Suite

Aucun FID dans la table attributaire lors de la création d'un quadrillage

Aucun FID dans la table attributaire lors de la création d'un quadrillage


J'ai un polygone vectoriel et je veux créer un filet de pêche de 3 x 3 km sur le polygone.

Cependant, lorsque je crée le résille et vérifie la table attributaire de la nouvelle couche, il n'y a pas de colonne FID dans la table.

Quelqu'un peut-il expliquer comment créer un filet de pêche et conserver la colonne FID ?


Que la sortie aille dans un fichier de formes (qui a un FID) ou dans une géodatabase (qui a un OID à la place) dépend de la façon dont vous spécifiez votre classe d'entités en sortie dans l'outil de quadrillage.

Cela créera un fichier de formes :

D:Temp est.shp

Et cela créera une classe d'entités de géodatabase fichier :

D:TempMyFileGeodatabase.gdb est


Usage

Une zone est définie comme toutes les zones de l'entrée qui ont la même valeur. Les zones ne doivent pas nécessairement être contiguës. Les jeux de données raster et d'entité peuvent être utilisés pour l'entrée de zone.

Lorsque les entrées de zone et de classe sont toutes deux des rasters de même résolution, elles seront utilisées directement.

Si les résolutions sont différentes, un rééchantillonnage interne est appliqué pour les faire correspondre avant que l'opération zonale ne soit effectuée.

Si l'entrée de zone est un jeu de données raster, il doit avoir une table attributaire. La table attributaire est généralement créée automatiquement pour les rasters d'entiers, mais peut ne pas l'être dans certaines circonstances. Vous pouvez utiliser l'outil Créer une table attributaire de raster pour en créer une.

Si l'entrée de zone est un jeu de données d'entités, une conversion vecteur-raster lui sera appliquée en interne.

Pour garantir que les résultats de la conversion s'aligneront correctement avec une entrée de raster de classe, il est recommandé de vérifier que l'étendue et le raster d'accrochage sont correctement définis dans les paramètres d'environnement et les paramètres raster.

Lors de la spécification de la zone d'entrée ou des données de classe, le champ par défaut sera le premier champ valide disponible. Si aucun autre champ valide n'existe, le champ ObjectID (par exemple, OID ou FID ) sera la valeur par défaut.

Si un champ réservé (par exemple, OBJECTID , FID ou OID ) est sélectionné pour le champ Zone , cela peut entraîner une certaine ambiguïté dans le résultat. Le résultat comprend le nom de champ réservé particulier nécessaire pour le type de format de sortie particulier, ainsi que le champ Zone spécifié. Si le champ spécifié porte le même nom que le champ réservé pour le format de sortie particulier, dans la sortie, le nom du champ de zone sera modifié de manière à ce que tous les noms de champ dans le résultat soient uniques.

Pour créer un champ de valeurs uniques sans nom réservé, utilisez les outils de géotraitement Ajouter un champ et Calculer un champ.

Si l'entrée de classe est un jeu de données d'entités, une conversion vecteur-raster lui sera également appliquée en interne. Les conditions répertoriées dans le conseil précédent pour une entrée de zone d'entités s'appliquent également à une entrée de classe d'entités.

Il est généralement recommandé de n'utiliser que des rasters comme entrées de zone et de classe. Si vos entrées sont des entités, envisagez d'abord de les convertir en rasters avec les outils de conversion en raster. Cela vous offre un meilleur contrôle sur la conversion vecteur-raster, vous permettant d'obtenir systématiquement les résultats attendus.

Si un jeu de données de points ou de lignes est utilisé comme données de classe, la zone intersectée par ces entités sera signalée.

La sortie de l'outil Tabulate Area est un tableau.

  • Il y aura un enregistrement pour chaque valeur unique de l'ensemble de données de zone.
  • Il y aura un champ pour chaque valeur unique de l'ensemble de données de classe.
  • Chaque enregistrement stockera la superficie de chaque classe dans chaque zone.

Voir Travailler avec Tabulate Area pour des explications sur certains problèmes qui peuvent être rencontrés avec cet outil et des suggestions sur la façon de les contourner.

Voir Environnements d'analyse et Spatial Analyst pour plus de détails sur les environnements de géotraitement qui s'appliquent à cet outil.


Mots clés

Mots-clés du thème

Thésaurus Mot-clé
Mots-clés scientifiques du Global Change Master Directory (GCMD) Sciences de la Terre > Dimensions humaines > Impacts environnementaux > Déversements de pétrole
Catégorie de sujet ISO 19115 biote
Catégorie de sujet ISO 19115 environnement
Rien Ressources côtières
Rien Gestion des zones côtières
Rien Surveillance de l'environnement
Rien ESI
Rien Habitats intertidaux
Rien Planification des déversements d'hydrocarbures
Rien Cartes de sensibilité
Rien Rivages

Mots-clés spatiaux

Thésaurus Mot-clé
Mots-clés d'emplacement du répertoire principal des modifications globales (GCMD) Continent > Amérique du Nord > États-Unis d'Amérique > Maine
Mots-clés d'emplacement du répertoire principal des changements mondiaux (GCMD) Continent > Amérique du Nord > États-Unis d'Amérique > New Hampshire

Profondeur d'eau estimée, Caroline du Nord

Rapport d'ouverture de dossier 01-487 Par J.L. Eimers, Silvia Terziotti et Mary Giorgino

Métadonnées

Les métadonnées sont également disponibles sous forme de fichier texte brut.

