Suite

Erreur QGIS lors de l'importation de données LIDAR .asc

Erreur QGIS lors de l'importation de données LIDAR .asc


Tout d'abord, permettez-moi de dire que je suis novice dans le département SIG. En tant qu'archéologue, je n'avais que quelques cours il y a 8 ans quand j'étudiais encore.

Maintenant, le problème :

Lorsque j'essaie d'importer .asc en tant que couche raster, j'obtiens ce message :

Ensemble de données en grille : à la ligne 3, l'espacement X était de 0,000000. Valeur attendue >0

Je sais que c'est un problème car "Les cellules avec les mêmes coordonnées Y doivent être placées sur des lignes consécutives"

Mais mon format affiché dans Notepad++ est comme ceci :

426000.78;55000.15;562.24 426000.78;55001.15;562.22 426000.78;55002.15;562.20 426000.78;55003.15;562.30 426000.78;55004.15;562.21 426000.78;55005.15;562.21 426000.78;55006.15;562.27

Et ma question - Comment puis-je le changer en format lisible. Des solutions rapides ?


La solution la plus rapide serait de charger les données dans LibreOffice Calc et de trier les données sur la deuxième colonne, puis la première par ordre croissant. Le résultat devrait ressembler à :

426000.78;55000.15;562.24 426001.78;55000.15;562.22 426002.78;55000.15;562.20 426003.78;55000.15;562.30 426004.78;55000.15;562.21 426005.78;55000.15;562.21 426006.78;55000.15;562.27… 426000.78;55001.15;562.96 426001.78;55001.15;562.22

L'enregistrement au format csv devrait vous donner le bon format pour GDAL.

Voir http://www.gdal.org/frmt_xyz.html pour plus de détails.


METTRE À JOUR

En regardant l'ensemble de données, votre grille n'a pas de taille de cellule constante, peut-être en raison de la reprojection d'un autre CRS.

Ainsi, votre seule chance d'utiliser les données est d'arrondir les données à la taille de cellule complète du compteur, ou de les importer en tant que calque de points de texte délimité, puis d'exécuterRaster -> Interpolation -> Interpolationdessus.


C'est une vieille question mais je viens de rencontrer ce même problème avec le même ensemble de données.

Je veux juste mentionner ce problème ici:

METTRE À JOUR

En regardant l'ensemble de données, votre grille n'a pas de taille de cellule constante, peut-être en raison de la > > reprojection d'un autre CRS.

Se résout facilement en arrondissant toutes les valeurs X/Y au décimètre le plus proche.

J'ai fait ça en R :

library(tidyverse) read_delim("GK1_426_55.asc", delim=";", col_names=FALSE) %>% transmute(X=round(X1, 1), Y=round(X2, 1), Z=X3) % >% arrange(Y, X) %>% write_delim(path="GK1_426_55_fixed.asc", delim=";")

Ensuite, GDAL/QGIS n'a aucun problème à le lire. Vous avez juste besoin de lui donner le CRS.


SIG et données ouvertes

La ville de Marysville utilise la cartographie numérique connue sous le nom de systèmes d'information géographique (SIG) pour suivre l'information, informer le public et prendre des décisions. La ville crée des données de référence, souvent appelées couches, d'informations critiques telles que les rues, les adresses et les données des services publics telles que les conduites d'eau et les bornes d'incendie. Ces données sont visualisées dans des applications Web, utilisées à des fins d'analyse pour prendre de meilleures décisions et utilisées dans la cartographie traditionnelle pour créer des cartes. Le portail de données ouvertes de la Ville donne accès aux mêmes données et cartes interactives utilisées par la Ville.

Explorez la ville de Marysville grâce à des cartes numériques complètes et accédez aux données de la ville faisant autorité.

Applications - Explorez des applications interactives pour prendre des décisions, répondre aux questions et comprendre notre communauté. Zoomez, faites un panoramique, recherchez, cliquez !

Cartes et documents - Imprimez des cartes, des plans et d'autres documents dans des formats téléchargeables statiques (PDF). La taille des fichiers peut être importante.

Téléchargement de données - Téléchargez des données critiques telles que l'infrastructure des services publics à utiliser dans des projets. Mélangez, mélangez et créez avec des données sources faisant autorité. Essayez le logiciel gratuit open source QGIS pour commencer.

Contact - Ne voyez pas les données dont vous avez besoin ou avez des questions, veuillez contacter le coordinateur SIG.


Cours 2021-22

SOCI 20253 (GEOG 20500 MACS 54000 SOCI 30253 ENST 20510)
Anselin, Luc Kolak, Marynia
La science des données spatiales consiste en un ensemble de concepts et de méthodes tirés à la fois des statistiques et de l'informatique qui traitent de l'accès, de la manipulation, de la visualisation, de l'exploration et du raisonnement sur les données géographiques. Le cours présente les types de données spatiales pertinentes dans l'enquête en sciences sociales et passe en revue une gamme de méthodes pour explorer ces données. Les sujets abordés comprennent les structures de données spatiales formelles, la géovisualisation et l'analyse visuelle, le lissage des taux, l'autocorrélation spatiale, la détection de clusters et l'exploration de données spatiales. Un aspect important du cours est d'apprendre et d'appliquer des outils logiciels open source, y compris R et GeoDa. PreReq : STAT 22000 (ou équivalent), la connaissance du SIG est utile, mais pas nécessaire. Automne 2021

Majeures Sciences Géographiques GIS Mineurs MAPSS GIS Certificate

Sociologie de l'Urbanisme : Villes, Territoires, Environnements

Ce cours fournit une introduction de haute intensité à la sociologie de la pratique de l'urbanisme sous le capitalisme moderne. En s'appuyant sur la sociologie urbaine, la théorie et l'histoire de la planification ainsi que les sciences sociales urbaines et les études environnementales, nous explorons l'émergence, le développement et la transformation continue de la planification urbaine en relation avec les configurations changeantes de l'urbanisation capitaliste, du pouvoir de l'État moderne, de l'insurrection sociopolitique et de la crise environnementale. Après une exploration initiale des conceptualisations divergentes de la « planification » et de « l'urbanisation », nous étudions les sites et les cibles changeants des luttes de planification concernant les instruments, les objectifs et les circonscriptions de la planification les liens contradictoires entre la planification et les diverses configurations de pouvoir dans la société moderne (y compris classe, race, sexe et sexualité) et la possibilité que de nouvelles formes de planification puissent aider à produire des formes d'urbanisation plus justes sur le plan social et plus respectueux de l'environnement à l'avenir. Automne 2021

