Suite

Différences de conversion allant de EPSG:4326 à EPSG:26710?

Différences de conversion allant de EPSG:4326 à EPSG:26710?


Il y a deux systèmes de coordonnées en question :

"CRS 1" = EPSG:4326 (bon vieux WGS84)

"CRS 2" = EPSG:26710 (UTM NAD27 Zone 10 (plus précisément, la zone 10S mais ils ne semblent pas se différencier)

Pour la coordonnée en question, dans "CRS 1" = EPSG:4326 :

39.3662N, -120,35175E (c'est-à-dire 120,35175W) = sommet NW de Castle Peak dans le comté de Nevada CA USA

Conversion en CRS 2 à l'aide de divers programmes (arrondi au mètre près) :

Tous les trois ont un très bon accord (à moins de 10 m, et c'est principalement une erreur d'arrondi) :

QGIS 2.6 : 07 28 241 E 43 60 566 N caltopo.com : 07 28 239 E 43 60 561 N Terrain Navigator Pro : 07 28 241 E 43 60 565 N

Ces deux-là sont très éloignés les uns des autres et l'un de l'autre :

Locus Pro (application android) : 07 28 153 E 43 60 552 N http://twcc.free.fr : 07 28 145 E 43 60 785 N

Remarque pour Locus Pro, j'ai ajouté EPSG 26710 dans son fichier de configuration, ce qui est une chose à faire documentée et prise en charge. Après avoir envoyé un e-mail au développeur, il confirme qu'il utilise (ou devrait utiliser) le bon code proj4 :

EPSG:26710 : +proj=utm +zone=10 +ellps=clrk66 +datum=NAD27 +units=m +no_defs

C'est également ce qui apparaît lorsque vous affichez les informations EPSG dans twcc.

Une idée de ce qui me manque ? Espérons que quelque chose d'évident ? L'essentiel est que j'aimerais obtenir une conversion précise de WGS84 vers et depuis UTM NAD27 CONUS zone 10S sur Android.


Vous devez considérer que QGIS utilise la grille de décalage de données NADCON, tandis que d'autres logiciels peuvent utiliser une transformation Molodensky à 3 ou 7 paramètres, ou aucune transformation du tout.

La grille de décalage est utilisée en interne dans+donnée=NAD27, mais lorsque le fichier de grille n'est pas inclus dans le logiciel, il peut ne rien faire. Vous obtiendrez de toute façon un petit décalage car l'ellipsoïde clrk66 est différent de WGS84.

Si vous utilisez twcc.free.fr avec NAD83 ou WGS84 UTM, vous obtenez exactement les mêmes coordonnées. Alors mieux vaut ne pas leur faire confiance.


ÉDITER

Avec GDAL cs2cs qui utilise les mêmes librairies proj.4 que QGIS, j'ai fait ces calculs sur un fichier iput castlePeak.txt avec-120.35175 39.3662à l'intérieur:

echo noshift >nad.txt cs2cs +init=epsg:4326 +to +proj=utm +zone=10 +ellps=clrk66 +towgs84=0,0,0,0,0,0,0,0 +no_defs -f %%. 0f CastlePeak.txt >>nad.txt echo nad27 conus >>nad.txt cs2cs +init=epsg:4326 +to +proj=utm +zone=10 +datum=NAD27 +no_defs -f %%.0f CastlePeak.txt > >nad.txt echo nad27 tfm1173 >>nad.txt cs2cs +init=epsg:4326 +to +proj=utm +zone=10 +ellps=clrk66 +towgs84=-8,160,176,0,0,0,0 +no_defs -f %%.0f CastlePeak.txt >>nad.txt

donnant ce résultat :

noshift 728145 4360785 26 nad27 conus 728241 4360566 0 nad27 tfm1173 728239 4360567 18

Donc twcc.free.fr met simplement towgs84 à 0 (aucun fichier de grille de décalage trouvé), mais LocusPro fait toujours quelque chose de différent :


Les différentes applications logicielles sont soit

  1. Ne pas appliquer de transformation de référence
  2. Appliquer différentes transformations

Une astuce lorsque l'on compare différentes applications logicielles et qu'il y a une transformation de référence est d'exécuter chaque étape séparément si possible. Dans ce cas, convertissez d'abord WGS 1984 en NAD 1927. Si les valeurs ne sont pas modifiées, ou seulement légèrement modifiées dans les valeurs de latitude, aucune transformation ou une transformation très imprécise est appliquée.

J'ai exécuté quelques exemples de conversions via le moteur de projection Esri. Je montre plus de précision que les valeurs d'entrée. Faites avec.

