Suite

Publier une carte d'ArcGIS Pro vers ArcGIS Server en tant que service de carte ?

Publier une carte d'ArcGIS Pro vers ArcGIS Server en tant que service de carte ?


En tant que commentaire sur un article de blog d'Esri intitulé Annonce du programme bêta d'ArcGIS Pro en mai dernier, quelqu'un du nom de Mahenderraj a demandé :

Je suppose qu'il n'est pas possible de partager la carte en tant que service de carte sur le serveur ArcGIS à partir d'ArcGIS Pro. Pour cela, nous devons utiliser le produit ArcMap Desktop standard.

Je ne semble pas avoir vu de réponse à cette question, et dans l'interface ArcGIS Pro 1.0, il semble facile de publier des cartes sur ArcGIS Online ou Portal for ArcGIS, mais ArcGIS Server n'est pas mentionné.

Est-il possible de publier une carte d'ArcGIS Pro vers ArcGIS Server en tant que service de carte ?


La fonctionnalité de publication de services de carte via Python à l'aide de CreateSharingDraft a été implémentée dans la version ArcGIS Pro 2.3 :

Crée un MapServiceDraft à partir d'une carte dans un projet ArcGIS Pro.


Vous ne pouvez pas publier un service de carte sur ArcGIS Server à partir d'ArcGIS Pro. Il n'y a pas d'outils GP pour cela disponible dans Pro et pas d'options GUI pour cela non plus. Aucune fonction arcpy qui pourrait le faire non plus. Comme vous l'avez déjà découvert, vos options sont ArcGIS Online et Portal.

Citation d'un article de blog d'Esri en février 2015 :

La première version d'ArcGIS Pro ne vous permet pas de publier des services de géotraitement. En fait, vous ne pouvez publier aucun service sur un serveur ArcGIS, car vous ne pouvez établir des connexions utilisateur qu'à ces serveurs. La fonctionnalité de publication sera ajoutée dans une version ultérieure.

Malgré cela, il force être possible de publier des services de géocodage, de géotraitement et d'imagerie. En effet, des fonctions correspondantes dans arcpy sont disponibles pour créer des brouillons dans Pro pour cela. Ensuite, il faut utiliser l'outil Stage service GP, puis Uploader la définition du service (tous deux disponibles sous Server Tools > Publishing). Je ne l'ai pas encore testé ; il se peut que ces outils soient disponibles pour les futures versions, mais cela pourrait simplement fonctionner car le code Python ne semble pas différer du standard ArcGIS Desktop.

Je ne travaille pas avec Portal, mais lorsque vous partagez une couche de carte hébergée dans ArcGIS Pro vers Portal, il semble qu'elle devrait se retrouver sur le serveur ArcGIS fédéré. Cela peut donc être une solution si vous devez mettre votre ressource à la disposition des utilisateurs non-Portal avec l'interface ArcGIS Server.


Une idée ArcGIS à ce sujet a été créée en 2016, et à chaque événement Esri auquel j'ai assisté depuis la sortie d'ArcGIS Pro, quelqu'un a demandé quand cela serait ajouté. Il semble qu'Esri ait finalement décidé d'écouter et selon les questions-réponses de la conférence des utilisateurs Esri 2018 :

Q : Est-il prévu d'autoriser la publication de services d'ArcGIS Pro directement vers ArcGIS Server ?

R : Esri prévoit d'ajouter cette fonctionnalité à ArcGIS Pro et vise la livraison à partir des versions prévues pour le premier semestre de 2019… nous comprenons ce besoin et nous prévoyons d'ajouter la prise en charge d'ArcGIS Pro afin qu'il soit fonctionnellement équivalent à ArcMap en termes de services de publication sur des serveurs ArcGIS autonomes. Cela inclut la possibilité de publier des services de carte, d'entité et d'imagerie.

Je le croirai quand je l'utiliserai, mais c'est une amélioration par rapport à leur réponse passée aux utilisateurs réclamant cette fonctionnalité, qui consistait essentiellement à dire "Vous pouvez publier sur Server en utilisant Pro si vous utilisez Portal" tout en ignorant tous les lacunes de ce processus.