Majeures Sciences Géographiques

Parcours alimentaires mondiaux dans l'Europe du début de l'ère moderne

Ce cours invitera les étudiants à explorer le degré élevé de connectivité qui existait sur de vastes distances au début de la période moderne grâce à l'échange de nourriture. Les supports de cours mettront l'accent sur la place de l'Europe dans un vaste réseau mondial qui ira au-delà des récits traditionnels d'échange colombien pour inclure les voies alimentaires du Vieux Monde. Plus que de simplement cataloguer le transfert de denrées alimentaires physiques, ce cours examinera la communication des techniques de production et de transformation, les significations culturelles ancrées dans les pratiques alimentaires qui ont façonné les rencontres entre les peuples et les répercussions écologiques des échanges. En plus des discussions et des devoirs de réponse hebdomadaires, les étudiants tiendront un journal alimentaire qui les poussera à analyser leurs propres pratiques de consommation à travers une lentille critique et historiquement informée. Ce journal aboutira à ce que les étudiants choisissent un aliment ou une pratique de consommation de leur propre vie pour effectuer des recherches et rédiger un article final. Automne 2021

Majeures Sciences Géographiques

Géographie urbaine

GEOG 23500 (GEOG 33500 ENST 24660 ARCH 24660)
Conzen, Michael

Ce cours examine l'organisation spatiale et la restructuration actuelle des villes modernes à la lumière des forces économiques, sociales, culturelles et politiques qui les façonnent. Il explore les interactions systématiques entre le processus social et le système physique. Nous couvrons les concepts de base de l'urbanisme et de l'urbanisation, des systèmes de villes, de la croissance urbaine, de la migration, de la centralisation et de la décentralisation, de la dynamique de l'utilisation des terres, de la géographie physique, de la morphologie urbaine et de la planification. Voyage sur le terrain dans la région de Chicago requis. Hiver 2022

Majeures Sciences Géographiques

Racines de la ville américaine moderne

GEOG 26100 (GEOG 36100 HIST 28900 HIST 38900 ENST 26100)
Conzen, Michael

Ce cours retrace le développement économique, social et physique de la ville en Amérique du Nord depuis l'époque pré-européenne jusqu'au milieu du XXe siècle. Nous mettons l'accent sur l'évolution des systèmes urbains régionaux, l'évolution de l'organisation spatiale des personnes et de l'utilisation des terres dans les zones urbaines, et le développement distinctif des paysages urbains américains. Une excursion d'une journée dans l'Illinois est requise. Ce cours fait partie du pôle de cours collégiaux, Design urbain. Automne 2021

Majeures Sciences Géographiques

Stage en sciences

Ce cours appliqué en sciences de l'information géographique s'appuie sur et affine les connaissances et l'expertise en géoinformatique acquises dans la séquence GIScience. Les étudiants développeront un projet SIG à multiples facettes intégrant la pensée spatiale dans la conception, l'infrastructure et la mise en œuvre. Les projets peuvent inclure le développement d'une application Web, d'un tableau de bord dynamique, d'une carte narrative interactive, d'une note d'orientation basée sur des infographies ou d'un article de recherche et sont encouragés à lier des disciplines supplémentaires comme la santé, la sociologie, l'économie ou les sciences politiques. Conditions préalables: SIG I et II. Printemps 2022

GIS Mineurs MAPSS GIS Certificate

Sciences de l'information géographique I

Ce cours présente aux étudiants un large éventail de technologies et de techniques géospatiales afin d'expliquer la théorie de base et l'application des systèmes d'information géographique (SIG). Pour ce faire, les étudiants utiliseront des logiciels open source ou gratuits tels que QGIS et Google Earth Pro pour effectuer des exercices de laboratoire SIG couvrant un éventail de sujets, notamment une introduction à différents types de données géospatiales, la mesure géographique, le SIG, les principes de la cartographie, à distance. Automne 2021

Sciences géographiques Majeurs SIG Mineurs MAPSS GIS Certificate

Sciences de l'information géographique II

GEOG 28402 (GEOG 38402 ARCH 28402)
Kolak, Marynie

Ce cours étudie la théorie et la pratique des infrastructures et des approches informatiques en analyse spatiale et en sciences SIG. La géoinformatique est présentée comme un paradigme de systèmes multidisciplinaires nécessaire pour résoudre des problèmes spatiaux complexes et faciliter de nouvelles compréhensions. Les étudiants découvriront les éléments des algorithmes spatiaux et des structures de données, les topologies géospatiales, les requêtes de données spatiales et les bases de l'architecture et de la conception des géodatabases. Conditions préalables: GEOG 28202/GEOG 38202. Les étudiants doivent recevoir une note de C ou plus dans GEOG 28202/GEOG 38202 afin de s'inscrire à ce cours. Hiver 2022

GEOG Majors GIS Minors MAPSS GIS Certificate

Sciences de l'information géographique III

Ce cours avancé étend et relie à la fois les concepts fondamentaux et fonctionnels de GIScience. Les étudiants seront initiés aux langages de programmation et de script avancés nécessaires à l'analyse spatiale et aux applications SIGcience. Les sujets supplémentaires incluent la personnalisation, le SIG d'entreprise, le SIG Web et les techniques avancées de visualisation et d'analyse. Printemps 2022

Sciences géographiques Majeures GIS Mineurs MAPSS GIS Certificate

Lecture en analyse spatiale

Cette option de lecture indépendante est l'occasion d'explorer des sujets particuliers dans l'exploration, la visualisation et la modélisation statistique des données géospatiales. Consentement seulement. Automne 2021 Hiver 2022 Printemps 2022