Scénario de test 1 : utilisez le fichier de grille conus du logiciel NADCON, EPSG :1241 NAD 1927 : 39.3662954 -120.35071365 NAD 1927 UTM Zone 10 North (« hémisphère nord » par rapport à la bande de latitude « S ») 728240.7989 4360565.5688 Scénario de test 2 : n'effectuer aucune transformation NAD 1927 UTM Zone 10 Nord 728151.8139 4360552.3590 Cas de test 3 : Utilisez la transformation EPSG:1173, NAD 1927 en WGS 1984 (4) qui a été conçue pour CONUS. NAD 1927 39.36630895 -120.350731756 NAD 1927 UTM Zone 10 Nord 728239.1950 4360567.0268

EPSG:1241 utilise des fichiers sur disque comme @AndreJ mentionné et doit être installé séparément avec PROJ4. EPSG:1173 utilise une transformation basée sur une équation--aucun fichier séparé n'est nécessaire.

Divulgation : je travaille pour Esri et je fais partie du sous-comité qui gère l'ensemble de données des paramètres géodésiques EPSG.


Jeu de données de paramètres géodésiques EPSG

Jeu de données de paramètres géodésiques EPSG (également Registre EPSG) est un registre public de références géodésiques, de systèmes de référence spatiale, d'ellipsoïdes terrestres, de transformations de coordonnées et d'unités de mesure associées. Chaque entité se voit attribuer un Code EPSG entre 1024 et 32767, [1] : 39 [2] avec une représentation standard de texte bien connu (WKT) lisible par machine. L'ensemble de données est activement maintenu par le comité de géomatique de l'IOGP. [3]

La plupart des systèmes d'information géographique (SIG) et des bibliothèques SIG utilisent des codes EPSG comme identificateurs de système de référence spatiale (SRID) et des données de définition EPSG pour identifier les systèmes de référence de coordonnées, les projections et effectuer des transformations entre ces systèmes, tandis que certains prennent également en charge les SRID émis par d'autres organisations ( comme Esri).


Wgs84 google maps epsg

L'application est construite sur l'API Leaflet. Quelque chose ne peut pas être ici, très probablement ma compréhension. Essai gratuit de 30 jours Mais le noyau Googel Earth ne s'attend pas à ce qu'il soit relatif à une donnée particulière, etc. La sortie peut être déterminée à partir d'un paramètre de fonction (par ex.

Le mot "WGS84" n'a pas de sens : tout peut être WGS84, à la fois un CRS sphérique comme LL84, et un simple comme votre UTM84_34N national. Google Earth est dans un système de coordonnées géographiques mit dem wgs84datum.

conception du site / logo © 2020 Stack Exchange Inc contributions des utilisateurs sous licence (EPSG: 4326) Google Maps berada dalam sistem koordinat yang diproyeksikan yang didasarkan pada datgs wgs84. )Lorsque vous transférez les données EPSG:4326 GeoJSON vers Leaflet, l'API transforme automatiquement mes données en EPSG:3857 ?

Lat: Lng: WGS84 (EPSG:4326) 2009/02/09 - EPSG changé EPSG:3785 en EPSG:3857 2008/08/05 - Fil de support Google sur l'utilisation de Web Mercator dans lequel il est noté (moins techniquement) que le la projection anciennement utilisée par Google Maps ne préservait pas l'azimut aux hautes latitudes. Mais si vous tracez une ligne entre les deux mêmes points dans Google Maps, CartoDB ou OpenStreetMap, la ligne est aplatie sur la projection plate. Si vous mélangez des données avec l'une de leurs tuiles, la tuile utilise EPSG : 3857, il est donc plus rapide pour vous de convertir vos données en premier. Cela signifie-t-il que lors du calcul des valeurs de projection, il est sûr d'utiliser OSM pour Google Maps?

(EPSG 3857) Base de données dalam Open Street Map disimpan dalam gcs dengan satuan derajat desimal & datum wgs84.


Vjylku

Si Captain Marvel (MCU) devait avoir un enfant avec un homme humain, l'enfant serait-il humain ou Kree ?

Montrer un meurtre de masse dans un livre pour enfants

Confusion sur Hunter avec Crossbow Expert et Giant Killer

Les pouvoirs du capitaine Marvel sont-ils affectés par le fait que Thanos brise le Tesseract et réclame la pierre ?

Citer Keynes dans une conférence

Alignement de six matrices

Faire un bol de soupe à l'alphabet

Télémétrie pour la santé des fonctionnalités

Le laser de Magurele, en Roumanie, a-t-il atteint un dixième de la puissance du Soleil ?

Quand et pourquoi la piste 07/25 de Kai Tak a-t-elle été supprimée ?

Une espèce primitive serait-elle capable d'apprendre l'anglais en lisant uniquement des livres ?

Voies de multiplication géométrique

Comment tester le tranchant d'un couteau ?

Pourquoi cinq cent cinq équivaudraient-ils à un ?

