés.
  • BUG-000082028 - Les workflows d'édition standard consomment de plus en plus de mémoire et ne la libèrent pas une fois l'édition arrêtée.
  • BUG-000082630 - Les modifications de branche unique du curseur de différence versionné inversent le "type" de changement signalé (par exemple, les suppressions deviennent des insertions, les insertions deviennent des suppressions).
  • NIM088321 - Les grilles d'index spatial définies par l'utilisateur ne sont pas respectées par ArcGIS lors de l'utilisation de l'outil Ajouter un index spatial, même si l'outil s'exécute correctement.
  • NIM096460 - Après la suppression et la reconstruction du réseau géométrique et la mise à jour d'un diagramme schématique contenant des règles schématiques, les emplacements de jonction de réseau ne sont pas conservés.
  • NIM097184 - La création d'une extraction dans une géodatabase 9.3.1 échoue avec 10.2.1 Desktop.
  • NIM097983 - Optimisez l'ouverture des cartes en augmentant le cache de la structure de la géodatabase pour inclure les propriétés des métadonnées sde.
  • NIM098475 - Les index spatiaux ne sont pas créés lors de la création d'une classe d'entités sur une base de données ArcSDE 10 à partir d'un client ArcGIS Desktop 10.2.
  • NIM098196 - L'exportation du schéma SDE à l'aide d'Oracle expdp génère une erreur ora-39127, ora-20098 et ora-06512 concernant l'index spatial créé sur la table GDB_items ayant le paramètre st_grids comme virgule lorsqu'Oracle 11gR2 est utilisé.
  • NIM098665 - L'établissement d'une connexion à une base de données Oracle non spatiale à l'aide d'une connexion à une base de données spatiale ou d'une connexion à une base de données OLE prend beaucoup de temps lorsqu'il y a une grande quantité d'objets dans la base de données.
  • NIM099484 - Fournit un mécanisme pour permettre l'instrumentation de l'utilisation de la mémoire lors de la création d'un cache de fonctionnalités sur le bureau.
  • NIM096111 - La rotation d'un point après un flux de travail de sélection spécifique sur un réseau géométrique fait pivoter et décale l'ensemble du réseau géométrique.
  • NIM100182 - SCHEMATICTID incorrect lors de l'exportation des diagrammes. Les entités schématiques associées aux entités SIG qui ne font pas partie du réseau géométrique sont exportées avec "-2" à la fin de leur SCHEMATTICTID.
  • NIM100823 - La reconstruction de l'index spatial sur une classe d'entités versionnée échoue avec une erreur de non-concordance SRID.
  • NIM100941 - Améliorez les performances et l'évolutivité de la création et de la synchronisation des répliques en mettant en cache plus efficacement les informations de la base de données.
  • NIM101461 - Lorsque des classes d'entités avec différents SRID sont utilisées dans une requête ST_intersection, elle échoue avec 'ORA-06530 : Référence à un composite non initialisé'.
  • NIM101468 - Impossible de masquer les tables autonomes à l'aide de la méthode IWorkspaceExtension.DataDictionaryTableNames dans ArcGIS 10.1 et versions ultérieures.
  • NIM101270 - Le recalcul de l'étendue de l'entité sur des jeux de données spécifiques renvoie l'erreur suivante : « Impossible de recalculer l'étendue. La coordonnée spécifiée dépasse la plage de coordonnées valide. »
  • NIM101376 - ArcGIS for Desktop ne parvient pas à enregistrer les règles de connectivité pour un réseau géométrique spécifique.
  • NIM101746 - La page de documentation d'aide en ligne Alter Field indique que l'outil Alter Field est disponible à tous les niveaux de licence, cependant, l'outil n'est pas disponible aux niveaux de licence inférieurs.
  • NIM102077 - ArcGIS signale qu'une classe d'entités Oracle SDELOB ou WKB créée dans une géodatabase antérieure à 10.1 n'a pas d'index spatial lorsqu'il existe.
  • NIM102230 - Ne renvoie pas le champ Documentation sur les requêtes jointes pour les métadonnées internes de la géodatabase.
  • NIM102846 - Lors de l'exportation de diagrammes dans un autre jeu de données schématiques à l'aide du processus Exporter le jeu de données schématiques configuré avec le rattachement des GUID, le processus attend des GUID pour chaque entité qu'ils contiennent. Ceci est bloquant lorsque les GUID ne manquent que pour une classe d'entités, en particulier lorsqu'ils manquent pour _Junctions.
  • NIM102848 - La création d'un index spatial transmettra les valeurs recueillies à partir des classes d'entités d'entreprise existantes qui peuvent être invalides au lieu de transmettre des valeurs correctes.
  • NIM102883 - Lors de l'utilisation d'un client plus récent (10.1+) avec une ancienne géodatabase de serveur SQL (pré-10.1) via une connexion au serveur d'applications, la création d'un index spatial échouera sur les classes d'entités GEOMETRY ou GEOGRAPHY avec 'Ce serveur SDE ne prend pas en charge cela client ou exploitation ».
  • NIM102895 - Les données exportées via un espace de travail XML ne conservent aucun caractère de 4 octets (ou plus) dans la table attributaire des données.
  • NIM102996 - Après avoir déposé un index spatial sur une classe d'entités binaires via une connexion de serveur d'applications à une géodatabase antérieure à 10.1 dans SQL Server, ArcGIS est incapable de déterminer que l'index a disparu.
  • NIM103593 - Les fichiers de verrouillage de géodatabase de fichiers doivent être ouverts en lecture plutôt qu'en lecture/écriture. Cela améliore les performances de création de classes d'entités/tables.
  • NIM103683 - Lorsque des attributs de script/requête/constante sont configurés sur une classe d'entités schématiques pour laquelle les entités schématiques ne sont pas initialisées, les attributs ne sont pas mis à jour.
  • NIM103708 - Filtre les objets Oracle AUDSYS, OJVMSYS, GSMADMIN_INTERNAL, DVSYS à partir de la connexion dans ArcGIS.
  • NIM103781 - La requête DESC d'index réseau ne doit récupérer que les attributs nécessaires et non SELECT * lors de l'obtention des mappages USERID ou ELEMENT.
  • NIM104247 - Implémentez deux nouvelles fonctions API pour se_enable_schema_chache et se_disable_schema_cache.
  • NIM104317 - Lors de la récupération d'une page d'index de jeu de données réseau, ne récupère que le pageblob.
  • NIM104321 - Les tables MDXT_xxx$% s'affichent dans ArcCatalog, connectées à une instance 11.2.0.4 ou 12.1.0.1, et certaines ne sont pas supprimées même lorsque la classe d'entités est supprimée.