GIS Mineurs MAPSS Certificat GIS

Introduction au SIG et à l'analyse spatiale

GEOG 28702 (ARCH 28702 ENST 28702 SOCI 20283 SOCI 30283)
Kolak, Marynie

Ce cours fournit une introduction et un aperçu de la façon dont la pensée spatiale est traduite en méthodes spécifiques pour gérer les informations géographiques et l'analyse statistique de ces informations. Ce n'est pas un cours pour apprendre un logiciel SIG spécifique, mais l'objectif est d'apprendre à réfléchir aux aspects spatiaux des questions de recherche, en ce qui concerne la façon dont les données sont collectées, organisées et transformées, et comment ces aspects spatiaux affectent les statistiques. méthodes. L'accent est mis sur les questions de recherche pertinentes dans les sciences sociales, ce qui inspire la sélection des méthodes particulières qui sont couvertes. Les exemples incluent l'intégration de données spatiales (jointure spatiale), les transformations entre différentes échelles spatiales (superposition), le calcul de variables « spatiales » (distance, zone tampon, chemin le plus court), la géovisualisation, l'analyse visuelle et l'évaluation de l'autocorrélation spatiale (l'absence de indépendance entre les variables spatiales). Les méthodes seront illustrées au moyen de logiciels open source tels que QGIS et R. Printemps 2022

Sciences géographiques Majeures GIS Mineurs MAPSS GIS Certificate

Histoire de l'urbanisme

Ce séminaire d'études supérieures est une exploration intensive en lecture de l'histoire de l'urbanisme, avec un accent particulier sur la signification sociale et culturelle des plans urbains. Nous nous concentrerons sur les processus historiques d'élaboration des plans, les formes et les modèles qui en ont résulté, et les façons dont leurs effets sociaux et culturels continuent de se faire sentir. Printemps 2022

Lecture/Recherche : Sciences de l'information géographique

Étude indépendante pour les étudiants diplômés intéressés par les sciences de l'information géographique (SIG). Les étudiants et les instructeurs peuvent organiser un cours de lecture/recherche lorsque le matériel étudié dépasse le cadre d'un cours particulier, lorsque les étudiants travaillent sur du matériel non couvert dans un cours existant ou lorsque les étudiants souhaitent recevoir des crédits académiques pour une recherche indépendante. Le sujet, le programme d'études et les exigences doivent être convenus avec l'instructeur. Consentement seulement. Automne 2021 Hiver 2022 Printemps 2022


Science des données spatiales et applications

Spatial (carte) est considéré comme une infrastructure de base du monde informatique moderne, ce qui est corroboré par les transactions commerciales des grandes sociétés informatiques telles que Apple, Google, Microsoft, Amazon, Intel et Uber, et même des sociétés automobiles telles que Audi, BMW, et Mercedes. Par conséquent, ils sont obligés d'embaucher de plus en plus de scientifiques des données spatiales. Basé sur une telle tendance commerciale, ce cours est conçu pour présenter une solide compréhension de la science des données spatiales aux apprenants, qui auraient une connaissance de base de la science des données et de l'analyse des données, et éventuellement pour différencier leur expertise des autres scientifiques et données nominaux. analystes. De plus, ce cours pourrait faire prendre conscience aux apprenants de la valeur des mégadonnées spatiales et de la puissance des logiciels open source pour traiter les problèmes de science des données spatiales. Ce cours commencera par définir la science des données spatiales et répondre aux raisons pour lesquelles le spatial est spécial de trois points de vue différents - les entreprises, la technologie et les données au cours de la première semaine. Au cours de la deuxième semaine, quatre disciplines liées à la science des données spatiales - SIG, SGBD, analyse de données et Big Data Systems, et les logiciels open source associés - outils QGIS, PostgreSQL, PostGIS, R et Hadoop sont présentés ensemble. Au cours des troisième, quatrième et cinquième semaines, vous apprendrez les quatre disciplines une à une, du principe aux applications. Au cours de la dernière semaine, cinq problèmes du monde réel et les solutions correspondantes sont présentés avec des procédures étape par étape dans un environnement de logiciels open source.

Олучаемые навыки

Analyse Spatiale, Qgis, Big Data, Système d'Information Géographique (SIG)

Ецензии

Excellent cours qui commence par les bases, devient descriptif avec des exemples, des scénarios de la vie réelle, l'utilisation de logiciels. Certainement recommandé.

J'adore le cours ! Expliqué très en détail sur l'espace. J'espère pouvoir bientôt décrocher l'emploi de mes rêves lié à l'analyse spatiale.

Le quatrième module est intitulé "Spatial DBMS and Big Data Systems", qui couvre deux disciplines liées à la science des données spatiales, et fera comprendre aux apprenants comment utiliser les SGBD et les Big Data Systems pour gérer les données spatiales et les big data spatiales. Ce module est composé de six cours magistraux. Les deux premières conférences couvriront les SGBD et les SGBD spatiaux, et le reste des conférences couvrira les Big Data Systems. La première conférence "Système de gestion de base de données (SGBD)" présentera les fonctionnalités puissantes du SGBD et les fonctionnalités associées, ainsi que les limites du SGBD relationnel conventionnel pour les données spatiales. La deuxième conférence "Spatial DBMS" se concentre sur la différence entre les SGBD spatiaux et les SGBD conventionnels, et les nouvelles fonctionnalités pour gérer les données spatiales. La troisième conférence donnera aux apprenants un bref aperçu des Big Data Systems et du paradigme actuel - MapReduce. La quatrième conférence couvrira Hadoop MapReduce, Hadoop Distributed File System (HDFS), Hadoop YARN, en tant qu'implémentation du paradigme MapReduce, et présentera également le premier exemple de traitement de données volumineuses spatiales utilisant Hadoop MapReduce. La cinquième conférence présentera l'écosystème Hadoop et montrera comment utiliser les outils Hadoop tels que Hive, Pig, Sqoop et HBase pour le traitement spatial de Big Data. La dernière conférence "Spatial Big Data System" présentera deux outils Hadoop pour les mégadonnées spatiales - Spatial Hadoop et les outils SIG pour Hadoop, et passera en revue leurs avantages et inconvénients pour la gestion et le traitement des mégadonnées spatiales.


Fonctionnalité du logiciel

Type d'entretien interne

Plateformes linux
les fenêtres
Mac

Liste des dépendances OSS
QGIS

Langues prises en charge Anglais
italien
suédois
Néerlandais
Espagnol

Avec le plugin DataPlotly pour QGIS, l'utilisateur peut créer des graphiques de type D3 entièrement personnalisés et entièrement interactifs avec QGIS lui-même. Actuellement, 10 graphiques différents sont disponibles (nuage de points, graphique circulaire, graphique à barres, graphique polaire, boîte à moustaches, graphique de contour, graphique de densité, histogramme, graphique polaire, graphique de violon, graphique ternaire). Le plugin est également disponible dans le compositeur de mise en page et de rapport afin d'enrichir l'exportation cartographique en tant qu'outil de type dataviz. Dans le compositeur de mise en page et de rapport, il est également disponible en mode Atlas.