Y a-t-il une limite de distance pour les pistes de minecart?

ContourPlot — Comment colorer en fonction de la courbure du contour ?

Cette chaîne fonctionnerait-elle comme une chaîne ?

Comment préserver l'électronique (ordinateurs, iPads et téléphones) pendant des centaines d'années

À l'aide de Mapsui, comment créer une nouvelle classe de transformation pour le système de coordonnées lu à partir du fichier prj du shapefile ?

projection/pyproj puzzle, et la compréhension du formatogr2ogr SRS n'a pas réussi à reprojeter l'erreur du fichier de formes dépasse la définition des limitesproj.4 pour Moscou GCS_Bessel_1841 à la conversion WGS84In arcpy, si je sous-classe la classe arcpy Spatial Reference, quel est l'argument d'objet que j'utiliserais dans la définition de la sous-classe ?QGIS problème du système de référenceReprojection d'une couche vectorielle d'EPSG 3857 à 4326 ?Comment puis-je faire en sorte que les cercles KML importés apparaissent sous forme de cercles plutôt que d'ellipses dans QGIS ?Conversion de CRS ?Pourquoi mes couches vectorielles avec différentes SCR ne s'alignent-elles pas ?Pourquoi y a-t-il un décalage/distorsion de transformation de

1.5km dans OpenLayers 5.3.0 allant de EPSG:4326 à EPSG:3857 ?

Comment créer une nouvelle classe de transformation compatible avec l'interface MapSui.Projections.ITransformation à l'aide de ProjNet4GeoAPI qui lit le système de coordonnées source à partir d'un fichier prj.

À partir du code source de Mapsui, il existe un MinimalTransformation qui implémente l'interface ITransformation pour convertir entre SphericalMercator et WGS84.

De la documentation Mapsui :
La prise en charge immédiate de Mapsui pour les projections est limitée. La classe MinimalProjection se projette uniquement entre SphericalMercator (EPSG:3857) et WGS84 (EPSG:4326). Il est cependant possible de créer votre propre Transformation. Vous devez implémenter l'interface ITransformation. Dans cette implémentation, vous devez utiliser une autre bibliothèque de projection. Un recommandé est ProjNet4GeoAPI.

Je peux créer une classe de transformation fonctionnelle avec ProjNet4GeoAPI mais elle implémente GeoAPI.CoordinateSystems.Transformations.ICoordinateTransformation pas Mapsui.Projection.ITransformation

Comment utiliser la classe ICoordinateTransformation avec Mapsui ?
Dois-je créer une classe de projection comme SphericalMercator dans Mapsui.Projection
(voir code ci-dessous) ?

Comment créer une nouvelle classe de transformation compatible avec l'interface MapSui.Projections.ITransformation à l'aide de ProjNet4GeoAPI qui lit le système de coordonnées source à partir d'un fichier prj.

À partir du code source de Mapsui, il existe un MinimalTransformation qui implémente l'interface ITransformation pour convertir entre SphericalMercator et WGS84.

De la documentation Mapsui :
La prise en charge immédiate de Mapsui pour les projections est limitée. La classe MinimalProjection se projette uniquement entre SphericalMercator (EPSG:3857) et WGS84 (EPSG:4326). Il est cependant possible de créer votre propre Transformation. Vous devez implémenter l'interface ITransformation. Dans cette implémentation, vous devez utiliser une autre bibliothèque de projection. Un recommandé est ProjNet4GeoAPI.

Je peux créer une classe de transformation fonctionnelle avec ProjNet4GeoAPI mais elle implémente GeoAPI.CoordinateSystems.Transformations.ICoordinateTransformation pas Mapsui.Projection.ITransformation

Comment utiliser la classe ICoordinateTransformation avec Mapsui ?
Dois-je créer une classe de projection comme SphericalMercator dans Mapsui.Projection
(voir code ci-dessous) ?

Comment créer une nouvelle classe de transformation compatible avec l'interface MapSui.Projections.ITransformation à l'aide de ProjNet4GeoAPI qui lit le système de coordonnées source à partir d'un fichier prj.

À partir du code source de Mapsui, il existe un MinimalTransformation qui implémente l'interface ITransformation pour convertir entre SphericalMercator et WGS84.

De la documentation Mapsui :
La prise en charge immédiate de Mapsui pour les projections est limitée. La classe MinimalProjection se projette uniquement entre SphericalMercator (EPSG:3857) et WGS84 (EPSG:4326). Il est cependant possible de créer votre propre Transformation. Vous devez implémenter l'interface ITransformation. Dans cette implémentation, vous devez utiliser une autre bibliothèque de projection. Un recommandé est ProjNet4GeoAPI.