  • NIM086295- Sur Oracle, ST_OrderingEquals renvoie toujours la même valeur que ST_Equals.
  • NIM088921 - L'importation d'un vidage de schéma SDE échoue avec ORA-39083 et ORA-02309 sur SDE.st_type_export.validate_spref à l'aide de datapump impdp.
  • NIM089510 - Résultats incohérents avec la requête st_astext_f sur des polygones de plus de 292 sommets.
  • NIM090071 - L'étiquetage des entités basé sur le champ de la table de jointure génère des « erreurs de dessin ArcMap » lorsque la table et la classe d'entités sont stockées dans un SGBD différent.
  • NIM094291 - L'étendue des données créées dans les fichiers DGN MicroStation n'est pas correctement calculée dans ArcMap 10.2, ce qui entraîne l'affichage des données au mauvais emplacement.
  • NIM094556 - Les résultats de l'outil de géotraitement Tracer le réseau géométrique pour tracer la connexion ne sont pas cohérents avec les résultats de trace de l'outil Rechercher la connexion dans la barre d'outils de Utility Network Analyst.
  • NIM095455 - Dans une session de mise à jour, l'accrochage cesse de fonctionner sur une couche si une jointure existe sur cette couche.
  • NIM096135 - Fournit une option pour créer des géodatabases de schéma utilisateur par un utilisateur autre que SYS.
  • NIM096817 - Le chargement d'une grande quantité de coordonnées via la fonction ST_Geometry entraîne des erreurs ORA-20004 et ORA-20000.
  • NIM097346 - Extproc non initialisé lorsqu'une requête ST_Intersects impliquant une vue versionnée et une table de base est la première requête exécutée dans la session.
  • NIM099098 - La fonction ST_ASTEXT échoue lorsque le jeu de résultats contient plusieurs enregistrements et lorsque NUMPOINTS est

Installer ce correctif sur Windows

Notes d'installation:

Administrateurs système : Un document technique est disponible qui traite du déploiement en entreprise des configurations ArcGIS 10.2.1 à l'aide de Microsoft Systems Management Server (SMS), System Center Configuration Manager (SCCM) et de la stratégie de groupe, y compris la configuration système requise, des suggestions, des problèmes connus et des logiciels Microsoft. Paramètres de ligne de commande d'installation (MSI). Le déploiement dans un environnement de verrouillage est également couvert. Déploiement d'ArcGIS 10.2.1 en entreprise.

Étapes d'installation :

ArcGIS 10.2.1 for Desktop, Engine ou Server doit être installé avant d'installer ce correctif.

    Téléchargez le fichier approprié dans un emplacement autre que votre emplacement d'installation d'ArcGIS.

REMARQUE : Si un double-clic sur le fichier MSP ne démarre pas l'installation du programme d'installation, vous pouvez démarrer l'installation du programme manuellement à l'aide de la commande suivante :

Installer ce correctif sur Linux

Étapes d'installation :

Effectuez les étapes d'installation suivantes en tant que propriétaire de l'installation ArcGIS. Le propriétaire de l'installation est le propriétaire du dossier arcgis.

ArcGIS 10.2.1 for Engine ou Server doit être installé avant d'installer ce correctif.

    Téléchargez le fichier approprié dans un emplacement autre que votre emplacement d'installation d'ArcGIS.

Somme de contrôle (Md5)
Moteur ArcGIS ArcGIS-1021-E-UTU6-Patch-linux.tar B61A3D81C4ABF6D24ECF8124A5C2556E
ArcGIS pour serveur ArcGIS-1021-S-UTU6-Patch-linux.tar 3FAA739D83A4226BB944237EE78F43D2

Mettre à niveau une géodatabase

Une mise à niveau de la géodatabase est requise après l'application de ce correctif. Pour mettre à niveau la géodatabase, suivez les instructions de la section d'aide spécifique à votre système de gestion de base de données :

Mises à jour des correctifs

Consultez régulièrement la page Correctifs et Service Packs pour connaître la disponibilité de correctifs supplémentaires. De nouvelles informations sur ce patch seront publiées ici.

Comment identifier les produits ArcGIS installés

Pour déterminer si le ou les produits de ce correctif ArcGIS sont installés, choisissez la version du système d'exploitation appropriée de l'utilitaire PatchFinder pour votre environnement et exécutez-le à partir de votre ordinateur local. PatchFinder répertorie tous les produits ArcGIS principaux, les correctifs logiciels et les correctifs installés sur votre ordinateur local.

Obtenir de l'aide

Pour les sites nationaux, veuillez contacter le support technique Esri au 1-888-377-4575, si vous rencontrez des difficultés pour installer ce correctif. Sites internationaux, veuillez contacter votre distributeur de logiciels Esri local.


Voir la vidéo: Arcade kamaa