Citation: Citation_Information : Auteur: Jo Leslie Eimers Auteur: Silvia Terziotti Auteur: Marie Giorgino Date de publication: 2001 Titre: Profondeur d'eau estimée, Caroline du Nord Édition: Version 1.0, 06 mars 2001 Geospatial_Data_Presentation_Form : carte Informations_séries : Nom_Série : Rapport de dossier ouvert de l'USGS Problème_Identification : USGS OFR 01-487 Publication_Informations : Publication_Lieu : Raleigh, Caroline du Nord Éditeur: Commission géologique des États-Unis Lien_en ligne : http://nc.water.usgs.gov/reports/ofr01487/index.html -->

Une carte estimée de la profondeur de l'eau a été générée pour l'État de Caroline du Nord. Pour les provinces de la plaine côtière et du Piémont, une équation de régression a été utilisée pour estimer la profondeur de l'eau. Un modèle conceptuel a été utilisé conjointement avec des données sur le niveau d'eau pour estimer la profondeur de l'eau dans la province de Blue Ridge.

Cet ensemble de données a été créé dans le cadre du North Carolina Source Water Assessment Program (SWAP). Ces données sont utilisées dans le calcul des cotes de conductance hydraulique verticale, l'un des facteurs nécessaires pour compléter la cote de zone non saturée des approvisionnements en eau publics en Caroline du Nord.

Une carte de la profondeur de l'eau a été générée pour l'État de Caroline du Nord. Pour les provinces de la plaine côtière et du Piémont, une équation de régression a été élaborée pour estimer la profondeur de l'eau sur la base des relevés de niveau d'eau pour 872 puits. Les variables explicatives sont l'altitude de la surface, en pieds (elev), la pente, en pourcentage (pente) et l'épaisseur du sol, en pieds (épaisseur) :

dtw = -5,3870 + 0,0622*elev + 0,2959*pente + 1,7001*épaisseur

où dtw est la profondeur de l'eau, en pieds sous la surface terrestre

Un modèle conceptuel a été utilisé pour estimer la profondeur de l'eau dans la province de Blue Ridge. La province de Blue Ridge a été divisée en quatre catégories reflétant les paramètres topographiques : sommets de collines, pentes supérieures à 10 % où l'eau s'accumule, pentes supérieures à 10 % où l'eau ne s'accumule pas et vallées.

À l'aide des enregistrements de 393 puits, les niveaux d'eau médians suivants ont été attribués aux paramètres topographiques de la province de Blue Ridge :

De plus amples informations sur les méthodes utilisées pour créer la carte de la profondeur de l'eau sont disponibles dans Eimers et al. (2001).

Toute utilisation de noms commerciaux, de produits ou d'entreprises est uniquement à des fins descriptives et n'implique pas l'approbation du gouvernement des États-Unis.

Bien que ce fichier de métadonnées conforme au Federal Geographic Data Committee soit destiné à documenter l'ensemble de données sous une forme non exclusive ainsi qu'au format ARC/INFO, le fichier de métadonnées peut inclure une terminologie spécifique à ARC/INFO.

Time_Period_of_Content : Time_Period_Information : Date/Heure unique : Date_Calendrier : 2001 Currentness_Reference : 1960 - 2000 niveaux d'eau

Statut: Le progrès: Compléter Maintenance_and_Update_Frequency : Aucun prévu

Domaine spatial: Bounding_Coordinates : West_Bounding_Coordinate : -84.42217283 East_Bounding_Coordinate : -75.35577664 North_Bounding_Coordinate : 36.5631918 South_Bounding_Coordinate : 33.64180848

Mots clés: Thème: Theme_Keyword_Thesaurus : rien Theme_Keyword : Profondeur à l'eau Theme_Keyword : Niveau d'eau Endroit: Place_Keyword_Thesaurus : rien Lieu_Mot-clé : Caroline du Nord Lieu_Mot-clé : Province de Blue Ridge Lieu_Mot-clé : Province du Piémont Lieu_Mot-clé : Province de la plaine côtière

Use_Constraints : Ces données ne doivent pas être utilisées pour une analyse spécifique au site

Point de contact: Coordonnées: Contact_Person_Primary : Personne de contact: Silvia Terziotti Contact_Organisation : Commission géologique des États-Unis Contact_Position : Informaticien Adresse de contact: Type d'adresse: Adresse postale Adresse: 3916, chemin Sunset Ridge Ville: Raleigh État ou province: NC Code postal: 27607 Pays: Etats-Unis Contact_Voice_Telephone : (919) 571-4000 Contact_Fac-similé_Téléphone : (919) 571-4041 Contact_Electronic_Mail_Address : ([email protected])

Data_Set_Credit : Les auteurs remercient leurs collègues de la Section de l'approvisionnement en eau publique de la Division de la santé environnementale du Département de l'environnement et des ressources naturelles de Caroline du Nord (DENR) pour leur aide dans ce projet collaboratif. Les auteurs remercient Robert Midgette, chef de la Direction de la protection et de l'application, Elizabeth Morey, l'hydrogéologue Gale Johnson, hydrogéologue et Rajpreet Butalia, spécialiste des systèmes d'information géographique.

Les auteurs remercient également l'équipe d'examen des rapports de l'USGS pour leur examen des produits de métadonnées : Stephen J. Char, Jason M. Fine, Michael L. Strobel, Douglas A. Harned et Rebecca J. Deckard.

Native_Data_Set_Environment : Windows_NT, 5.0, Intel
ARC/INFO version 8.0.2

Références croisées: Citation_Information : Auteur: Silvia Terziotti et Jo Leslie Eimers Date de publication: 2001 Titre: Évaluation des caractéristiques des bassins versants pour la Caroline du Nord Geospatial_Data_Presentation_Form : carte Informations_séries : Nom_Série : Rapport de dossier ouvert de l'USGS Problème_Identification : USGS OFR 01-490 Publication_Informations : Publication_Lieu : Raleigh, Caroline du Nord Éditeur: USGS Lien_en ligne : http://nc.water.usgs.gov/reports/ofr01490/index.html -->

