Suite

8.3.1.3.1 : Processus éoliens - Géosciences

8.3.1.3.1 : Processus éoliens - Géosciences


Dunes : un corps de sable déposé par le vent Une tempête de sable sur l'Irak en 2005. Transport de sédiments éoliens en suspension

Les processus éoliens sont liés à l'activité du vent et à la façon dont le vent peut éroder, transporter et déposer des sédiments.

Tout au long des différents sites visités lors de la visite sur le terrain de Bodega Bay le 31 janvier 2015, plusieurs sources de preuves ont été observées sur les processus éoliens en cours. Dans le ruisseau Salmon Beach, il y avait des dunes et des ondulations du vent, deux types de structures déposées par le vent. La taille des grains dans la zone où ces structures ont été observées a été analysée comme étant des sables moyens à très fins bien triés, bien arrondis, composés principalement de quartz, de lithiques et de coquilles qui sont très caractéristiques des gisements éoliens. Dans le parc Bayside, les sédiments sont presque identiques à ceux de la plage de Salmon Creek, où la taille des grains va du limon grossier au très fin. Dans l'ensemble, ces sédiments sont bien triés et se composent principalement de quartz et de lithiques, à l'exception de gros grains de calcite provenant des coquilles d'organismes habitant la région. En raison de la grande similitude entre les grains de Salmon Creek Beach et de Bayside Park, il a été conclu que la principale source de grains dans Bayside Park provenait de Salmon Creek Beach en raison du transport par le vent.

Dans les autres sites vers la partie sud de Bodega Bay, Horseshoe Cove et Bodega Head, les tailles de sédiments observées étaient beaucoup plus grossières, allant du sable grossier aux grains de la taille de galets. La principale différence entre ces quatre zones est que la source de sédiments est beaucoup plus proche à Bodega Head et Horseshoe Cove qu'à Bayside Park et à Salmon Creek Beach. Les régions du nord (Salmon Creek et Bayside) reçoivent leurs sédiments des collines côtières autour de Salmon Creek et par le transport du vent, tandis que Bodega Head et Horseshoe Cove tirent leurs sédiments de la forte énergie des vagues érodant la diorite granitique et les roches environnantes le long de la côte et sur rive. Même si les processus éoliens n'ont pas été directement observés à Bodega Head et à Horseshoe Cove, lors de la descente vers ces sites, des dunes ont été observées, ce qui montre comment les sédiments de la plage de Salmon Creek auraient pu être transportés et déposés par le vent plus près de ces zones.

Pour l'audio complet de cette section, cliquez ici : /@api/deki/files/152/Aeolian_processes.m4a

Tout comme dans l'écoulement de l'eau, le vent ou l'air peuvent transporter des grains dans charge de lit et Charge suspendue en fonction de la vitesse d'écoulement et de la taille/densité des grains.

Charge de lit fait référence aux grains qui sont transportés le long de la surface du lit. Deux types de transport de sédiments dans charge de lit sont appelés traction/roulage et saltation. Voir ma vidéo sur saltation et traction au dessous de!

Charge suspendue fait référence aux grains qui sont entraînés dans le flux et sont transportés de cette façon jusqu'à ce que la vitesse du flux ralentisse suffisamment pour les déposer. Dans le transport éolien, seuls les sables moyens à très fins sont généralement transportés en suspension tandis que les grains plus gros se déplacent par roulement et saltation. Le transport de sédiments en suspension dans le flux d'air peut être dangereux et perturbateur car il peut créer des tempêtes de poussière, comme la tempête de poussière Phoenix de 2014.

Les sédiments de la plage de Salmon Creek au parc Bayside ont très probablement été transportés en combinaison par le charriage et la charge suspendue par le vent.