Pour publier votre carte en tant que service, procédez comme suit.

  1. Ouvrez votre document ArcMap dans ArcMap et choisissez Fichier > Partager en tant que > Service dans le menu principal.
  2. Dans la fenêtre Partager en tant que service, choisissez Publier un service . Cliquez sur Suivant .
  3. Dans la boîte de dialogue Publier un service, cliquez sur Se connecter à ArcGIS Server pour créer une nouvelle connexion au serveur.
  4. Dans la fenêtre Ajouter ArcGIS Server, choisissez Publier les services SIG . Cliquez sur Suivant .
  5. Pour l'URL du serveur , saisissez l'URL du site ArcGIS Server auquel vous souhaitez vous connecter. Par exemple, http://gisserver.domain.com:6080/arcgis .
  6. Dans la liste déroulante Type de serveur, choisissez ArcGIS Server .
  7. Au cours du processus de publication, un fichier de définition de service est créé et temporairement stocké localement sur le disque. Une fois le processus de publication terminé, la définition de service est téléchargée sur le serveur et le fichier local est supprimé. Pour les besoins de ce didacticiel, acceptez le dossier intermédiaire par défaut et continuez.
  8. Si votre administrateur de serveur a activé la sécurité pour votre site, saisissez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe . Cliquez sur Terminer.
  9. Facultativement, dans la fenêtre Publier un service, entrez un nouveau nom pour le service. Le nom ne peut pas comporter plus de 120 caractères et ne peut contenir que des caractères alphanumériques et des traits de soulignement. Cliquez sur Suivant .
  10. Par défaut, les services sont publiés dans le dossier racine (racine) d'ArcGIS Server . Les services peuvent être organisés en sous-dossiers sous le dossier racine. Choisissez le dossier dans lequel vous souhaitez publier le service ou créez un nouveau dossier pour contenir le service. Cliquez sur Continuer.
  11. L'éditeur de services s'affiche. Vous utiliserez l'éditeur de services pour choisir ce que les utilisateurs peuvent faire avec votre service de carte et contrôler avec précision la manière dont le serveur exposera votre service. Cliquez sur l'onglet Capacités.
  12. Par défaut, le mappage et le KML sont activés. Cliquez sur Mappage et examinez les propriétés suivantes :
    • URL : il s'agit de l'URL utilisée par les clients pour accéder au service de carte. L'URL sera formatée comme suit : http://gisserver.domain.com:6080/arcgis/services/folder/service/MapServer .
    • Données : la sélection de cette option permet aux applications clientes d'effectuer des recherches d'attributs sur les entités de votre service de carte.
    • Carte : la sélection de cette option permet aux applications clientes d'afficher les couches de carte dans votre service de carte.
    • Requête : la sélection de cette option permet aux applications clientes d'interroger les entités de votre service de carte.
  13. Cliquez sur Analyser . Cela examine votre document ArcMap pour voir s'il peut être publié sur le serveur.

Pour vous donner plus de zone de visualisation lors de la configuration de votre service de carte, cliquez sur le bouton Réduire en haut de l'éditeur de services .

Vous pouvez enregistrer des dossiers et des géodatabases auprès de votre site ArcGIS Server, garantissant ainsi que le serveur peut reconnaître et utiliser vos données. Si vous procédez aux étapes suivantes, toutes les données référencées par votre carte provenant d'un non enregistré Le dossier ou la géodatabase sera copié sur le serveur au moment de la publication. Il s'agit d'une mesure de précaution pour s'assurer que le serveur peut accéder à toutes les données utilisées par le service. Pour obtenir des instructions complètes sur l'enregistrement d'un dossier ou d'une géodatabase auprès de votre site ArcGIS Server, reportez-vous à la rubrique Enregistrement de vos données auprès d'ArcGIS Server à l'aide d'ArcGIS Desktop .

Votre service de carte est publié sur ArcGIS Server . Une fois le processus de publication terminé, vous êtes prêt à utiliser votre service de carte dans une carte Web.


Propédades

Offre la possibilité d'obtenir ou de définir les paramètres par défaut de l'appareil photo pour une carte.