Références croisées: Citation_Information : Auteur: Silvia Terziotti et Jo Leslie Eimers Date de publication: 2001 Titre: Évaluation des caractéristiques de la zone non saturée pour la Caroline du Nord Geospatial_Data_Presentation_Form : carte Informations_séries : Nom_Série : Rapport de dossier ouvert de l'USGS Problème_Identification : USGS OFR 01-489 Publication_Informations : Publication_Lieu : Raleigh, Caroline du Nord Éditeur: USGS Lien_en ligne : http://nc.water.usgs.gov/reports/ofr01489/index.html -->

Références croisées: Citation_Information : Auteur: Silvia Terziotti et Jo Leslie Eimers Date de publication: 2001 Titre: Classes d'utilisation des terres pour caractériser les bassins versants et la zone non saturée en Caroline du Nord Geospatial_Data_Presentation_Form : carte Informations_séries : Nom_Série : Rapport de dossier ouvert de l'USGS Problème_Identification : USGS OFR 01-493 Publication_Informations : Publication_Lieu : Raleigh, Caroline du Nord Éditeur: USGS Lien_en ligne : http://nc.water.usgs.gov/reports/ofr01493/index.html -->

Références croisées: Citation_Information : Auteur: Silvia Terziotti et Jo Leslie Eimers Date de publication: 2001 Titre: Classes d'occupation du sol pour caractériser la zone non saturée en Caroline du Nord Geospatial_Data_Presentation_Form : carte Informations_séries : Nom_Série : Rapport de dossier ouvert de l'USGS Problème_Identification : USGS OFR 01-491 Publication_Informations : Publication_Lieu : Raleigh, Caroline du Nord Éditeur: USGS Lien_en ligne : http://nc.water.usgs.gov/reports/ofr01491/index.html -->

Références croisées: Citation_Information : Auteur: Silvia Terziotti et Jo Leslie Eimers Date de publication: 2001 Titre: Classes de pourcentage de pente pour caractériser la zone non saturée en Caroline du Nord Geospatial_Data_Presentation_Form : carte Informations_séries : Nom_Série : Rapport de dossier ouvert de l'USGS Problème_Identification : USGS OFR 01-495 Publication_Informations : Publication_Lieu : Raleigh, Caroline du Nord Éditeur: USGS Lien_en ligne : http://nc.water.usgs.gov/reports/ofr01495/index.html -->

Références croisées: Citation_Information : Auteur: Jo Leslie Eimers, Silvia Terziotti et Gloria Ferrell Date de publication: 2001 Titre: Classes de conductance hydraulique en série verticale pour caractériser la zone non saturée en Caroline du Nord Geospatial_Data_Presentation_Form : carte Informations_séries : Nom_Série : Rapport de dossier ouvert de l'USGS Problème_Identification : USGS OFR 01-486 Publication_Informations : Publication_Lieu : Raleigh, Caroline du Nord Éditeur: USGS Lien_en ligne : http://nc.water.usgs.gov/reports/ofr01486/index.html -->

Références croisées: Citation_Information : Auteur: Jo Leslie Eimers, Silvia Terziotti et Mary Giorgino Date de publication: 2001 Titre: Profondeur d'eau estimée, Caroline du Nord Geospatial_Data_Presentation_Form : carte Informations_séries : Nom_Série : Rapport de dossier ouvert de l'USGS Problème_Identification : USGS OFR 01-487 Publication_Informations : Publication_Lieu : Raleigh, Caroline du Nord Éditeur: USGS Lien_en ligne : http://nc.water.usgs.gov/reports/ofr01487/index.html -->

Références croisées: Citation_Information : Auteur: Silvia Terziotti et Jo Leslie Eimers Date de publication: 2001 Titre: Classes de couverture terrestre pour caractériser les bassins versants en Caroline du Nord Geospatial_Data_Presentation_Form : carte Informations_séries : Nom_Série : Rapport de dossier ouvert de l'USGS Problème_Identification : USGS OFR 01-492 Publication_Informations : Publication_Lieu : Raleigh, Caroline du Nord Éditeur: USGS Lien_en ligne : http://nc.water.usgs.gov/reports/ofr01492/index.html -->

Références croisées: Citation_Information : Auteur: Silvia Terziotti et Jo Leslie Eimers Date de publication: 2001 Titre: Classes de précipitations annuelles moyennes pour caractériser les bassins versants en Caroline du Nord Geospatial_Data_Presentation_Form : carte Informations_séries : Nom_Série : Rapport de dossier ouvert de l'USGS Problème_Identification : USGS OFR 01-494 Publication_Informations : Publication_Lieu : Raleigh, Caroline du Nord Éditeur: USGS Lien_en ligne : http://nc.water.usgs.gov/reports/ofr01494/index.html -->

Références croisées: Citation_Information : Auteur: Silvia Terziotti et Jo Leslie Eimers Date de publication: 2001 Titre: Classes de pourcentage de pente pour caractériser les bassins versants en Caroline du Nord Geospatial_Data_Presentation_Form : carte Informations_séries : Nom_Série : Rapport de dossier ouvert de l'USGS Problème_Identification : USGS OFR 01-496 Publication_Informations : Publication_Lieu : Raleigh, Caroline du Nord Éditeur: USGS Lien_en ligne : http://nc.water.usgs.gov/reports/ofr01496/index.html -->

Références croisées: Citation_Information : Auteur: Silvia Terziotti et Jo Leslie Eimers Date de publication: 2001 Titre: Classes de contribution des eaux souterraines pour caractériser les bassins versants en Caroline du Nord Geospatial_Data_Presentation_Form : carte Informations_séries : Nom_Série : Rapport de dossier ouvert de l'USGS Problème_Identification : USGS OFR 01-488 Publication_Informations : Publication_Lieu : Raleigh, Caroline du Nord Éditeur: USGS Lien_en ligne : http://nc.water.usgs.gov/reports/ofr01488/index.html -->

Données_Qualité_Informations : Attribut_Précision : Attribute_Accuracy_Report : Les valeurs de profondeur jusqu'à l'eau ont été comparées aux données sur le niveau d'eau à la source. Les plages de profondeurs correspondent aux valeurs publiées dans la littérature connexe sur la profondeur de l'eau.