Je peux créer une classe de transformation fonctionnelle avec ProjNet4GeoAPI mais elle implémente GeoAPI.CoordinateSystems.Transformations.ICoordinateTransformation pas Mapsui.Projection.ITransformation

Comment utiliser la classe ICoordinateTransformation avec Mapsui ?
Dois-je créer une classe de projection comme SphericalMercator dans Mapsui.Projection
(voir code ci-dessous) ?

Comment créer une nouvelle classe de transformation compatible avec l'interface MapSui.Projections.ITransformation à l'aide de ProjNet4GeoAPI qui lit le système de coordonnées source à partir d'un fichier prj.

À partir du code source de Mapsui, il existe un MinimalTransformation qui implémente l'interface ITransformation pour convertir entre SphericalMercator et WGS84.

De la documentation Mapsui :
La prise en charge immédiate de Mapsui pour les projections est limitée. La classe MinimalProjection se projette uniquement entre SphericalMercator (EPSG:3857) et WGS84 (EPSG:4326). Il est cependant possible de créer votre propre Transformation. Vous devez implémenter l'interface ITransformation. Dans cette implémentation, vous devez utiliser une autre bibliothèque de projection. Un recommandé est ProjNet4GeoAPI.


Tracé Density-2d au-dessus d'une carte avec ggmap

Je souhaite produire un tracé de densité 2D basé sur des données ponctuelles spatiales. En arrière-plan, je souhaite afficher une carte ouverte (par exemple, le terrain des étamines). D'ailleurs je veux tracer les frontières de l'Autriche. Les deux ensembles de données (points de données et bordure) sont des fichiers de formes dans EPSG 4326.

J'ai réussi à produire un tel tracé (voir captures d'écran et code V1 ci-dessous), mais le problème est qu'il y a un décalage entre la carte en arrière-plan d'un côté et les points tracés et les frontières de l'Autriche de l'autre côté, comme vous pouvez voir ci-dessous.

J'ai découvert que le décalage est dû au fait que la carte en arrière-plan est dans la projection EPSG:3857 et que mes fichiers de formes sont dans la projection EPSG:4326, comme expliqué dans ce post. J'ai donc projeté mes fichiers de formes vers EPSG 3857 et inséré le code fourni dans mon code, comme vous pouvez le voir ici (V2) :

Maintenant, le problème avec le décalage est résolu, mais le tracé de la densité n'est plus visible (seuls la carte, les points et les frontières sont tracés), comme vous pouvez le voir ici :

Des suggestions, comment puis-je produire un tracé correctement aligné ET incluant le tracé de densité ? Merci beaucoup d'avance!


Module rasterio.crs¶

Dans les versions Rasterio <= 1.0.13, la prise en charge du système de référence de coordonnées était limitée au CRS qui peut être décrit par les paramètres PROJ. Cette limitation a disparu dans les versions >= 1.0.14. Tout CRS pouvant être défini à l'aide de WKT (version 1) peut être utilisé.

classer rasterio.crs. SCR ( données initiales = aucun , ** kwargs ) ¶

Un système de référence de coordonnées géographiques ou projetées

Les objets CRS peuvent être créés en passant des paramètres PROJ comme arguments de mot-clé au constructeur standard ou en passant des codes EPSG, des mappages PROJ, des chaînes PROJ ou des chaînes WKT aux méthodes de classe from_epsg, from_dict, from_string ou from_wkt ou aux méthodes statiques.

La méthode from_dict prend les paramètres PROJ comme arguments de mot-clé.

Les codes EPSG peuvent être utilisés avec la méthode from_epsg.

La méthode from_string prend une variété d'entrées.

Une représentation PROJ4 dict du CRS

méthode de classe from_authority ( auth_name , code ) ¶

Créer un CRS à partir d'un nom d'autorité et d'un code d'autorité

auth_name (str) – Le nom de l'autorité.

code (entier ou alors str) – Le code utilisé par l'autorité.

méthode de classe from_dict ( données initiales = aucun , ** kwargs ) ¶

Faire un CRS à partir d'un dict PROJ

donnée initiale (cartographie, optionnel) – Un dictionnaire ou autre mappage

kwargs (cartographie, optionnel) – Une autre cartographie. Sera superposé sur les données initiales.

méthode de classe from_epsg ( code ) ¶

Faire un CRS à partir d'un code EPSG

code (entier ou alors str) – Un code EPSG. Les chaînes seront converties en nombres entiers.