La modification de la caméra par défaut n'affectera pas les vues existantes. Cette propriété n'est appliquée que lorsqu'un nouveau MapView est ouvert ou qu'un nouveau MapFrame est inséré dans une mise en page.

Utilisé conjointement avec ConvertWebMapToArcGISProject dans un outil Web d'impression de carte Web pour renvoyer une vue cartographique à imprimer ou à exporter.

Renvoie une valeur de chaîne qui rapporte les informations de type de l'objet Map. Si la carte est en 2D, la carte est renvoyée. Si la carte est en 3D, SCENE est renvoyé.

Renvoie une valeur de chaîne qui représente les unités de carte définies pour Map .

Obtenez ou définissez les informations de classe de métadonnées de la carte. Notez que la définition des métadonnées dépend de la valeur de la propriété isReadOnly.

Fournit la possibilité d'obtenir ou de définir le nom de l'objet Map tel qu'il apparaît dans la table des matières ainsi que le nom réel de l'élément dans une mise en page.

Fournit la possibilité d'obtenir ou de définir l'échelle de référence pour la carte . Pour effacer l'échelle de référence, définissez la valeur sur 0,0

Fournit la possibilité d'obtenir ou de définir la SpatialReference associée à la carte.


Publier les obstacles et les lignes de communication

Cet exercice vous montrera comment utiliser la géodatabase de l'environnement opérationnel pour publier des services cartographiques pour les obstacles et des lignes de communication (LOC). À leur tour, ces services cartographiques peuvent être utilisés comme couches de base pour les cartes analytiques et opérationnelles. Vous publierez ces services à l'aide des cartes incluses dans le modèle et de vos entités de géodatabase d'environnement opérationnel existantes.

Publication d'obstacles sur le serveur

Ce processus doit être effectué sur le serveur sur lequel les services de carte seront publiés. Vous devez disposer d'une connexion Publisher à l'instance ArcGIS Server sur laquelle les services seront publiés.

  1. Naviguez jusqu'à l'emplacement du modèle/Aspects militaires du modèle de terrain/Cartes
  2. Double-cliquez sur Publier Obstacles.mxd.

La carte s'ouvre dans ArcMap. Dans la table des matières, vous verrez que toutes les couches ont des liens rompus (comme indiqué par des points d'exclamation rouges), ce qui signifie que le chemin d'accès à ces ensembles de données n'est pas valide. Vous remplacerez les chemins d'accès aux couches en utilisant vos propres données.

Toutes les sources de données cassées doivent être corrigées, pas seulement HydrographyCurves.

le Partager en tant que service fenêtre s'ouvre.

le Partager en tant que service la fenêtre se ferme et le Éditeur de services s'ouvre.

Les paramètres Description de l'élément s'affichent dans le volet de droite.

le Préparer La fenêtre affiche tous les problèmes qui doivent être corrigés (Erreurs), les choses qui pourraient causer des problèmes de performances (Avertissements) et d'autres informations (Messages). Toutes les erreurs doivent être corrigées avant de pouvoir publier le service.

Le service Obstacles sera publié sur votre serveur. Si la publication échoue, revérifiez les étapes ci-dessus, en particulier Analyser. Sinon, testez le nouveau service Obstacles en l'ouvrant dans un ArcMap ou ArcGIS Explorer distinct.

Publication des lignes de communication vers le serveur

La publication des lignes de communication en tant que service de carte est identique à la publication d'obstacles. Cependant, vous utiliserez le Publish LOC.mxd du dossier Maps du modèle.

  1. Naviguez jusqu'à l'emplacement du modèle/Aspects militaires du modèle de terrain/Cartes
  2. Double-cliquez sur Publier LOC.mxd.
  3. Développez le premier groupe de calques, LOC aérien.
  4. Cliquez sur le point d'exclamation rouge à côté du premier calque, Caractéristiques de l'aéroport. le Définir la source de données boîte de dialogue apparaît.
  5. Dans le Définir la source de données qui s'affiche, accédez à la classe d'entités AeronauticPnt dans votre géodatabase d'environnement opérationnel.

