Suite

Chargement des tuiles GeoWebCache dans OpenLayers

Chargement des tuiles GeoWebCache dans OpenLayers


J'ai une image geotiff que je souhaite afficher sur un site localement (lorsqu'il n'y a pas de connexion Internet et que je navigue vers localhost).

J'ai vu qu'OpenLayers 3 a une couche XYZ mais le format ne correspond pas au dossier de sortie GeoWebCache.

Comment puis-je visualiser les tuiles localement à partir de GeoWebCache… ou existe-t-il une application gratuite qui peut générer des tuiles XYZ à partir de Tiff ?


J'ai réussi à résoudre ce problème d'une manière différente. J'ai utilisé ce post http://www.aubrett.com/InformationTechnology/Geospatial/gdal2tilesTMSStructure.aspx pour créer des tuiles TMS et ensuite utiliser ol.source.XYZ pour les afficher.


Suggestion sur l'application native

Hé les gars, j'aimerais vous demander quelques suggestions sur l'application native.

Je dois convertir mon application Angular en une application mobile native. Je ne veux pas utiliser nativeScript d'ailleurs.

J'ai beaucoup de fonctionnalités SIG à faire, comme dessiner des polygones, des lignes, des cercles .. puis y ajouter des styles comme la couleur, la transparence, le déplacer, faire pivoter le marqueur d'icône, rendre les tuiles disponibles hors ligne. des trucs comme ça.

Dans quel cadre pensez-vous que je serais mieux servi pour ça ?

MapBox GL SDK iOS ou Android v10 est enfin sorti de la version bêta d'une énorme amélioration et maintenant avec un terrain 3D Vous pouvez ajouter votre propre serveur de tuiles pour prendre en charge les mbtiles ou gpkg (Sqlite) locaux ou utiliser le cloud MapBox et leur capacité hors ligne

http://geonamesmapexplorer.xyz est notre solution de cartographie basée sur mapbox qui sera bientôt disponible dans le commerce sur l'App Store d'Apple, auparavant exclusif au gouvernement américain via GEOINT APP STORE.

WhirlyGlobe Nous avons développé plusieurs grandes applications basées sur cette boîte à outils de cartographie open source.

Tangram ES Jamais utilisé mais ici de bonnes choses

Utilisation alternative de la vue Web avec un serveur Web local dans l'application et incluez votre application Web JavaScript avec le serveur de tuiles pour les tuiles vectorielles et les tuiles raster et ajoutez tous les crochets de vue Web pour la géolocalisation, l'accès au stockage de périphérique de fichiers local et autres

C'est ce que nous faisons avec beaucoup de nos applications :

Nous en avons un autre basé sur DeckGL et nebulaGL sur le point d'être publié pour la visualisation de données de gros GeoJSON et CSV.

Nous vendons des solutions et du code source en marque blanche et faisons du conseil, de l'assistance et du développement personnalisé [email protected] https://portfolio.techmaven.net

Les solutions SDK d'exécution d'Esri ArcGIS sont excellentes, mais pas quelque chose qu'une entité commerciale pourrait envisager en raison du prix des licences, de l'abonnement annuel et de la maintenance. . ) Si vous êtes un gouvernement ou avez un contrat de licence d'entreprise qui inclut l'exécution, optez pour ESRI Nous avons utilisé des formulaires Xamarin et un SDK iOS natif et .net UWP

L'autre problème avec cette solution réside dans les formats de données propriétaires. Géodatabase mobile .geodatabase it's Sqlite mais la colonne de géométrie blob aucune idée et aucune autre application ne peut lire les archives zip non compressées "packages" TPKX, VTPK, MMPK, SLPK, etc. Utilisation du cache compact v2 .bundle carrelage


Introduction

Arabesque est une application Web d'exploration et de géovisualisation des flux origine-destination (OD). Son développement continu depuis 2018 intervient en même temps que plusieurs autres nouveaux outils de cartographie des flux en ligne. Ces nouveaux outils en ligne font partie de la même famille au sein de l'univers plus large des solutions informatiques existantes pour la cartographie des données relationnelles et origine-destination. Au sein de cette famille d'outils en ligne, il existe une certaine variété : certains s'adressent à un large éventail d'utilisateurs, et d'autres sont plus spécifiques et s'adressent à des publics plus spécialisés. La plupart d'entre eux partagent le fait qu'ils s'appuient sur des bibliothèques de fonctions communes et ouvertes de visualisation de données, de cartographie et de géotraitement. Cependant, seuls certains d'entre eux sont entièrement gratuits et open source, comme Arabesque. L'objectif de cet article est de positionner Arabesque dans l'éventail des applications du géoweb pour produire des cartes de flux, en comparant ses fonctionnalités avec celles d'applications comparables, en pointant leurs avantages et leurs limites respectives.

Pour fournir une "validation" pratique et empirique de la contribution et de la spécificité d'Arabesque, nous sélectionnons d'abord un petit nombre d'outils de cartographie des flux partageant des caractéristiques communes avec Arabesque et ensuite, comparons ces outils en utilisant le même ensemble de données de flux : MOBSCO, c'est-à-dire un ensemble de données décrivant l'école. mobilité des élèves et étudiants français sur une année donnée. Ce faisant, nous mettons en évidence les effets complémentaires entre ces outils qui, pour un même ensemble de données, permettent d'obtenir différents types de représentations. Ces configurations et apparences dépendent en grande partie de la culture des développeurs de ces outils, ainsi que de l'usage et des publics pour lesquels ils ont été développés. Les différences entre ces outils font apparaître deux cultures différentes : celle de la cartographie thématique et de l'analyse statistique de l'information et la culture plus orientée « dataviz » de l'exploration de l'information. Nous pensons que cette ligne de démarcation est en quelque sorte évocatrice et liée à celle décrite et analysée par Carmichael et Marron entre data science et statistiques (2018).


Voir la vidéo: Integrating Geowebcache in Web Mapping Production