Le code d'entrée n'est pas validé par rapport à une base de données EPSG.

méthode de classe de_proj4 ( proj ) ¶

Faire un CRS à partir d'une chaîne PROJ4

proj (str) – Une chaîne PROJ4 comme « +proj=longlat … »

méthode de classe from_string ( chaîne , morph_from_esri_dialect = Faux ) ¶

Créer un CRS à partir d'une chaîne EPSG, PROJ ou WKT

chaîne (str) – Une chaîne EPSG, PROJ ou WKT.

morph_from_esri_dialect (bool, optionnel) – Si True, les éléments de l'entrée utilisant le dialecte WKT d'Esri seront remplacés par des équivalents standard OGC.

méthode de classe from_user_input ( valeur , morph_from_esri_dialect = Faux ) ¶

Faire un CRS à partir de diverses entrées

Envois vers from_epsg, from_proj ou from_string

valeur (obj) - Un Python int, dict ou str.

morph_from_esri_dialect (bool, optionnel) – Si True, les éléments de l'entrée utilisant le dialecte WKT d'Esri seront remplacés par des équivalents standard OGC.

méthode de classe de_sem ( sem , morph_from_esri_dialect = Faux ) ¶

Faire un CRS à partir d'une chaîne WKT

sem (str) – Une chaîne WKT.

morph_from_esri_dialect (bool, optionnel) – Si True, les éléments de l'entrée utilisant le dialecte WKT d'Esri seront remplacés par des équivalents standard OGC.

Tester si le CRS est défini par un code EPSG

Tester que le CRS est un CRS géographique

Tester que le CRS est un CRS projeté

Tester que le SIR est un SIR géographique ou projeté

Il existe d'autres types de CRS, tels que les CRS composés, locaux ou d'ingénierie, mais ils ne sont pas pris en charge dans Rasterio 1.0.

Les unités linéaires du SIR

Les valeurs possibles incluent « mètre » et « pied d'enquête américain ».

Les unités linéaires du SIR et le facteur de conversion en mètres.

Le premier élément du tuple est une chaîne, ses valeurs possibles incluent "metre" et "US survey foot". Le deuxième élément du tuple est un flottant qui représente le facteur de conversion des unités raster en mètres.

Le nom de l'autorité et le code du CRS

Convertir CRS en un dict PROJ4

S'il existe un code EPSG correspondant, il sera utilisé.

Renvoie None s'il n'y a pas de code EPSG correspondant.

Convertir CRS en chaîne PROJ4

Convertir CRS en chaîne PROJ4 ou WKT

Les clés de mappage sont testées par rapport à la liste all_proj_keys. Les valeurs de True sont omises, laissant la clé nue : <'no_defs': True>-> "+no_defs" et les éléments où la valeur n'est pas une str, un int ou un float sont omis.

to_wkt ( morph_to_esri_dialect = Faux ) ¶

Convertir CRS en sa représentation OGC WKT

morph_to_esri_dialect (bobo, optionnel) - Que ce soit pour se transformer ou non en dialecte Esri de WKT

Une représentation OGC WKT du CRS

rasterio.crs. epsg_treats_as_latlong ( contribution ) ¶

Testez si le CRS est dans l'ordre latlon

> Cette méthode renvoie VRAI si EPSG estime que ce système de coordonnées géographiques doit être traité comme ayant un ordre de coordonnées lat/long.

> Actuellement, cela renvoie TRUE pour tous les systèmes de coordonnées géographiques avec un jeu de codes EPSG et un jeu d'axes le définissant comme lat, long.

> FALSE sera renvoyé pour tous les systèmes de coordonnées qui ne sont pas géographiques ou qui n'ont pas de jeu de codes EPSG.

> Changement de comportement important depuis GDAL 3.0. Dans les versions précédentes, le CRS géographique importé avec importFromEPSG() entraînait cette méthode à renvoyer FALSE sur eux, alors qu'il renvoie maintenant TRUE, puisque importFromEPSG() est désormais équivalent à importFromEPSGA().

contribution (SCR) – Système de référence de coordonnées, en tant qu'objet CRS rasterio Exemple : CRS(<‘init’ : ‘EPSG:4326’>)

rasterio.crs. epsg_treats_as_northingeasting ( contribution ) ¶

Testez si le CRS doit être traité comme ayant un ordre de coordonnées nord/est

> Cette méthode renvoie VRAI si EPSG estime que ce système de coordonnées projetées doit être traité comme ayant un ordre de coordonnées nord/est.

> Actuellement, cela renvoie VRAI pour tous les systèmes de coordonnées projetés avec un jeu de codes EPSG et un jeu d'axes le définissant comme nord, est.

> FALSE sera renvoyé pour tous les systèmes de coordonnées qui ne sont pas projetés ou qui n'ont pas de jeu de codes EPSG.