Pour l'audio complet de cette section, cliquez ici :/@api/deki/files/153/Aeolian_Transport.m4a

Les dépôts éoliens sont des dépôts sédimentaires de grains transportés par le vent. L'image sur le droite montre les dunes de la plage de Salmon Creek ainsi que les ondulations du vent sus-jacentes qui sont les deux principaux types de dépôts éoliens. Les dunes et les ondulations sont différenciées par la longueur d'onde et l'amplitude. Les dunes ont une longueur d'onde de 60 cm ou plus, tandis que les ondulations ont des longueurs d'onde inférieures à 60 cm. Ces deux structures sont formées par l'interaction du flux d'air avec les sédiments. Une fois que les sédiments commencent à s'accumuler, des dunes et des ondulations se forment. Les ondulations éoliennes se forment lorsque les grains migrent à travers un lit de sable, créant des plaques de grains empilés. Ces « tas » de grains sont dus à des irrégularités à la surface du sable qui s'empilent alors de façon perpendiculaire et commencent à créer une séparation des écoulements. Le flux se rattache ensuite au-dessous et au-delà du "tas" et commence à s'éroder et à déplacer les grains vers le haut du côté "stoss" de l'ondulation. Une fois que suffisamment de grains s'accumulent, les grains descendent ensuite le long du côté « sous le vent » de l'ondulation et forment des lamelles croisées. La direction de ces ondulations dépend de la direction du vent qui transporte des grains de différentes tailles en fonction de sa force. Les ondulations avec des pics plus nets se forment davantage à partir de grains qui roulent, tandis que les ondulations arrondies et plus allongées sont formées à partir de grains salés. Les ondulations dans l'image sur le droite ont été formés davantage à partir de grains roulants que de salage. Les formes des dunes peuvent varier entre linéaire, croissant, en étoile et parabolique, tandis que les formes d'ondulation peuvent varier entre linéaire et sinueuse et isolées en fonction de la vitesse d'écoulement.

Pour en savoir plus sur les gisements éoliens et les différentes formes qu'ils forment, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur les ondulations, regardez la vidéo de ma camarade de classe, Rebeca, ici !

Pour l'audio complet de cette section, cliquez ici : /@api/deki/files/158/Aeolian_Deposits.m4a

Une vidéo rapide prise par Guthrie Nutter à Death Valley, en Californie, de la formation de dunes.

Le vent peut éroder la surface de la Terre en abrasion du vent et à travers déflation. Abrasion au vent est l'altération physique d'une roche par des vents forts et turbulents, tandis que déflation fait référence au vent éliminant activement les particules libres. L'érosion éolienne a un impact énorme sur la formation de la surface de la Terre et affecte nos vies. Il peut affecter les cultures et les sols, perturbant grandement l'agriculture et peut également avoir un impact sur la qualité de l'air.

Pour l'audio complet de cette section, cliquez ici : /@api/deki/files/159/Wind_Erosion.m4a


8.3.1.3.1 : Processus éoliens - Géosciences

Tous les articles publiés par MDPI sont rendus immédiatement disponibles dans le monde entier sous une licence en libre accès. Aucune autorisation particulière n'est requise pour réutiliser tout ou partie de l'article publié par MDPI, y compris les figures et les tableaux. Pour les articles publiés sous licence Creative Common CC BY en accès libre, toute partie de l'article peut être réutilisée sans autorisation à condition que l'article original soit clairement cité.

Les articles de fond représentent la recherche la plus avancée avec un potentiel important d'impact élevé dans le domaine. Les articles de fond sont soumis sur invitation individuelle ou sur recommandation des éditeurs scientifiques et font l'objet d'un examen par les pairs avant publication.

L'article de fond peut être soit un article de recherche original, une nouvelle étude de recherche substantielle qui implique souvent plusieurs techniques ou approches, ou un article de synthèse complet avec des mises à jour concises et précises sur les derniers progrès dans le domaine qui passe systématiquement en revue les avancées les plus passionnantes dans le domaine scientifique. Littérature. Ce type d'article donne un aperçu des orientations futures de la recherche ou des applications possibles.