Toutes les sources de données cassées doivent être corrigées, pas seulement AeronauticPnt.

le Partager en tant que service fenêtre s'ouvre.

le Partager en tant que service la fenêtre se ferme et le Éditeur de services s'ouvre.

Les paramètres Description de l'élément s'affichent dans le volet de droite.

le Préparer La fenêtre affiche tous les problèmes qui doivent être corrigés (Erreurs), les choses qui pourraient causer des problèmes de performances (Avertissements) et d'autres informations (Messages). Toutes les erreurs doivent être corrigées avant de pouvoir publier le service.

Le service LinesOfCommunication sera publié sur votre serveur. Si la publication échoue, revérifiez les étapes ci-dessus, en particulier Analyser. Sinon, testez le nouveau service de lignes de communication dans un ArcMap ou ArcGIS Explorer distinct.

Dans cet exercice, vous avez utilisé deux cartes pour publier des couches d'entités de la géodatabase de l'environnement opérationnel en tant que services de carte.


Flux de travail ArcGIS Maps Locate

Les listes SharePoint contenant des données d'adresse doivent être géocodées (ou activées spatialement) avant de pouvoir ajouter les données à la carte. Le géocodage est le processus consistant à prendre des données, telles qu'une adresse, et à les convertir en coordonnées correspondant à un emplacement dans un système de coordonnées. À l'aide du workflow ArcGIS Maps Locate, vous pouvez géocoder des listes contenant des adresses, des villes américaines, des états américains, des codes postaux américains, des villes du monde et des pays.

Le workflow ArcGIS Maps Locate lit les informations spécifiées à partir de votre liste SharePoint et génère une nouvelle colonne de liste contenant des informations d'emplacement qui peuvent être utilisées pour tracer des entités sur une carte.


Publier la couche d'entités

Les données parcellaires sont accessibles à l'aide de l'application Parcel Drafter et d'ArcGIS Web AppBuilder. Suivez les étapes ci-dessous pour publier les couches d'entités requises pour l'application Parcel Drafter.

Dessinateur de colis

Pour publier la couche d'entités ParcelDrafter, procédez comme suit :

    le package de couches ParcelDrafter et les outils de chargement.
  1. À l'aide de l'Explorateur Windows, accédez au <votre répertoire>ParcelDrafterLG.zip et double-cliquez sur le fichier zip.
  2. Dans ArcCatalog ou le Catalogue dans ArcMap, accédez à <your directory>ParcelDrafterLGMapsandGeodatabase et double-cliquez sur le paquetage de couches ParcelDrafter.

Vous pouvez également utiliser l'outil Ajouter des données dans ArcGIS Pro pour ajouter le paquetage de couches ParcelDrafter. Les données seront décompressées en utilisant le système de référence spatiale de la carte actuelle.

Lors du déballage du package de couches, assurez-vous de définir une référence spatiale. Cela garantira que votre couche de colis est projetée correctement.

Si vous avez publié le service avec ArcGIS for Server ou ArcGIS Enterprise, vous devrez ajouter le service à votre organisation ArcGIS avant de terminer les étapes restantes.

  • Titre: ParcelDrafter.
  • Vignette : Votre image.
  • La description: Actes, documents enregistrés et autres descriptions de parcelles saisis avec l'application Parcel Drafter.
  • Mots clés: Actes, documents enregistrés, descriptions de colis, dessinateur de colis, registres fonciers, entretien des colis.
  • Édition : Activez l'édition et gardez une trace de qui a créé et des dernières fonctionnalités mises à jour.
  • Quel type de modification est autorisé : Ajouter, mettre à jour et supprimer des fonctionnalités.
  • Synchroniser : Désactivez la synchronisation.

Parcelles fiscales

Pour publier la couche d'entités TaxParcels, procédez comme suit :

  1. Connectez-vous à votre organisation ArcGIS.
  2. Publiez une nouvelle couche d'entités hébergée dans votre organisation à l'aide de la couche d'entités TaxParcels et ajoutez le titre et les balises suivants lors de la création de votre nouvelle couche d'entités hébergée :
    • Titre: TaxeColis
    • Mots clés: Parcelles fiscales, informations d'évaluation, registres fonciers

Pour obtenir de l'aide sur la publication et la configuration de votre service d'entités à l'aide d'ArcGIS for Server ou d'ArcGIS Enterprise, consultez la rubrique Configurer la couche d'entités. Une fois que vous avez publié le service d'entités, ajoutez-le à votre organisation ArcGIS avant de terminer les étapes restantes.