Un autre mot pour cela Patrick Durusau sur les cartes thématiques et la diversité sémantique

Même si vous avez une certaine expérience des SIG en général et de QGIS en particulier, il est toujours utile de revoir les bases. Lisez “Introducing GIS”, “Vector Data” et “Raster Data” cette introduction en douceur aux SIG.

Si (= quand), au cours de vos aventures QGIS, vous êtes bloqué ou avez des questions, consultez le manuel de formation QGIS, le wiki QGIS et une panoplie de tutoriels. Au début, vous ne trouverez peut-être pas exactement ce que vous cherchez, mais cela vaut la peine de parcourir ces sites pour mieux comprendre le logiciel et éviter les malentendus conceptuels. Sachez que de nombreux didacticiels concernent les anciennes versions de QGIS. Par conséquent, les captures d'écran et les étiquettes de menu peuvent ne pas correspondre exactement à ce que vous voyez dans votre version, mais les concepts sont souvent les mêmes.

N'oubliez pas non plus que les recherches Google sont votre amie. Vous n'êtes pas le premier à vous hisser dans la courbe d'apprentissage de QGIS, de nombreuses personnes ont probablement posté des questions similaires sur des forums où quelqu'un a finalement fourni une explication utile. D'autres ont écrit des tutoriels ou des articles de blog qui peuvent vous éclairer davantage sur votre problème. Vous ne trouverez pas toujours exactement ce dont vous avez besoin, mais ce type de recherche vous aide à mieux comprendre l'outil et à construire votre vocabulaire pour rechercher et résoudre des problèmes par vous-même.

Si vous pensez que les cartes peuvent ne pas être pertinentes pour les questions qui vous intéressent, considérez le passage suivant :

La première chose à reconnaître lorsqu'il s'agit d'un logiciel SIG comme QGIS est qu'il n'affiche pas les cartes, il affiche les données (dont la plupart auront des liens géographiques forts). Toi sont en charge de composer la carte que vous souhaitez à partir des données géographiques et sociales pertinentes qui vous intéressent. Cela peut sembler ennuyeux, mais c'est en fait incroyablement puissant.

La deuxième chose à reconnaître est que Les outils SIG ne sont pas réservés aux projets centrés sur l'analyse géographique. Que vous pensiez aux personnes, aux produits de base, aux idées, au pouvoir politique ou autre, ceux-ci ont tous un ancrage dans l'espace avec diverses caractéristiques (réseaux de transport comme les routes ou les chemins de fer, frontières politiques, accès aux ressources naturelles, disparité de richesse, données démographiques, etc). Bien que ces fonctionnalités ne vous concernent peut-être pas directement, elles peuvent ajouter un contexte extrêmement utile à votre recherche. Avant les données facilement accessibles et les logiciels SIG, le travail de création de cartes pour des problèmes de recherche secondaires dépassait de loin les avantages. La barrière est maintenant bien, bien plus basse.

Les deux dernières phrases du premier paragraphe :

Toi sont en charge de composer la carte que vous souhaitez à partir des données géographiques et sociales pertinentes qui vous intéressent. Cela peut sembler ennuyeux, mais c'est en fait incroyablement puissant. (c'est nous qui soulignons)

sont directement applicables aux cartes thématiques. Si vous vous attendez à ouvrir la plupart des logiciels de cartes thématiques et à trouver une carte pour vous, vous serez probablement très déçu.

Le deuxième paragraphe, sur les cartes ne se limitant pas à l'analyse géographique, vient à l'esprit quand on pense à #blacklivesmatter, par exemple. Où se produisent la plupart des fusillades policières mortelles, géographiquement parlant ? C'est une chose de savoir où ils se produisent et une autre d'avoir une carte qui affiche graphiquement ces connaissances. Il est plus difficile pour les autres d'esquiver les questions pointues si les données sont présentées de manière ouverte et convaincante.

Ou si vous souhaitez faire de l'exploration de données, où se produisent la plupart des contrôles de police pour des types particuliers d'infractions au code de la route ? Ou faites-le à l'heure de la journée.

Ou cartographiez tous les pools de petits jurys par emplacement géographique.

Plutôt difficile pour l'establishment de contester les données qu'il a générées. Oui?

PS : Si cela vous intéresse, j'ai des suggestions sur la façon dont une surveillance policière de quartier pourrait collecter des données vérifiables sur les patrouilles de police et leurs activités. Collez cela à une carte et à d'autres documents. Les zones sans patrouilles régulières peuvent se démarquer, les zones à forte activité policière, etc.


Hôtes de conférence

Patricia Magnone

Responsable de la réussite client, Avenza Systems

Patricia a une formation en géographie et SIG et expérience client et vente depuis plus de 20 ans. Elle aime nourrir les prospects, établir des relations et renforcer la fidélisation des clients.

Michel droit

Responsable marketing, Avenza Systems

Michael Law détient un baccalauréat spécialisé en géographie et SIG de l'Université de Toronto et un certificat de spécialiste en cartographie du Fleming College. Michael a évolué dans l'industrie des SIG pendant près de 20 ans, notamment en tant que cartographe, auteur et rédacteur technique, spécialiste des applications de produits et dirige maintenant l'équipe marketing chez Avenza Systems.

Nick Burchell

Directeur du service client QA et amp, Avenza Systems

Nick a un BSc Hon. diplôme en cartographie et géographie de l'Université d'Oxford Brookes. Ancien cartographe, Nick a par la suite acquis une expérience significative dans la direction d'équipes d'assurance qualité et de services dans les logiciels géoscientifiques et cartographiques. Nick est actuellement chef de produit pour les solutions de bureau d'Avenza, ainsi que la responsabilité globale de l'assurance qualité sur les ordinateurs de bureau et mobiles.


Catalogue 2021-2022

La discipline de la géographie contribue à la compréhension de la société en explorant l'environnement de la Terre et ses interactions avec la vie humaine, en interrogeant les cultures et les sociétés du point de vue de l'étude de la zone et en étudiant les problèmes d'organisation spatiale. Le programme de baccalauréat en sciences géographiques offre une orientation distinctive à l'enseignement général et fournit une formation à la fois pour une spécialisation avancée dans la discipline et pour des études dans d'autres domaines. Une solide formation en géographie moderne peut mener à des carrières dans la fonction publique, le conseil en environnement, le marketing, l'édition, la planification et l'enseignement à tous les niveaux.