Les articles du Choix de l'éditeur sont basés sur les recommandations des éditeurs scientifiques des revues MDPI du monde entier. Les rédacteurs en chef sélectionnent un petit nombre d'articles récemment publiés dans la revue qui, selon eux, seront particulièrement intéressants pour les auteurs ou importants dans ce domaine. L'objectif est de fournir un aperçu de certains des travaux les plus passionnants publiés dans les différents domaines de recherche de la revue.


Ichnologie et sédimentologie des interactions éoliennes et marines peu profondes dans le groupe permien d'Unayzah en Arabie saoudite centrale : vers un mécanisme de colonisation infaunale des champs de dunes côtiers et des marges d'ergs

Cet article documente les interactions éoliennes et marines peu profondes et décrit leurs suites d'ichnofossiles du membre de Tinat au début du Permien de la formation Nuayyim de la subsurface de l'Arabie saoudite, confirmant ainsi la sédimentation marine dans un intervalle historiquement interprété comme étant dominé par des paramètres continentaux où les processus éoliens prévalaient. Cet article tente de caractériser in situ interactions animaux-sédiments dans les champs de dunes côtières et les marges d'ergs dans les milieux arides à semi-arides où la description des relations organismes-sédiments, jusqu'à présent, s'est concentrée sur la partie terrestre, y compris les suites d'eau douce. Des évaluations sédimentologiques et ichnologiques dans le membre de Tinat ont permis d'identifier des interactions éoliennes et marines marginales, influencées par les marées dans deux associations de faciès qui sont interstratifiés de manière conforme. Faciès Association 1 comprend les dépôts de sédiments dans les milieux éoliens et continentaux liés à la nappe phréatique tels que : dunes éoliennes (faciès 1) interdunes éoliennes sèches et humides (faciès 2 et 3) dépôts fluviaux éphémères et pérennes (faciès 4 et 5) et paléosols ( faciès 6). L'association de faciès 2 reflète la sédimentation dans des environnements marins peu profonds et influencés par les marées et comprend des occurrences ponctuées de vasières et de dépôts de baies peu profondes abritées (faciès 7 et 8) présentant un assemblage de traces fossiles d'eau saumâtre. Cette suite présente un petit mélange très stressé avec des structures reflétant un appauvri Skolithos Ichnofaciès et Cruziana Ichnofaciès associés à des dépôts plats de marée présentant des fissures de synérèse, une stratification lenticulaire, une stratification à faible angle et ondulée, une stratification flaser, des surfaces de réactivation, des doubles draperies de boue carbonée, des ondulations de courant et des tidalites tubulaires. La sédimentation éolienne et les associations de traces fossiles présentées dans cet article sont importantes car elles fournissent des preuves de processus éoliens et marins peu profonds, influencés par les marées dans le groupe d'Unayzah pendant le dépôt du membre de Tinat de la formation de Nuayyim. Plus important encore, la documentation des interactions marines et éoliennes et de la suite d'ichnofossiles qui en résulte peut être utilisée : (i) pour construire des modèles de faciès sédimentologiques et ichnologiques intégrés et (ii) pour caractériser l'association fossile de trace résultante dans ce cadre interactif particulier qui peut être utilisé pour identifier successions similaires ailleurs dans le rock record.

Nom de fichier La description
sed12675-sup-0001-AnnexeS1.pdfDocument PDF, 352,7 Ko Annexe S1. Déterminations palynologiques du puits 6.
sed12675-sup-0002-AnnexeS2.pdfDocument PDF, 112,9 Ko Annexe S2. Evolution de l'orientation et des positions des paléolatitudes de la plaque arabique au Paléozoïque.

Remarque : L'éditeur n'est pas responsable du contenu ou de la fonctionnalité des informations fournies par les auteurs. Toute question (autre que le contenu manquant) doit être adressée à l'auteur correspondant à l'article.


Voir la vidéo: Les éoliennes flottantes du golfe du Lion