Logical_Consistency_Report : Ne s'applique pas aux données raster.

Completeness_Report : Les valeurs de la province de Blue Ridge reflètent les valeurs médianes de la profondeur de l'eau selon le contexte topographique.

Précision_positionnelle : Précision_horizontale_positionnelle : Horizontal_Positional_Accuracy_Report : Contrôles visuels des valeurs interpolées par rapport aux données source d'origine.

Lignée: Source_Information : Source_Citation : Citation_Information : Auteur: USGS Date de publication: 2001 Titre: Base de données d'inventaire des sites d'eaux souterraines Type_of_Source_Media : en ligne Source_Time_Period_of_Content : Time_Period_Information : Date/Heure unique : Date_Calendrier : 2001 Source_Currentness_Reference : les données vont de 1950 à aujourd'hui Source_Citation_Abbreviation : rien Source_Contribution : champs pour le niveau d'eau, la profondeur du puits, le cadre topographique, l'emplacement

Source_Information : Source_Citation : Citation_Information : Auteur: Eimers, Jo Leslie Auteur: Giorgino, M.J. Auteur: Terziotti, Sylvie Titre: Profondeur estimée de la nappe phréatique en Caroline du Nord Date de publication: 2001 Informations_séries : Nom_Série : Geological Society of America, résumés avec programmes Problème_Identification : 50e réunion annuelle, section sud-est, 5 et 6 avril 2001, Raleigh, Caroline du Nord, v. 33, no. 2, p. A-62. Lien_en ligne : pas en ligne actuellement Geospatial_Data_Presentation_Form : rien Type_of_Source_Media : papier Source_Time_Period_of_Content : Time_Period_Information : Date/Heure unique : Date_Calendrier : 2001 Source_Currentness_Reference : les données vont des années 1960 à nos jours Source_Citation_Abbreviation : Eimers et autres (2001) Source_Contribution : explication de l'estimation de la profondeur de l'eau

Source_Information : Source_Citation : Citation_Information : Auteur: Eimers, Jo Leslie Auteur: Weaver, J.C. Auteur: Terziotti, Sylvie Auteur: Midgette, R.W. Titre: Méthodes d'évaluation des caractéristiques des zones non saturées et des bassins versants des approvisionnements publics en eau en Caroline du Nord Date de publication: 2000 Informations_séries : Nom_Série : Enquêtes sur les ressources en eau de la Commission géologique des États-Unis Problème_Identification : WRIR 99-4283 Type_of_Source_Media : papier Source_Time_Period_of_Content : Time_Period_Information : Date/Heure unique : Date_Calendrier : 2000 Source_Currentness_Reference : date de publication Source_Citation_Abbreviation : Eimers et autres (2000) Source_Contribution : méthodes d'application des notations

Marche à suivre: Description du processus: Les données ont été téléchargées à partir de la base de données d'inventaire des sites d'eaux souterraines de l'USGS pour refléter les niveaux d'eau dans l'aquifère superficiel de la Caroline du Nord. Date de traitement: 2000

Marche à suivre: Description du processus: Les données ont été collectées auprès des bureaux régionaux du DENR pour les provinces du Piémont et de Blue Ridge afin de compléter les données sur le niveau d'eau collectées par l'USGS Date de traitement: 2000

Marche à suivre: Description du processus: Les données de puits ont été numérisées pour obtenir des emplacements précis. Date de traitement: 2000

Marche à suivre: Description du processus: L'analyse de superposition dans GRID a été utilisée pour attribuer des valeurs à chaque puits pour l'épaisseur du sol, la perméabilité du sol, l'altitude, le pourcentage de pente, la géologie, la distance au ruisseau le plus proche et les précipitations annuelles moyennes. Date de traitement: 2000

Marche à suivre: Description du processus: Une régression linéaire a été effectuée sur les données, par province physiographique, pour identifier les variables explicatives et dériver une équation pour estimer la profondeur de l'eau. Date de traitement: 2000

Marche à suivre: Description du processus: L'équation dérivée pour la plaine côtière et le Piémont a été appliquée aux données :
dtw_ft = -5.3870 + (.0622 * h: ed2elev_30m) + (.2959 * h: ed2slope_30m) + (1.7001 * z:sols hk_ftx100 / 100) Date de traitement: 2001

Marche à suivre: Description du processus: Les plans d'eau ont reçu une valeur de profondeur dans l'eau de 0. Date de traitement: 2001

Marche à suivre: Description du processus: Les paramètres topographiques ont été définis pour la province de Blue Ridge
(notez que les commentaires ne sont pas autorisés dans les instructions con dans GRID, ils sont insérés ici pour expliquer les définitions des conditions) :


/***** crêtes
ridge_grd ne 0 && h: ed2slope_30m gt 10, 2,

/* au sommet d'une colline
ridge_grd ne 0 && h: ed2slope_30m le 10, 1,

/* plat
/***** flowacc = 0, mais pas de vraie crête
blue_toposet == 1 && ridge_grd == 0 && h: ed2slope_30m gt 10, 3,

/* pente ascendante
blue_toposet == 1 && ridge_grd == 0 && h: ed2slope_30m le 10, 4,

/* vallée
/***** flowacc > 0 < 25 - pentes hautes
blue_toposet == 2 && h: ed2slope_30m le 10, 4,

/* vallée
blue_toposet == 2 && h: ed2slope_30m gt 10, 3,

/* pente ascendante
/***** flowacc > 25 < 200 - pentes inférieures
blue_toposet == 3 && h: ed2slope_30m le 10 , 4,