Exigences du programme

La majeure en sciences géographiques est en attente de révision et n'acceptera pas de nouvelles déclarations majeures d'étudiants de première ou de deuxième année au cours de l'année universitaire 2021-2022. Les étudiants intéressés par le programme de sciences géographiques doivent contacter Jamie Gentry pour plus d'informations.

Le baccalauréat en sciences géographiques exige la réussite de onze cours, dont au moins huit doivent être en sciences géographiques. Ceux-ci comprennent une introduction aux systèmes d'information géographique/SIG ( GEOG 28202 Geographic Information Science I ), le séminaire senior ( GEOG 29800 Senior Seminar ) et au moins neuf cours de géographie supplémentaires, dont jusqu'à trois peuvent être dans des domaines connexes approuvés. Une thèse de licence est préparée dans le cadre du séminaire senior.

Résumé des exigences : BA en sciences géographiques

GEOG 28202Sciences de l'information géographique I100
Neuf autres cours de sciences géographiques jusqu'à trois peuvent être dans des domaines connexes approuvés 900
GEOG 29800Séminaire Senior100
thèse de licence
Unités totales1100

Classement

Tous les cours pris en compte pour la majeure en sciences géographiques doivent être suivis pour des notes de qualité.

Honneurs

Les distinctions sont décernées aux étudiants ayant une moyenne cumulative de 3,0 ou plus qui soumettent une thèse de baccalauréat jugée exceptionnelle.

Mineure en sciences de l'information géographique

La pensée spatiale traite du rôle fondamental de l'espace, du lieu, de l'emplacement, de la distance et de l'interaction, ce qui est crucial pour aborder de nombreuses questions de recherche en sciences sociales et physiques. La mineure en science de l'information géographique offre une exposition cohérente à une pensée spatiale rigoureuse et à son expression à travers les théories et les méthodes de la science de l'information géographique.

La science de l'information géographique couvre tous les aspects relatifs à l'accès, au stockage, à la transformation, à la manipulation, à la visualisation, à l'exploration et au raisonnement sur les informations où la composante de localisation est importante (données spatiales). Cela comprend les aspects techniques et informatiques des systèmes d'information géographique, les méthodologies d'analyse spatiale et de statistiques spatiales, la cartographie et la géo-visualisation, ainsi que les aspects sociétaux liés à l'utilisation des données géographiques.

La mineure sert de complément à d'autres majeures, telles que l'informatique, les statistiques, l'économie, les études de politiques publiques, la sociologie, l'anthropologie, les sciences politiques ou les études environnementales et urbaines, mais serait également utile aux majeures en sciences humaines et physiques. intéressés par les aspects spatiaux de leur domaine.

Les cours de la mineure sont ouverts aux majeures en sciences géographiques, mais la mineure ne peut être cumulée avec une majeure en sciences géographiques.

Exigences du programme pour le mineur

La mineure se compose de six cours de base * et d'un cours au choix parmi une série d'offres. Les cours de base offrent une exposition cohérente à une pensée spatiale rigoureuse et à son incorporation dans les méthodologies des systèmes d'information géographique, de l'analyse spatiale et de la science des données spatiales.

Les cours au choix consistent en des cours qui touchent à divers aspects de la pensée spatiale, avec différents degrés de matériel technique, et sont destinés soit à servir de « passerelles » à la mineure, soit à offrir la possibilité d'appliquer l'analyse spatiale dans une gamme de domaines. .

L'enchaînement des cours est conçu de manière à ce que les étudiants puissent remplir toutes les exigences de la mineure en une année d'études (à condition que le préalable statistique ait été suivi au préalable).

Le cours de synthèse pour la mineure est GEOG 28000 GIScience Practicum , qui peut être suivi en même temps que GEOG 28602 Geographic Information Science III . Les étudiants développeront un projet SIG à multiples facettes intégrant la pensée spatiale dans la conception, l'infrastructure et la mise en œuvre. Les projets peuvent inclure le développement d'une application Web, d'un tableau de bord dynamique, d'une carte de narration interactive, d'une note d'orientation basée sur des infographies ou d'un article de recherche, et peuvent être réalisés en conjonction avec une exigence de thèse de la majeure de l'étudiant.

Sommaire des exigences : Mineure en sciences de l'information géographique

GEOG 28202Sciences de l'information géographique I100
GEOG 28402Sciences de l'information géographique II100
GEOG 28602Sciences de l'information géographique III100
GEOG 28000Stage en sciences100
GEOG 20500Introduction à la science des données spatiales100
STAT 22000Méthodes et applications statistiques (ou équivalent) * 100
Tout cours au choix parmi la liste de cours ci-dessous 100
Unités totales 700

Remarque : de nombreux cours du GEOG sont également croisés avec le SOCI et l'ENST.

Les étudiants qui suivent STAT 22000 pour satisfaire à une exigence dans une majeure suivront une mineure de six cours. Les étudiants qui suivent STAT 22000 pour satisfaire uniquement la mineure SIG suivront une mineure de sept cours.

Options au choix pour la mineure en sciences de l'information géographique

L'un des cours suivants peut être suivi pour compléter l'option de cours au choix de la mineure en sciences de l'information géographique.

ENST 24600Introduction aux sciences urbaines100
ENST 26006Laboratoire des villes durables100
ENST 27155Design urbain avec la nature100
GEOG 24700Introduction à l'urbanisme100
GEOG 25900Introduction à l'analyse de localisation100
GEOG 28700Lectures en analyse spatiale100
GEOG 28702Introduction au SIG et à l'analyse spatiale100
GEOG 28800Histoire de la cartographie100
GEOG 28900Lectures en urbanisme et design100
SOCI 20273Archéologie spatiale urbaine I100
SOCI 20519Analyse de cluster spatial100

A noter : de nombreuses formations GEOG sont également croisées avec le SOCI et l'ENST.

Conseil et notation

Les cours de la mineure ne peuvent pas être comptés deux fois avec la ou les majeures de l'étudiant, les autres mineures ou les exigences de formation générale. Pour les étudiants qui ont suivi STAT 22000 (ou l'équivalent) comme exigence pour une autre exigence d'enseignement majeur, mineur ou général, un cours au choix approuvé doit remplacer cette exigence.