> Changement de comportement important depuis GDAL 3.0. Dans les versions précédentes, le CRS projeté avec l'ordre des axes d'abscisse et d'abscisse importé avec importFromEPSG() entraînait le retour de cette méthode sur FALSE, alors qu'il renvoie maintenant TRUE, puisque importFromEPSG() est désormais équivalent à importFromEPSGA().

contribution (SCR) – Système de référence de coordonnées, en tant qu'objet CRS rasterio Exemple : CRS(<‘init’ : ‘EPSG:4326’>)


Différences de conversion allant de EPSG:4326 à EPSG:26710? - Systèmes d'information géographique

patiam Publié à 12-17 11:24
En supposant que vous n'ayez pas utilisé une source de correction externe alignée sur un datum différent, les géotags dans vos données P4R sont des coordonnées géographiques (Lat/Lon) datum WGS84, hauteur au-dessus de l'ellipsoïde vertical (EPSG 4326).

Vous ne savez pas quoi faire de votre déclaration "le nuage de points a une différence d'environ 2 m x / y". Votre nuage de points est décalé par rapport à une caractéristique connue ou à une référence ?

patiam Publié à 12-17 11:24
En supposant que vous n'ayez pas utilisé une source de correction externe alignée sur un datum différent, les géotags dans vos données P4R sont des coordonnées géographiques (Lat/Lon) datum WGS84, hauteur au-dessus de l'ellipsoïde vertical (EPSG 4326).

Vous ne savez pas quoi faire de votre déclaration "le nuage de points a une différence d'environ 2 m x / y". Votre nuage de points est décalé par rapport à une caractéristique connue ou à une référence ?


WGS84

Fondamentalement, c'est juste une carte dans WGS84.PseudoMercator avec la définition de la carte dans le même WGS84.PseudoMercator avec certaines couches commerciales activées et certaines dépendances d'échelle définies.
L'assistance Autodesk a vu le package et a rencontré le même problème.

WGS84: LE CHOIX STANDARD
La projection CRS que nous avons utilisée dans tous nos tutoriels est WGS84. C'est le CRS standard pour les cartes du monde. Il fonctionne extrêmement bien et est basé sur les latitudes et les longitudes, ce qui est particulièrement utile lorsque vous souhaitez géoréférencer des cartes par exemple.

NAD83, WGS84, Réalisations de Datum ITRF - Exemples
Les positions et vitesses de datum&aposs NAD 83 pour tous les sites CORS ont été mises à jour par NGS en septembre 2011.

fournit une relation positionnelle de divers systèmes géodésiques locaux à un système de coordonnées centré sur la Terre et fixé sur la Terre, grâce aux rapports du DMA de la défense américaine (D.O.D). htm',0)

- SRID 4326
GEOGCS["WGS 84", DATUM["WGS_1984", SPHEROID["WGS 84",6378137,298.257223563, AUTORITE["EPSG","7030"]], AUTORITE["EPSG","6326"]], PRIMEM[ "Greenwich",0, AUTORITE["EPSG","8901"]], UNITÉ["degré",0.01745329251994328, AUTORITE["EPSG","9122"]], AUTORITE["EPSG","4326"]] .

Position lat/long (EPSG # 4326)
# importer dans lat/lon, en remplaçant la vérification de projection et # en définissant des limites de région factices qui s'adaptent à l'espace # géographique (il manque des métadonnées de géoréférencement au fichier # mais nous savons exactement ce que cela devrait être). r.in.gdal -o -l in=land_ocean_ice_lights_2048.

datum (c'est-à-dire le système géodésique mondial de 1984) utilise le centre de la terre comme origine du GCS et est utilisé pour définir des emplacements à travers le monde.

La carte ci-dessous montre les différences d'élévation entre un modèle de géoïde appelé GEOID96 et le

ellipsoïde sur la Nouvelle-Guinée (où la carte est colorée en rouge).

(WKID 4326) par le World Geocoding Service.

donnée pour toutes les caches. La difficulté et le terrain ou les géocaches D/T sont classés en deux catégories, chacune désignée sur une échelle de 5 points (par incréments d'un demi-point). La difficulté se rapporte au défi mental de trouver une géocache, tandis que le terrain décrit l'environnement physique.

est la donnée actuellement utilisée par les satellites GPS pour déterminer leur position. NAD83 est le système de référence le plus couramment utilisé en Amérique du Nord.Modèle d'élévation numérique (DEM)Modèle d'élévation numérique.

Cette option est utile si l'AOI est stockée à l'aide d'une référence spatiale cylindrique/rectangulaire (c'est-à-dire,

, UTM et Mercator) et le système de coordonnées principal de la grille ne l'est pas (c'est-à-dire conique, azimutal).

comme projection de sortie -d Sortie long/lat en degrés décimaux ou d'autres projections avec plusieurs décimales -v Mode détaillé (imprimer les paramètres de projection et les noms de fichiers sur stderr)
Paramètres: .

Un système de coordonnées centré sur la terre généralisé (

ne peut pas tenir compte des variations locales. Au lieu de cela, des références locales ont été développées.

Pour utiliser une définition de travail pour l'un ou l'autre

ou la référence NAD83 intégrée dans le collecteur.