/* vallée
blue_toposet == 3 && h: ed2slope_30m gt 10 , 5,

/* pente descendante
/***** flowacc > 200
blue_toposet == 4, 4) /* vallée
/* déplacer les plats vers les vallées.
BLUE_TOPO = con (topo_5cat == 1, 4, topo_5cat) Date de traitement: 2001

Marche à suivre: Description du processus: Créez la grille médiane de profondeur à l'eau multipliée par 100 0,005 ajouté pour assurer un arrondi correct :
Ajoutez un élément à blue_topo et calculez un élément égal à la profondeur moyenne de l'eau, par réglage topographique.
Créez une nouvelle grille contenant les valeurs de profondeur jusqu'à l'eau, calculez les valeurs fois 100 pour créer une grille d'entiers.
Fusionnez les lacs pour créer des profondeurs de zéro aux lacs.
DTW_BLUE = blue_topo.dtw
DTWBLUEFTX100 = int(fusion (h:depth_to_watercp_piedlake_grd, (dtw_blue + .005) * 100 ))) Date de traitement: 2001

Marche à suivre: Description du processus: Fusionnez la carte de la profondeur de l'eau de la plaine côtière/du Piémont avec la Blue Ridge
DTW_STATE = fusion( ..cp_pieddtw3_ftx100, h:lue_Ridge_toposetdtwblueftx100) Date de traitement: 2001

Marche à suivre: Description du processus: Premier brouillon de métadonnées créé par seterzio en utilisant FGDCMETA.AML ver. 1.33 15/07/99 sur l'ensemble de données ARC/INFO
h:depth_to_waterstatedtw_state Date de traitement: 20010306

Spatial_Data_Organization_Information : Direct_Spatial_Reference_Method : Raster Raster_Object_Information : Raster_Object_Type : Cellule de grille Row_Count : 10576 Column_Count : 27060

Informations_de_référence_spatiale : Définition_du_système_de_coordonnées_horizontales : Planaire : Grid_Coordinate_System : Grid_Coordinate_System_Name : Système de coordonnées du plan d'état 1983 State_Plane_Coordinate_System : SPCS_Zone_Identifier : 4901 Lambert_Conformal_Conic : Standard_Parallèle : 34.333 Standard_Parallèle : 36.167 Longitude_of_Central_Meridian : 79.000 Latitude_of_Projection_Origin : 33.750 False_Easting : 2000000 False_Northing : 0.000 Planar_Coordinate_Information : Planar_Coordinate_Encoding_Method : paire de coordonnées Coordinate_Representation : Abscisse_Résolution : 30.0 Résolution_ordonnée : 30.0 Planar_Distance_Units : Mètres Geodetic_Model : Horizontal_Datum_Name : Système de référence nord-américain de 1983 Ellipsoïde_Name : GRS1980 Demi-grand axe: 6378206.4 Denominator_of_Flattening_Ratio : 294.98

Entity_and_Attribute_Information : Présentation_Description : Entity_and_Attribute_Overview :

Table d'attributs de valeur, DTW_STATE.VAT :

VALUE est la cote : les valeurs valides sont des entiers -99 à 13562, inclus. À part -99 (qui reflète les plans d'eau), les valeurs doivent être divisées par 100 pour obtenir les valeurs réelles de la profondeur de l'eau. (La plage est de 0 à 135,62 pieds). COUNT est le nombre de cellules de 30 mètres sur 30 mètres dans l'ensemble de données complet qui ont la valeur particulière

Tableau récapitulatif des statistiques, DTW_STATE.STA :

Min est la valeur minimale (-99)
Max est la valeur maximale (13562)
La moyenne est la valeur moyenne
STDV est l'écart type


Pas de FID dans la table attributaire lors de la création d'un quadrillage - Systèmes d'Information Géographique

Une dépendance fonctionnelle X->Y dans une relation est vérifiée si deux tuples ayant la même valeur pour X ont également la même valeur pour Y, c'est-à-dire que X détermine de manière unique Y.

  • FD E-ID->E-NOM est valable car pour chaque E-ID, il existe une valeur unique de E-NAME.
  • FD E-ID->E-VILLE et E-VILLE->E-ÉTAT tient aussi.
  • FD E-NAME->E-ID ne tient pas parce que E-NAME 'John' ne détermine pas uniquement l'E-ID. Il existe 2 E-ID correspondant à Jean (E001 et E003).

L'ensemble FD pour la relation EMPLOYÉ indiqué dans le tableau 1 est :

Dépendance fonctionnelle triviale versus non triviale : Une dépendance fonctionnelle triviale est celle qui tiendra toujours dans une relation.

Dans l'exemple donné ci-dessus, E-ID, E-NAME-> E-ID est une dépendance fonctionnelle triviale et sera toujours valable parce que . Vous pouvez également voir dans le tableau que pour chaque valeur de , la valeur de l'E-ID est unique, donc détermine fonctionnellement l'E-ID.

Si une dépendance fonctionnelle n'est pas triviale, elle est appelée Dépendance fonctionnelle non triviale. La dépendance fonctionnelle non triviale peut ou non tenir dans une relation. par exemple E-ID->E-NOM est une dépendance fonctionnelle non triviale qui tient dans la relation ci-dessus.

Propriétés des dépendances fonctionnelles

  1. Réflexivité: Si Oui est un sous-ensemble de X, ensuite XY. par exemple. Soit X représente et Y représente . ->E-ID est vrai pour la relation.
  2. Augmentation: Si XOui, ensuite XZYZ. par exemple. Soit X représente , Y représente et Z représente . Comme ->E-NAME est vrai pour la relation, donc ->sera également vrai.
  3. Transitivité: Si XOui et OuiZ, ensuite XZ. par exemple. Soit X représente , Y représente et Z représente . Comme ->et ->est vrai pour la relation, donc < E-ID >->sera également vrai.
  4. Fermeture d'attribut : L'ensemble d'attributs qui dépendent fonctionnellement de l'attribut A est appelé Attribute Closure of A et peut être représenté par A + .