Les cours de la mineure doivent être suivis pour des notes de qualité, et plus de la moitié des exigences de la mineure doivent être remplies en s'inscrivant à des cours portant les numéros de cours de l'Université de Chicago.

Les cours de la mineure sont ouverts aux majeures en sciences géographiques, mais la mineure ne peut être cumulée avec une majeure en sciences géographiques.

Les étudiants qui élisent la mineure doivent rencontrer le directeur du programme avant la fin du trimestre de printemps de leur troisième année pour déclarer leur intention de terminer la mineure. L'approbation du directeur pour le programme de mineure doit être soumise au conseiller collégial de l'étudiant avant la date limite ci-dessus en utilisant le formulaire Consentement à remplir un programme mineur disponible auprès du conseiller collégial ou en ligne.

Les étudiants peuvent demander au directeur du programme qu'un cours soit compté comme un cours au choix qui ne figure pas sur la liste actuelle des cours au choix.

Cours de sciences géographiques

Les cours suivants sont pour référence seulement. Voir la recherche de classe sur registrar.uchicago.edu/classes pour des offres spécifiques. Voir la commission des sciences géographiques page Web à géographie.uchicago.edu pour plus d'informations sur les offres trimestrielles.

GEOG 23500. Géographie urbaine. 100 unités.

Ce cours examine l'organisation spatiale et la restructuration actuelle des villes modernes à la lumière des forces économiques, sociales, culturelles et politiques qui les façonnent. Il explore les interactions systématiques entre le processus social et le système physique. Nous couvrons les concepts de base de l'urbanisme et de l'urbanisation, les systèmes de croissance urbaine des villes, la migration, la centralisation et la décentralisation, la dynamique d'utilisation des terres, la géographie physique, la morphologie urbaine et la planification. Voyage sur le terrain dans la région de Chicago requis. Ce cours fait partie du pôle de cours collégiaux, Design urbain.

Instructeur(s) : M. Conzen Conditions proposées : Hiver 2021-22
Note(s) : Ce cours est offert les années paires.
Cours équivalent(s) : ENST 24660, ARCH 24660, GEOG 33500

GEOG 26100. Racines de la ville américaine moderne. 100 unités.

Ce cours retrace le développement économique, social et physique de la ville en Amérique du Nord depuis l'époque préeuropéenne jusqu'au milieu du XXe siècle. Nous mettons l'accent sur l'évolution des systèmes urbains régionaux, l'évolution de l'organisation spatiale des personnes et de l'utilisation des terres dans les zones urbaines, et le développement distinctif des paysages urbains américains. Une excursion d'une journée dans l'Illinois est requise. Ce cours fait partie du pôle de cours collégiaux, Design urbain.

Instructeur(s) : M. Conzen Conditions proposées : Automne. Offert 2021-22
Note(s) : Ce cours est offert les années impaires.
Cours équivalent(s) : HIST 38900, ARCH 26100, ENST 26100, HIST 28900, GEOG 36100

GEOG 28000. GIScience Practicum. 100 unités.

Ce cours appliqué en sciences de l'information géographique s'appuie sur et affine les connaissances et l'expertise en géoinformatique acquises dans la séquence GIScience. Les étudiants développeront un projet SIG à multiples facettes intégrant la pensée spatiale dans la conception, l'infrastructure et la mise en œuvre. Les projets peuvent inclure le développement d'une application Web, d'un tableau de bord dynamique, d'une carte narrative interactive, d'une note d'orientation basée sur des infographies ou d'un article de recherche et sont encouragés à lier des disciplines supplémentaires telles que la santé, la sociologie, l'économie ou les sciences politiques.

Conditions proposées : printemps 2021-22
Préalable(s) : Les étudiants doivent compléter GEOG 28202/38202 Geographic Information Science I GEOG 28402/38402 Geographic Information Science II et GEOG 20500/30500 Introduction to Spatial Data Science avant de suivre ce cours.
Cours équivalent(s) : GEOG 38000

GEOG 28202. Sciences de l'information géographique I. 100 unités.

Ce cours présente aux étudiants un large éventail de technologies et de techniques géospatiales afin d'expliquer la théorie de base et l'application des systèmes d'information géographique (SIG). Pour ce faire, les étudiants utiliseront des logiciels open source ou gratuits tels que QGIS et Google Earth Pro pour effectuer des exercices de laboratoire SIG couvrant un éventail de sujets, notamment une introduction à différents types de données géospatiales, la mesure géographique, le SIG, les principes de la cartographie, la télédétection, les techniques de base de cartographie SIG et d'analyse spatiale, la télédétection et les applications géospatiales spécifiques telles que la modélisation 3D et la géoconception. En fournissant un aperçu général des technologies géospatiales, ce cours fournit aux étudiants une vaste connaissance de base du domaine des SIG qui les prépare à des concepts et des applications plus spécialisés couverts dans les futurs cours SIG.

Conditions offertes : Automne. Offert 2021-22
Cours équivalent(s) : GEOG 38202, ARCH 28202

GEOG 28402. Sciences de l'information géographique II. 100 unités.

Ce cours étudie la théorie et la pratique des infrastructures et des approches informatiques en analyse spatiale et en sciences SIG. La géoinformatique est présentée comme un paradigme de systèmes multidisciplinaires nécessaire pour résoudre des problèmes spatiaux complexes et faciliter de nouvelles compréhensions. Les étudiants découvriront les éléments des algorithmes spatiaux et des structures de données, les topologies géospatiales, les requêtes de données spatiales et les bases de l'architecture et de la conception des géodatabases.

Instructeur(s) : Marynia Kolak Conditions proposées : Hiver 2021-22
Préalable(s) : GEOG 28202 /GEOG 38202. Les étudiants doivent obtenir une note de C ou plus dans GEOG 28202/GEOG 38202 afin de s'inscrire à ce cours.
Cours équivalent(s) : GEOG 38402, ARCH 28402

GEOG 28602. Sciences de l'information géographique III. 100 unités.

Ce cours avancé étend et relie à la fois les concepts fondamentaux et fonctionnels de GIScience. Les étudiants seront initiés aux langages de programmation et de script avancés nécessaires à l'analyse spatiale et aux applications SIGcience. Les sujets supplémentaires incluent la personnalisation, le SIG d'entreprise, le SIG Web et les techniques avancées de visualisation et d'analyse.