Les systèmes MGRS et USNG par défaut

données. Ils diffèrent lorsqu'ils sont utilisés avec le NAD 27 Datum. Ceci est particulièrement important pour les utilisateurs des États-Unis continentaux, où de nombreuses cartes topographiques produites par le United States Gelogic Survey sont référencées au NAD 27 Datum.

Par exemple, EPSG:4326 est géographique

". Le protocole WMS utilise les codes EPSG pour décrire les systèmes de coordonnées. Les codes EPSG sont publiés par le Comité d'arpentage et de positionnement de l'OGP. Une liste de PROJ.

) b.add( "emplacement", Point.class ) b.add( "nom", String.class ) b.add( "classification", Integer.class ) b.add( "hauteur", Double.class ) SimpleFeatureType type = b.buildFeatureType() GeometryFactory geomFactory = JTSFactoryFinder.

longlat (4326) ou NAD 83 LongLat (4269 format standard TIGER US Census), amener vos données sous forme géodésique est simple puisque 4326 et 4269 sont déjà répertoriés dans le sys.spatial_reference_systems. Une simple requête confirme que -
SELECT * FROM sys.spatial_reference_systems WHERE spatial_reference_id IN(4269,4326) .

L'USGS, en collaboration avec de nombreux autres groupes, a établi un schéma de référencement basé sur une grille/une grille pour le globe en utilisant Lat/Lon

-1m, 10m, 30m, 90m et 1km de parcours. Cela signifie qu'il existe une "partition carrée" cohérente pour chaque emplacement sur la surface de la terre.

Les mesures GPS sont obtenues dans le système de coordonnées GPS : World Geodetic System 1984 (

). Les utilisateurs doivent savoir que cette position doit généralement être convertie dans le système de coordonnées local de la région, OSGB36 en Grande-Bretagne, permettant d'utiliser le GPS avec la cartographie locale.

Le système de référence européen 1950 (ED50) est le système de référence utilisé pour montrer une grande partie de l'Europe occidentale et a été développé après la Seconde Guerre mondiale lorsqu'un système fiable de cartographie des frontières était nécessaire. Il était basé sur l'ellipsoïde international mais a changé lorsque GRS80 et

Système géodésique mondial 1984 : [géodésie]

est couramment utilisé comme base pour les projections cartographiques.
Z.

Extraire des sous-ensembles locaux des données.
Les données sont stockées sous forme de latitude-longitude

des nœuds, des chaînes de nœuds et des méta-caractéristiques permettant des points, des polylignes, une couverture de zone et des relations.
Marquage d'attributs riches, souvent beaucoup plus détaillé que toute autre source.
Un référentiel mondial de connaissances locales.

Correction géométrique effectuée dans une projection cartographique standard (UTM

par défaut) non lié aux points de contrôle au sol. Compte tenu des éventuelles différences de localisation, ce produit est utilisé pour combiner l'image avec des informations géographiques de différents types (vecteurs, cartes matricielles et autres images satellites).

.
Les références
Jian G. L. Philippa J. M. (2009) Traitement d'image essentiel et SIG pour la télédétection, publications Wiley-Blackwell.

Le système de référence de coordonnées pour toutes les coordonnées GeoJSON [RFC7946] est un système de référence de coordonnées géographiques, utilisant le World Geodetic System 1984 (WGS 84) [

] datum, avec des unités de longitude et de latitude en degrés décimaux.

et GRS80 ont été utilisés de manière interchangeable. La modification du sphéroïde d'un système de coordonnées modifie toutes les valeurs mesurées précédemment. En raison de la quantité de travail nécessaire pour remédier au remplacement d'un sphéroïde obsolète, de nombreuses cartes n'ont pas été converties.

Vous n'avez pas besoin de comprendre comment fonctionne ce processus car les données que vous utilisez auront déjà le bon système de coordonnées. Et si vous créez un nouveau jeu de données, le système de coordonnées par défaut utilisé dans la plupart des systèmes SIG (

) conviendra 99% du temps.
Type de géométrie .

Le système géodésique mondial 1984 (

) est la donnée la plus utilisée au niveau international. Aux États-Unis, les deux systèmes de référence les plus utilisés sont le système de référence nord-américain de 1927 (NAD27) et le système de référence nord-américain de 1983 (NAD83).

Le système de référence nord-américain de 1983 (NAD83) et le système géodésique mondial légèrement raffiné (

), de l'armée américaine en 1984, sont internationalement acceptés comme système de référence géodésique (GRS 80).
Les coordonnées géographiques se réfèrent simplement au système de latitude et de longitude.