Étapes pour trouver la fermeture d'attribut de A

  1. Ajouter A à S.
  2. Ajoutez de manière récursive des attributs qui peuvent être déterminés fonctionnellement à partir des attributs de l'ensemble S jusqu'à ce que ce soit fait.

Étant donné R(E-ID, E-NAME, E-CITY, E-STATE)

  1. Ajouter E-ID à l'ensemble
  2. Ajoutez des attributs qui peuvent être dérivés de n'importe quel attribut de l'ensemble. Dans ce cas, E-NAME et E-CITY, E-STATE peuvent être dérivés de E-ID. Ceux-ci font donc également partie de la clôture.
  3. Comme il reste un autre attribut par rapport à l'E-ID. Le résultat est donc :
      • Nous pouvons trouver (C, D) + en ajoutant C et D dans l'ensemble (trivialité) puis E en utilisant (C->E) puis A en utilisant (D->A) et l'ensemble devient.
      • De même on peut trouver (B,C) + en ajoutant B et C dans l'ensemble (trivialité) puis D en utilisant (B->D) puis E en utilisant (C->E) puis A en utilisant (D->A ) et l'ensemble devient

      Clé du candidat

      La clé du candidat est ensemble minimal d'attributs d'une relation qui peut être utilisée pour identifier un tuple de manière unique. Par exemple, chaque tuple de relation EMPLOYEE donné dans le tableau 1 peut être identifié de manière unique par E-ID et c'est minime aussi. Ce sera donc la clé candidate de la relation.

      Une clé candidate peut être ou non une clé primaire.

      La super clé est ensemble d'attributs d'une relation qui peut être utilisée pour identifier un tuple de manière unique. Par exemple, chaque tuple de relation EMPLOYEE donné dans le tableau 1 peut être identifié de manière unique par E-ID ou (E-ID, E-NAME) ou (E-ID, E-CITY) ou (E-ID, E-STATE) ou (E_ID, E-NAME, E-STATE) etc. Donc, tous ces éléments sont des super clés de la relation EMPLOYÉ.

      Q. Recherche de clés candidates et de super clés d'une relation à l'aide de l'ensemble FD le ensemble d'attributs dont la fermeture d'attribut est définie de tous les attributs de relation est appelée super clé de relation. Par exemple, la relation EMPLOYÉ montrée dans le tableau 1 a l'ensemble FD suivant. E-NAME, E-ID->E-CITY, E-ID->E-STATE, E-CITY->E-STATE> Calculons la fermeture d'attributs de différents ensembles d'attributs :

      Comme (E-ID) + , (E-ID, E-NAME) + , (E-ID, E-CITY) + , (E-ID, E-STATE) + , (E-ID, E-CITY, E-STATE) + donne l'ensemble de tous les attributs de la relation EMPLOYÉ. Donc, tout cela est de super clés de relation.

      le ensemble minimal d'attributs dont la fermeture d'attribut est définie sur tous les attributs de la relation est appelée clé candidate de la relation. Comme indiqué ci-dessus, (E-ID) + est l'ensemble de tous les attributs de relation et il est minimal. L'E-ID sera donc la clé candidate. D'autre part (E-ID, E-NAME) + est également un ensemble de tous les attributs mais ce n'est pas minimal car son sous-ensemble (E-ID) + est égal à l'ensemble de tous les attributs. Donc (E-ID, E-NAME) n'est pas une clé candidate.

      Article rédigé par Sonal Tuteja. Veuillez écrire des commentaires si vous trouvez quelque chose d'incorrect ou si vous souhaitez partager plus d'informations sur le sujet discuté ci-dessus

      Attention lecteur ! N'arrêtez pas d'apprendre maintenant. Obtenez tous les concepts importants de la théorie CS pour les entretiens SDE avec le Cours de théorie CS à un prix adapté aux étudiants et devenez prêt pour l'industrie.


      Notez qu'à ce stade, nous avons résolu toutes les dépendances transitives. Les décisions de dénormaliser ou non, et peut-être de ne pas supprimer la dépendance transitive finale, doivent encore être prises. De plus, les structures n'ont pas encore bénéficié de modifications de conception supplémentaires telles que l'obtention de conventions de nommage appropriées pour les attributs dans les nouvelles tables. Cependant, la création de structures entièrement normalisées est un ensemble important pour prendre des décisions éclairées sur les compromis dans la conception que nous pouvons choisir de faire.

      1. En utilisant les descriptions des attributs donnés dans la figure, convertissez l'ERD montré dans la figure P6.2 en un diagramme de dépendance qui est au moins dans 3NF.

      Un diagramme de dépendance initial illustrant uniquement les dépendances de clé primaire est illustré à la figure P6.2a ci-dessous.


      Une approche qualitative pour déterminer les zones d'afflux et d'infiltration les plus élevés dans les infrastructures souterraines pour la zone urbaine

      L'afflux et l'infiltration (I&I) est un problème inévitable qui affecte les infrastructures souterraines telles que les conduites d'eau, les conduites d'égout et les systèmes d'eaux pluviales. L'eau supplémentaire et les débris intrusifs, dus à I&I, peuvent entraver la capacité d'écoulement du réseau de canalisations. Cependant, avec une gestion appropriée, de tels problèmes peuvent être minimisés ou contrôlés. En utilisant une approche qualitative pour déterminer les zones sensibles aux I&I, l'application du système d'information géographique (SIG) peut minimiser les coûts et le temps. Les résultats trouvés peuvent mettre en évidence les zones les plus vulnérables I&I, qui peuvent être utilisées pour la gestion des infrastructures souterraines. Dans cette étude, des cartes des canalisations d'égout de Youngstown et des zones environnantes ont été générées et utilisées. L'âge de la conduite, un coefficient de fonctionnement empirique, les classifications des égouts et l'hydraulique du sol étaient les paramètres utilisés pour identifier chaque segment de conduite. Les résultats de cette étude montrent que la majorité des pipelines du centre-ville et du côté sud de la ville étaient en très mauvais état. La méthode utilisée dans cette étude réduit l'échelle des travaux, en générant une carte, indiquant les zones les plus sensibles.