Instructeur(s) : M. Kolak Conditions proposées : printemps 2021-2022
Préalable(s) : GEOG 38202 et GEOG 38402. Les étudiants doivent obtenir une note de C ou plus dans GEOG 28402/GEOG 38402 afin de s'inscrire à ce cours.
Cours équivalent(s) : ARCH 28602, GEOG 38602

GEOG 28700. Lectures en analyse spatiale. 100 unités.

Cette option de lecture indépendante est l'occasion d'explorer des sujets particuliers dans l'exploration, la visualisation et la modélisation statistique des données géospatiales.

Instructeur(s) : M. Kolak Conditions proposées : automne printemps hiver 2021-22
Remarque(s) : Ce cours est soumis au consentement uniquement. Les étudiants sont tenus de soumettre le formulaire de cours de lecture et de recherche collégiales. Disponible pour les niveaux de qualité ou pour le classement P/F.
Cours équivalent(s) : GEOG 38700, ENST 28800

GEOG 28702. Introduction au SIG et à l'analyse spatiale. 100 unités.

Ce cours fournit une introduction et un aperçu de la façon dont la pensée spatiale est traduite en méthodes spécifiques pour gérer les informations géographiques et l'analyse statistique de ces informations. Ce n'est pas un cours pour apprendre un logiciel SIG spécifique, mais l'objectif est d'apprendre à réfléchir aux aspects spatiaux des questions de recherche, en ce qui concerne la façon dont les données sont collectées, organisées et transformées, et comment ces aspects spatiaux affectent les statistiques. méthodes. L'accent est mis sur les questions de recherche pertinentes dans les sciences sociales, ce qui inspire la sélection des méthodes particulières qui sont couvertes. Les exemples incluent l'intégration de données spatiales (jointure spatiale), les transformations entre différentes échelles spatiales (superposition), le calcul de variables "spatiales" (distance, tampon, chemin le plus court), la géovisualisation, l'analyse visuelle et l'évaluation de l'autocorrélation spatiale (le manque d'indépendance entre variables spatiales). Les méthodes seront illustrées au moyen de logiciels open source tels que QGIS et R.

Instructeur(s) : M. Kolak Conditions proposées : printemps été 2021-22
Cours équivalent(s) : SOCI 20283, ENST 28702, ARCH 28702, GEOG 38702, SOCI 30283

GEOG 29100. Tutoriel de premier cycle. 100 unités.

Ce cours est destiné à l'étude individuelle de problèmes géographiques sélectionnés.

Conditions proposées : automne printemps hiver 2021-22
Préalable(s) : Le consentement de l'instructeur est requis.
Remarque(s) : disponible pour les niveaux de qualité ou pour le classement P/F.

GEOG 29700. Lectures dans des sujets spéciaux en géographie. 100 unités.

Un programme de lecture supervisée d'un sujet particulier en géographie. Les étudiants rencontreront périodiquement l'instructeur pour discuter des lectures et soumettront un document final examinant de manière critique l'orientation conceptuelle et le contenu de fond des lectures.

Instructeur(s) : M. Conzen, L. Anselin, E. Talen. Conditions proposées : automne printemps hiver 2021-22
Préalable(s) : Le consentement de l'instructeur est requis.
Remarque(s) : Consentement de l'instructeur. Les étudiants sont tenus de soumettre le formulaire de cours de lecture et de recherche collégiales. Disponible pour les niveaux de qualité ou pour le classement P/F.

GEOG 29800. Séminaire senior. 100 unités.

Ce cours est conçu pour le développement de la thèse de BA.

Termes offerts : hiver 2021-22
Préalable(s) : Ouvert aux étudiants de quatrième année qui se spécialisent en études géographiques.
Remarque(s) : Doit être pris pour une note de qualité.

Contacts

Contact principal de premier cycle

Assistant Instructional Professor in Geographic Information Science
Marynia Kolak
Searle 232


Encyclopedia of Geographic Information Science

Karen K. Kemp is Professor of the Practice of Spatial Science at the University of Southern California where she teaches in the online Geographic Information Science and Technology (GIST) Programsprograms. Since the late 1980s, Kemp has been a major figure in the evolution of GIS education. She coedited the 1990 National Center for Geographic Information and Analysis (NCGIA) Core Curriculum in GIS and was on the editorial team for the 2006 UCGIS Geographic Information Science and Technology Body of Knowledge. After completing her PhD in 1992 at University of California, Santa Barbara (UCSB), under M. F. Goodchild, she held positions at University of Vienna, the NCGIA at UCSB, and University of California, Berkeley. In 2000, she became Founding Director of the MS GIS program at University of Redlands in California. Her scientific research has focused on the integration of environmental models with GIS from both the pedagogic and scientific perspectives and on formalizing the conceptual models of space acquired by scientists and scholars across a wide range of disciplines.


Science des données spatiales et applications

Spatial (carte) est considéré comme une infrastructure de base du monde informatique moderne, ce qui est corroboré par les transactions commerciales des grandes sociétés informatiques telles que Apple, Google, Microsoft, Amazon, Intel et Uber, et même des sociétés automobiles telles que Audi, BMW, et Mercedes. Par conséquent, ils sont obligés d'embaucher de plus en plus de scientifiques des données spatiales. Basé sur une telle tendance commerciale, ce cours est conçu pour présenter une solide compréhension de la science des données spatiales aux apprenants, qui auraient une connaissance de base de la science des données et de l'analyse des données, et éventuellement pour différencier leur expertise des autres scientifiques et données nominaux. analystes. De plus, ce cours pourrait faire prendre conscience aux apprenants de la valeur des mégadonnées spatiales et de la puissance des logiciels open source pour traiter les problèmes de science des données spatiales. Ce cours commencera par définir la science des données spatiales et répondre aux raisons pour lesquelles le spatial est spécial de trois points de vue différents - les entreprises, la technologie et les données au cours de la première semaine. Au cours de la deuxième semaine, quatre disciplines liées à la science des données spatiales - SIG, SGBD, analyse de données et Big Data Systems, et les logiciels open source associés - outils QGIS, PostgreSQL, PostGIS, R et Hadoop sont présentés ensemble. Au cours des troisième, quatrième et cinquième semaines, vous apprendrez les quatre disciplines une à une, du principe aux applications. Au cours de la dernière semaine, cinq problèmes du monde réel et les solutions correspondantes sont présentés avec des procédures étape par étape dans un environnement de logiciels open source.