Un guide pratique du GPS / UTM par Don Bartlett
GeoSoft--logiciel pour les géologues, les géosciences et l'ingénierie environnementale
European MapRef -- Référence de projection cartographique
Calculs géodésiques européens (allemands) en ligne
Relation entre NAD83 et


Transformer les coordonnées en Minna (epsg : 4263) en WGS 84 (epsg : 4326) :

Étape 2: Accédez à Calque >> Ajouter un calque >> Ajouter un calque de texte délimité.

Étape 3: Cliquez sur le bouton “File name” et accédez à l'emplacement de vos données CSV pour les charger. Assurez-vous que “x field” et “y field” sont correctement sélectionnés, comme indiqué ci-dessous.

Toujours dans la même fenêtre, cliquez sur le bouton “Geometry CRS” puis filtrez-le à l'aide du code �”, et sélectionnez-le et cliquez sur le bouton “Ok” comme indiqué ci-dessous.

Maintenant, cliquez sur le bouton “Ajouter” dans la fenêtre précédente, puis cliquez sur le bouton “Fermer”. Si tout s'est bien passé, vous devriez voir les points ajoutés sur la zone de la carte.

Étape 4: Cliquez avec le bouton droit sur le nom du calque et sélectionnez "Enregistrer sous".

Sous "Format", choisissez "Valeurs séparées par des virgules (CSV)" comme format et spécifiez le "nom de fichier" ainsi que son emplacement. L'étape cruciale ici est de spécifier le CRS WGS84 (cliquez sur le bouton et recherchez le code 4326). Enfin, avant de cliquer sur le bouton “OK”, définissez “Geometry” sur “AS_XY”. Voir la capture d'écran ci-dessous…

Étape 6 : Vous devriez maintenant avoir un nouveau fichier dans votre dossier de travail (avec le nom que vous choisissez lors de l'enregistrement ci-dessus) qui contiendra les coordonnées converties.

Remarque : Si vous le souhaitez, vous pouvez convertir le fichier CSV de sortie en Excel et également modifier les noms de colonne de « X et Y » en autre chose selon vos besoins.


REMARQUE : Les étapes décrites ci-dessus fonctionnent également pour la conversion de la zone Minna/UTM projetée 31N (epsg:26331), Minna/UTM zone 32N (epsg:26332), Minna/Nigeria East Belt (epsg:26393), Minna/Nigeria Mid Belt (epsg:26392) et Minna/Nigeria West Belt (epsg:26391) à WGS84 (epsg:4326).


Vous savez maintenant que vos données sont dans différents CRS. Pour résoudre ce problème, vous devez modifier ou reprojeter les données afin qu'elles soient toutes dans le même SCR. Vous pouvez utiliser la fonction .to_crs() pour reprojeter vos données. Lorsque vous reprojetez les données, vous spécifiez le SCR vers lequel vous souhaitez transformer vos données. Ce CRS contient les données, les unités et d'autres informations dont Python a besoin pour reprojeter nos données.

La fonction to_crs() nécessite deux entrées :

  1. le nom de l'objet que vous souhaitez transformer
  2. le CRS vers lequel vous souhaitez transformer cet objet - - cela peut être au format EPSG ou une chaîne de 4 projet entière. Dans ce cas, vous pouvez utiliser la valeur crs de l'objet state_boundary_us : .to_crs(state_boundary_us.crs)

Conseil sur les données : .to_crs() ne fonctionnera que si votre objet spatial d'origine a un CRS qui lui est attribué ET si ce CRS est le bon CRS !

Ensuite, reprojetons notre couche de points dans le système de référence de coordonnées géographiques - latitude et longitude WGS84 (CRS).

Si vous le souhaitez, vous pouvez également reprojeter en utilisant la chaîne proj.4 complète. Ci-dessous, le CRS pour le code EPSG 4326 du site spatialreference.org est utilisé comme argument crs.

Une fois nos données reprojetées, vous pouvez réessayer de tracer.

Une fois que vous avez reprojeté vos données, vous pouvez ensuite tracer toutes les couches ensemble.

Il est difficile de voir la minuscule zone d'étendue sur une carte de l'ensemble des États-Unis. Essayez de zoomer sur une petite partie de la carte pour mieux voir l'étendue. Pour ce faire, vous pouvez ajuster les limites x et y comme suit :

ax.set(xlim=[minx, maxx], ylim=[miny, maxy])

Ici, vous avez zoomé sur les données de la carte pour voir la très petite étendue de la zone d'étude qui vous intéresse.

Génial! L'intrigue a fonctionné cette fois, mais maintenant, la limite de l'AOI est un polygone et elle est trop petite pour être vue sur la carte. Convertissons le polygone en polygone CENTROID (un point) et traçons à nouveau. Si vos données sont représentées sous forme de point, vous pouvez modifier la taille du point pour les rendre plus visibles.

Pour ce faire, vous accéderez à l'attribut centroid de votre polygone AOI en utilisant .centroid .