  • Vignette : Votre image.
  • La description: La représentation publiée des zones immobilières, combinée à l'évaluation et aux informations fiscales des systèmes CAMA et Tax, et organisée pour la consommation dans des applications de bureau et Web. Cette classe d'entités contient une géométrie redondante dans les cas où il existe plusieurs unités de condominium sur une parcelle fiscale donnée.
  • Désactivez l'édition.
  • Synchroniser : Désactivez la synchronisation.

Adresses des sites

Pour publier la couche d'entités SiteAddresses, procédez comme suit :

  1. Connectez-vous à votre organisation ArcGIS.
  2. Publiez une nouvelle couche d'entités hébergée dans votre organisation à l'aide de la couche d'entités SiteAddresses et ajoutez le titre et les balises suivants lors de la création de votre nouvelle couche d'entités hébergée :
    • Titre: Adresses du site
    • Mots clés: Adresses et noms, adresses, adresses de sites

Pour obtenir de l'aide sur la publication et la configuration de votre service d'entités à l'aide d'ArcGIS for Server ou d'ArcGIS Enterprise, consultez la rubrique Configurer la couche d'entités. Une fois que vous avez publié le service d'entités, ajoutez-le à votre organisation ArcGIS avant de terminer les étapes restantes.


Renommer un cache pour un service de carte mis en cache

Nous devons comprendre quel est le bon moment pour renommer un cache de carte.

La tâche consiste à remplacer un ancien service de carte avec cache (format 1 avec fichiers *.bundlx) par un nouveau service de carte (format 2) avec le même nom du service, le même nom du cache. Environnement - ArcGIS 10.3.1 (Bureau, Serveur)

La publication d'un service de carte avec une option de cache manuel créera un répertoire "folder"_"map-service-name" avec le répertoire "Layers".

Comment est-il possible de renommer le répertoire en « map-service-name » ?

Nous avons essayé de le faire dans ArcCatalog mais après nous ne pouvons pas redémarrer le service de carte.

Nous devons sauvegarder "l'ancien" nom du cache pour des raisons opérationnelles.

par RebeccaStrauch_ _GISP

Comment je mets à jour un cache complet, sans interrompre la version de production :

  1. créer un nouveau service <new_temp> en utilisant le même (ou une copie) de la prod mxd .
  2. créer le cache avec le service new_temp
  3. si j'avais déjà un cache pour le service prod :
    1. STOP prod service et le service new_temp
    2. renommer le dossier de cache prod en tant que sauvegarde
    3. renommer le dossier de cache new_temp avec le nom correct du service prod à l'aide de File Exployer (pas ArcCatalog)
    4. DÉMARRER le service prod
    1. comme vous l'avez mentionné, créez les dossiers pour le cache en configurant le cache, mais de manière manuelle
    2. puis suivez les mêmes étapes que ci-dessus.

    Lorsque vous redémarrez le serveur prod, il devrait voir les informations dans le fichier config.xml et enregistrer automatiquement les informations. Cela ne ferait pas de mal de supprimer le status.gdb, puis de vérifier à nouveau le statut. Le status.gdb devrait se reconstruire.

    btw: j'ajouterai que vous pouvez mettre à jour l'étendue géographique d'un cache pendant que le service est en cours d'exécution, mais plusieurs fois, j'ai besoin de remplacer l'intégralité du cache, et cela semble mieux fonctionner pour cela, à mon avis.

    C'est vraiment logique pour l'entretien.

    Quant à notre cas (nouveau cache) :

    • Nous avons arrêté le service
    • Nous avons renommé le dossier à l'aide de l'explorateur de fichiers
    • Nous avons commencé le service (pas écrasé). Mais cela ne fonctionne pas.
    • J'ai vérifié les propriétés du service. Sur les paramètres du cache, il affiche une option "Dynamiquement. " - nous avons changé en "Utiliser les tuiles d'un cache"
    • Il affiche l'erreur :

    par RebeccaStrauch_ _GISP

    Ainsi, lorsque vous avez créé le cache vide pour le service avec "manuel", a-t-il créé le dossier et la structure dans le dossier arcgisserver ?