      1. Origines

      Aux États-Unis, la plupart des réseaux d'égouts municipaux ont au moins 60 ans et ceux des collectivités ont plus de 100 ans [1–3]. Les systèmes de transport d'égouts sont conçus pour transporter le débit attendu appelé débit/capacité conçu du réseau de canalisations. Cependant, un afflux et une infiltration excessifs (I&I) diminuent la capacité et l'efficacité du transport des eaux usées [4-6]. En général, en raison de la dégradation/détérioration des matériaux et des articulations, des systèmes mal conçus ou construits permettent l'apparition d'I&I [7, 8]. De plus, I&I peut augmenter le coût associé au système de collecte et à l'installation de traitement en ajoutant du temps de fonctionnement supplémentaire pour les pompes et la station de pompage, la maintenance et les réparations [9, 10].

      Il existe deux types d'approches pour évaluer l'emplacement possible des I&I : (i) quantitative et (ii) qualitative. Une méthode quantitative telle que la mesure du débit, la méthode des isotopes stables et la méthode des séries chronologiques de polluants est utilisée pour évaluer la quantité d'I&I dans le réseau de canalisations, tandis que les tests de fumée, les tests de colorant, la méthode de détection de température distribuée (DTS) et la télévision en circuit fermé La méthode (CCTV) est répertoriée comme méthode qualitative et est utilisée pour localiser/détecter les problèmes d'I&I dans le réseau de canalisations souterraines [11–13]. Cette recherche est une approche qualitative pour aider à trouver les zones I&I sensibles. Les cartes sont générées en tenant compte de certains facteurs importants mais pas tous influents, contribuant à I&I. Les principaux facteurs d'influence utilisés dans cette recherche étaient l'âge des canalisations, les types de sols (groupes de sols hydrologiques) englobant les canalisations, les classifications des égouts (principaux et latéraux) et le coefficient de fonctionnement empirique.

      La quantification des I&I est difficile et coûteuse en raison du vaste réseau de canalisations sanitaires et des dépenses liées à la surveillance de l'eau [14, 15]. Les méthodes quantitatives entravent parfois la fluidité du trafic et entraînent une perte d'heures de travail régulières, entraînant une perte socio-économique. L'approche qualitative peut réduire la charge de travail en donnant une estimation approximative des zones sensibles. Une fois que les zones hautement sensibles sont localisées, des tests ou une inspection sur le terrain peuvent être effectués, qui sont illustrés dans le modèle. Par conséquent, l'utilisation d'une approche qualitative comme étude pilote pour la recherche quantitative est considérée comme une méthode plus efficace et plus économique. À la suite de cette recherche, on peut hiérarchiser les segments de tuyauterie nécessitant une inspection future.

      2. Méthodologie

      Youngstown, Ohio, États-Unis, était une zone cible de cette étude. L'analyse a été réalisée à l'aide d'un logiciel commercial de système d'information géographique (SIG). Les données SIG pour l'étude comprenaient les systèmes d'égouts et les classifications hydrologiques des sols de la ville de la région de Youngstown. En général, les sols peuvent être classés selon leur nature hydraulique, qui est fonction de la distribution granulométrique, du potentiel de ruissellement et de la capacité d'infiltration. Les groupes A à D sont les quatre principales classifications de sols utilisées dans ce modèle. Par exemple, les sols avec du gravier et du sable grossier (groupe A) ont une capacité d'infiltration élevée (0,3 à 0,45 po/h) avec un faible potentiel de ruissellement. Le groupe de sol B a une texture grossière modérée avec un taux d'infiltration lent (0,15 à 0,30 po/h), et le groupe C a une texture modérément fine à fine avec un taux d'infiltration lent (0,05 à 0,15 po/h). De même, le groupe de sols D est composé d'argiles et a une faible capacité d'infiltration (0 à 0,05 po/h) avec un potentiel de ruissellement élevé. Les groupes A, B, C et D ont une vitesse élevée (0,30 à 0,45 in/h), modérée (0,15 à 0,30 in/h), lente (0,05 à 0,15 in/h) et très lente (0 à 0,05 in/hr) de transmission de l'eau, respectivement [16]. Les descriptions détaillées des classifications des sols sont données dans la section des classifications des sols.

      Divers modèles de cartographie ont été générés pour identifier les zones sujettes aux I&I, en tenant compte des facteurs influents contribuant au problème I&I. There were four parameters/factors in the model: pipe age, empirical operating coefficients, soil classifications, and sewer classifications. The first three factors were more likely to be responsible for the I&I in the sewer segments, while the sewer classifications emphasized the overall effects of I&I. In the model, pipes age for each segment was calculated by subtracting their date of construction or rehabilitation from the current year, 2017. Empirical operating coefficients for each pipe segment were calculated following the procedure discussed in the next section. The sewer classifications were divided into two categories: lateral (6 inches to 18 inches) and main (more than 18 inches) lines.

      The different types of models were created by combining the effect of each parameter in equal or by differing the weightage basis. For example, a model was created giving each parameter an equal weightage (25% each). Similarly, other maps were generated, giving different weightage values for each parameter, which indicated areas susceptible to I&I problems. Then, maps were generated based upon these weightage values. More details about each model are discussed in Results below.

      3. Model Parameters

      As discussed above, pipe age, the empirical operating coefficient, and soil classifications are used in the model to investigate the amount of I&I in the sewer lines. The others, sewer classification, emphasize the effect of I&I in the sewer lines. Each parameter is discussed in more detail in the following sections.