Олучаемые навыки

Analyse Spatiale, Qgis, Big Data, Système d'Information Géographique (SIG)

Рецензии

Excellent cours qui commence par les bases, devient descriptif avec des exemples, des scénarios de la vie réelle, l'utilisation de logiciels. Certainement recommandé.

J'adore le cours ! Expliqué très en détail sur l'espace. J'espère pouvoir bientôt décrocher l'emploi de mes rêves lié à l'analyse spatiale.

The second module is entitled to "Solution Structures of Spatial Data Science Problems", which is composed of four lectures and will give learners an overview of academic subjects, software tools, and their combinations for the solution structures of spatial data science problems. The first lecture, "Four Disciplines for Spatial Data Science and Applications" will introduce four academic disciplines related to spatial data science, which are Geographic Information System (GIS), Database Management System (DBMS), Data Analytics, and Big Data Systems. The second lecture "Open Source Software's" will introduce open source software's in the four related disciplines, QGIS for GIS, PostgreSQL and PostGIS for DBMS, R for Data Analytics, Hadoop and Hadoop-based solutions for Big Data System, which will be used throughout this course. The third lecture "Spatial Data Science Problems" will present six solution structures, which are different combinations of GIS, DBMS, Data Analytics, and Big Data Systems. The solution structures are related to the characteristics of given problems, which are the data size, the number of users, level of analysis, and main focus of problems. The fourth lecture "Spatial Data vs. Spatial Big Data" will make learner have a solid understanding of spatial data and spatial big data in terms of similarity and differences. Additionally, the value of spatial big data will be discussed.

Реподаватели

Joon Heo

Екст идео

[MUSIC] In the previous lectures, we have discussed four disciplines related to spatial data science -GIS, spatial DBMS, big data system, and data analytics, and open source software for each discipline, and then system configuration dependent on characteristics of given problems. Now, we'll discuss materials - data issues. In this lecture, we'll discuss what spatial data are and the examples, then introduce spatial big data, its definition and the examples. In the end, I'll give you a brief overview of the value of spatial big data. In other words, what we can do better with spatial big data than with only spatial data. [SOUND] Spatial data can be defined as data which has location information on coordinate system, and which can be mapped. They generally accompany attribute data, which describe name, condition, and other information. Spatial data is also known as Geospatial Data, Geodata or GIS data. Spatial data is represented by way of two different types of data models, vector data model or raster data model. You'll learn about it in the third week in more detail. There are many examples of spatial data, such as parcel boundary, road network, river network, point of interest, we call it POI, land use, land cover data, digital elevation model, which depicts surface of the Earth. Orthophotos, which are photos as well as maps, some 3D maps, which are recently available in many applications. Spatial data examples, in black letter, are vector types, now you are looking at, in green letters, are raster types. Now let's take a look at real spatial data. On the first row parcel map, Road network in Korea, and subway stations in New York, they are vector format. On the second row National Land Corps data, it is called NLCD of State of Washington and Oregon, produced by USGS. Landsat-7 satellite image, digital elevation model, DEM, of part of Louisiana, they are all raster format. On the third row, 3D indoor map, 3D point cloud, 3D building models are given. [SOUND] Now let us discuss about spatial big data. Spatial big data can be defined as spatial data with big data characteristics, or the opposite way around, big data with spatial context. What is big data? Big data are defined as datasets which are so large that traditional data processing are inadequate to deal with. They have three characteristics of volume, velocity and variety. There are many spatial datasets with such characteristics. You're looking at examples. Floating population data present the number of person, and their sex, and their age ranges with respect to given cells as spatial unit per every minute or every hour as temporal unit. Vehicle trajectory, which is well-know spatial big data, for example, taxi trajectory in NYC, New York City. Card transaction data with location, such as credit card and public transit card, SNS data with location are also good examples, like Facebook and Twitter present the geo-tagging to message or activities. Furthermore, there are even location-based SNS's, such as Foursquare. A collection of sensor data with location also produce spatial big data, right? Digital tachograph, DTG for truck fleet operation monitoring is a good example. As a different category, there are spatial big data in image format, in other words, raster format. Geo-tagging photography on Flickr and weather data for a single country or the world, they're examples of special big data in raster format. From the perspective of spatial data analysis, earth-observing satellite images should be noted. There are quite a few satellite imaging systems, which generate a humongous size of spatial data every day. For example, Landsat 7 system can theoretically downlink 17 terabyte of satellite image data per hour. Now let's take a look at spatial big data examples. On the first row, floating population data, tax trajectory, and public transit card transactions in Seoul, Korea are given. On the second row, average temperature of the US for single day as weather data, and check in page of Facebook, which produce geo-tagged social data. And on the third row, geo-tagged photos, people's trajectory in terms of semantic locations. [SOUND] There are many application fields of spatial data science, particularly with spatial big data. Now you are looking at a list of application fields. They are eco-routing for minimization of fuel consumption, urban traffic analysis for optimization of transportation service. Real-time city operation for disaster response and mitigation. Geo-segmentation for marketing with floating population data. Let's say, for example, questions like where is the best place for clothing shop for young ladies? Other spatial business intelligence and geo-political analysis with geo-tagged SNS data, they are good examples. For natural science, climate change study with satellite image analysis would be a good example of spatial big data. Another example I have is healthcare application, and take a look at it in more detail. The given analyses are service accessibility to medical emergency rooms with two different population data, population of administrative district, on the left, and floating population from cellular phone user's movement on the right. The first analysis is conventional, and the second becomes feasible only after spatial big data available. Which one do you think is more reasonable and accurate than the other? The conventional approach on the left came up with a biased conclusion due to consideration of only residential population. As a result, center of business district, CBD, could become the places of best service accessibility, due to very little residential population. Est-ce que ça fait du sens? Do you think we need emergency room or emergency service only when we stay at home, of course not. The analysis with floating population would give a much more accurate and insightful analysis regarding the given problem. [SOUND] In this lecture, you studied on spatial data and spatial big data as input materials for spatial data science. I believe, spatial data science gains more and more importance and significance in many application fields, after we have spatial big data available, which can present better 'insight' as well as more 𧫌urate' analysis. This is the end of the second week, in which we have discussed related disciplines to spatial data science, softwares, solution framework, and datasets. Hopefully you have enjoyed it, next week we'll discuss each discipline of spatial data science in more detail. See you then.


Voir la vidéo: Episode 4: Importer des données vecteurs et raster