    Lui avez-vous dit comment vous voulez que les balances, etc. soient toutes prêtes. et savez-vous/attendez-vous qu'il soit le même que le dossier qui contient déjà le cache ?

    Si c'est le cas, vous devriez pouvoir comparer les fichiers config.xml de la nouvelle structure de dossiers de cache vide et celui que vous utiliserez pour le remplacer. Ils doivent être exactement les mêmes pour effectuer un remplacement en renommant ou en déplaçant le L00. Dossiers Lxx terminés.

    Nous sommes toujours sur 10.2.2, mais la structure devrait être à peu près la même (nos caches et autres fichiers sont sur notre lecteur D)

    • ImageServicesrFolder (nos services d'imagerie ont une autre couche de dossiers)
      • ImagerServerName_ImageServer ( les fichiers conf.cdi et conf.xml sont ici)
        • _tous les calques
          • L00. dossiers avec les fichiers bundle et bundlex
          • Couches (les fichiers conf.cdi et conf.xml sont ici)
            • _tous les calques
              • L00. dossiers avec les fichiers bundle et bundlex

              J'espère que cela à du sens. Je voulais souligner que les services d'images eux-mêmes semblent mettre tous ces services dans la structure de dossiers que nous avons sur notre serveur. et les dossiers de service réels ont _ImageServer dans le nom. D'un autre côté, les services de carte semblent avoir le dossier servicename juste en dessous du dossier arcgisserver (et ignore le dossier dans lequel ils sont séparés). Cela peut être une chose 10.2.2. Je viens de commencer les tests 10.5.x, donc les choses peuvent être différentes dans 10.3+ (??)

              Juste une pensée. les dossiers de cache. le cache a-t-il été créé sur le même serveur, ou sur un autre et déplacé ? C'est peut-être une question d'autorisation. Assurez-vous que les mêmes autorisations sont attribuées à tous les dossiers/fichiers du dossier de cache renommé et aux dossiers/fichiers d'un nouveau service.

              Assurez-vous également que le cache est une version compatible. S'il a été créé dans une version plus ancienne ou plus récente, vous devrez peut-être essayer d'importer le cache (je me souviens que c'est un outil pour cela dans 10.3) ou éventuellement étendre les fichiers du bundleX, puis les reconvertir dans le 10.3. format compatible. Il y a eu un changement de format bundlex entre quelques versions, et il se peut que ce soit 10.3. maintenant que j'y pense. J'ai eu le test 10.3, nous ne l'avons tout simplement jamais implémenté (par choix pour les mises à niveau matérielles nécessaires, etc.)

              Si tout le reste échoue, mais que vous savez que le cache est correct, je supprimerais le service donnant l'erreur, redémarrerais ArcGIS Server (redémarrage), assurez-vous que les dossiers sont correctement configurés et réessayez. Parfois, les caches peuvent être capricieux, mais je fais ce processus tout le temps, donc je sais que les déplacer fonctionne.


              Composants d'ArcGIS Server

              Un site ArcGIS Server se compose de plusieurs composants qui peuvent éventuellement être distribués sur plusieurs machines pour augmenter la puissance de calcul. Chaque composant du site joue un rôle spécifique dans le processus de gestion des ressources allouées à un ensemble de services.

              Les composants d'un site ArcGIS Server peuvent être résumés comme suit :

              • Serveur Web : héberge des applications Web et fournit des avantages facultatifs de sécurité et d'équilibrage de charge à ArcGIS Server .
              • ArcGIS Web Adaptor : intègre ArcGIS Server à votre serveur Web d'entreprise, en transférant les requêtes entrantes à vos différentes machines ArcGIS Server.
              • ArcGIS Server : répond aux demandes envoyées aux services Web SIG. ArcGIS Server peut dessiner des cartes, exécuter des outils, servir des images, synchroniser des bases de données, projeter la géométrie, rechercher des données et effectuer de nombreuses autres opérations proposées par ArcGIS.