      3.1. Pipe Age

      The type of materials and manufacturing techniques used affects the life expectancy of a pipeline. The average useful life span of cast iron pipes installed around the late 1800’s is approximately 120 years on average. Pipes installed in the 1920s have an average life of about 100 years, and pipes which were laid post World War II have an expectancy of about 75 years [1, 17, 18]. As pipes age, they deteriorate and form cracks or weaken structural integrity of the pipe, allowing extraneous water to enter these pipe network [19].

      Kerr Wood Leidal Assoc. [20] developed an empirical relationship between age and I&I rate in the pipe network. The study was conducted in 54 independent sewer catchments with corresponding 100-year I&I rate during the peak hour. The correlation coefficient value (R 2 ) from the study was evaluated to be 0.9 which indicates that the relationship between the pipe age and the I&I rate is highly correlated. The derived equation (1) from the experimental study resembles that there is an exponential relationship between I&I rate and the sewer age for the vitrified clay pipe:


      Dreaming of blue

      Orbiting at a distance of roughly 2.8 billion miles from the sun, Neptune is the furthest planet yet discovered in our solar system (that is, after Pluto's reclassification as a dwarf planet in 2006). Neptune rotates quickly compared to Earth, with one day taking 16 Earth hours. But its great distance from the sun means the years are long, requiring 165 Earth years to make one trip around our glowing star.

      At such a distance from Earth, Neptune is the solar system's only planet that can't be seen in our night sky without a telescope. Even neighboring Uranus, though faint, glints overhead on a clear dark night. That means that Neptune wasn't an easy planet to discover. Some suggest that Galileo Galilei first spotted Neptune as early as 1613. Many believe that he mistook it for a star at the time, yet some scientists think that may not be the case.

      Most attribute Neptune's discovery to mathematical mastery in the 1800s. After the discovery of Uranus at the turn of the century, astronomers noticed it seemed to be affected by a strange gravitational tug. This oddity led British mathematician John Couch Adams to calculate Neptune's potential position in the 1840s. A couple of years later, French astronomer Urbain Le Verrier did the same.


      5.3.2 Boundaries and Relationships

      • StructureDefinitions are used by CapabilityStatement instances for specifying how resources are used
      • StructureDefinitions use Value Sets to specify the content of coded elements
      • StructureDefinitions define concrete elements and structures for use with FHIR alone and that have defined wire representations (XML, JSON, etc.). This is distinct from DataElement which defines abstract elements that might appear anywhere - FHIR, questionnaire questions, CDA />, HL7 v2 />, X12, OpenEHR, a proprietary database, etc. Data elements may map to FHIR resources, data types and/or extensions but do not have any defined serialization format of their own.

      5.3.6 Search Parameters

      Search parameters for this resource. The common parameters also apply. See Searching for more information about searching in REST, messaging, and services.

      NomTaperLa descriptionExpressionIn Common
      abstract TUtokenWhether the structure is abstractStructureDefinition.abstract
      base TUreferenceDefinition that this type is constrained/specialized fromStructureDefinition.baseDefinition
      (StructureDefinition)
      base-path TUtokenPath that identifies the base elementStructureDefinition.snapshot.element.base.path | StructureDefinition.differential.element.base.path
      context TUtokenA use context assigned to the structure definition(StructureDefinition.useContext.value as CodeableConcept)
      context-quantity TUquantityA quantity- or range-valued use context assigned to the structure definition(StructureDefinition.useContext.value as Quantity) | (StructureDefinition.useContext.value as Range)
      context-type TUtokenA type of use context assigned to the structure definitionStructureDefinition.useContext.code
      context-type-quantity TUcompositeA use context type and quantity- or range-based value assigned to the structure definitionOn StructureDefinition.useContext:
      context-type: code
      context-quantity: value.as(Quantity) | value.as(Range)
      context-type-value TUcompositeA use context type and value assigned to the structure definitionOn StructureDefinition.useContext:
      context-type: code
      context: value.as(CodeableConcept)
      date TUdateThe structure definition publication dateStructureDefinition.date
      derivation TUtokenspecialization | constraint - How relates to base definitionStructureDefinition.derivation
      description TUchaîneThe description of the structure definitionStructureDefinition.description
      experimental TUtokenFor testing purposes, not real usageStructureDefinition.experimental
      ext-context TUtokenThe system is the URL for the context-type: e.g. http://hl7.org/fhir/extension-context-type#element|CodeableConcept.textStructureDefinition.context.type
      identifier TUtokenExternal identifier for the structure definitionStructureDefinition.identifier
      jurisdiction TUtokenIntended jurisdiction for the structure definitionStructureDefinition.jurisdiction
      keyword TUtokenA code for the StructureDefinitionStructureDefinition.keyword
      kind TUtokenprimitive-type | complex-type | resource | logicalStructureDefinition.kind
      name TUchaîneComputationally friendly name of the structure definitionStructureDefinition.name
      path TUtokenA path that is constrained in the StructureDefinitionStructureDefinition.snapshot.element.path | StructureDefinition.differential.element.path
      publisher TUchaîneName of the publisher of the structure definitionStructureDefinition.publisher
      status TUtokenThe current status of the structure definitionStructureDefinition.status
      title TUchaîneThe human-friendly name of the structure definitionStructureDefinition.title
      type TUuriType defined or constrained by this structureStructureDefinition.type
      url TUuriThe uri that identifies the structure definitionStructureDefinition.url
      valueset TUreferenceA vocabulary binding referenceStructureDefinition.snapshot.element.binding.valueSet
      (ValueSet)
      version TUtokenThe business version of the structure definitionStructureDefinition.version

      ®© HL7.org 2011+. FHIR Release 4 (Technical Correction #1) (v4.0.1) generated on Fri, Nov 1, 2019 09:36+1100. QA Page
      Links: Search | Version History | Table of Contents | Credits | Compare to R3 | | Propose a change


      Voir la vidéo: ArcGIS: Créer et éditer les tables attributaires. Create and edit attribute tables