              Serveur Web

              Le serveur Web héberge des applications Web et fournit des avantages facultatifs de sécurité et d'équilibrage de charge au site ArcGIS Server. ArcGIS Server est compatible avec de nombreux serveurs Web courants, notamment Internet Information Services (IIS), WebSphere et WebLogic.

              Adaptateur Web ArcGIS

              ArcGIS Web Adaptor est une application Web qui transfère les demandes de votre serveur Web à votre serveur ArcGIS . ArcGIS Web Adaptor garde une trace des machines qui ont été ajoutées à (et supprimées de) votre site et leur transfère les transactions de manière appropriée. ArcGIS Web Adaptor vous permet de définir votre propre nom pour votre site, au lieu d'utiliser le nom de site par défaut arcgis . ArcGIS Web Adaptor vous permet également d'exploiter les capacités natives de votre serveur Web pour la sécurité et peut bloquer les connexions externes à ArcGIS Server Manager et au répertoire d'administrateur d'ArcGIS Server.

              Lorsqu'une demande de service Web est reçue, ArcGIS Web Adaptor transmet la demande à l'une des machines ArcGIS Server. Si ArcGIS Web Adaptor détermine qu'une machine ArcGIS Server n'est pas disponible, il arrête de transmettre les demandes à ce serveur.

              Autres options de passerelle Web

              ArcGIS Web Adaptor n'est pas le seul moyen de configurer une passerelle Web, ou un point d'entrée, sur votre site. D'autres technologies de passerelle Web incluent l'équilibreur de charge HTTP physique et les routeurs réseau, ou des logiciels tiers conçus à des fins d'équilibrage de charge. Par exemple, dans l'environnement cloud Amazon Web Services (AWS), Amazon Elastic Load Balancer (ELB) peut agir comme une passerelle Web. Si vous disposez déjà d'une technologie dans votre organisation qui sert de passerelle Web, elle peut être adaptée pour fonctionner avec ArcGIS Server dans la plupart des cas.

              C'est une bonne pratique de sécurité que vos utilisateurs utilisent toujours une passerelle Web, qu'il s'agisse d'ArcGIS Web Adapter ou d'un équilibreur de charge tiers, pour accéder à votre site ArcGIS Server. Les utilisateurs ne doivent jamais se connecter directement à ArcGIS Server à l'aide des ports 6443 ou 6080.

              Serveur ArcGIS

              Les demandes de service Web entrantes pour les cartes, les coordonnées d'adresse, les tâches de géotraitement, etc., sont chacune attribuées à une machine ArcGIS Server disponible sur le site. Cet ArcGIS Server dessine ensuite la carte, trouve les coordonnées de l'adresse, exécute l'outil de géotraitement, etc., et renvoie le résultat au client. Essentiellement, les machines ArcGIS Server sont les centres de travail de votre site.

              Vous devrez peut-être configurer votre site ArcGIS Server pour utiliser plusieurs machines ArcGIS Server afin de vous protéger contre les temps d'arrêt si l'une de vos machines devient indisponible. Lorsqu'une machine se déconnecte (qu'elle soit planifiée ou non), l'adaptateur Web peut continuer à distribuer les demandes entrantes aux machines ArcGIS Server restantes sur le site.

              Les composants ci-dessus d'un site ArcGIS Server peuvent résider sur la même machine physique à des fins de développement et de test, ou pour prendre en charge de petits déploiements. Consultez Scénarios de déploiement pour en savoir plus sur les architectures recommandées pour les petits et les grands sites.

              Magasin de configuration

              Un site ArcGIS Server possède un dossier désigné comme magasin de configuration qui contient toutes les propriétés du site et de ses services. Vous spécifiez l'emplacement du magasin de configuration lorsque vous créez le site. Dans un site à plusieurs machines, les machines ArcGIS Server accèdent au magasin de configuration via un répertoire réseau partagé. Dans un site avec plusieurs machines ArcGIS Server, il est recommandé de conserver le magasin de configuration sur son propre serveur de fichiers tolérant aux pannes (séparé des machines ArcGIS Server).

              Répertoires du serveur

              Un répertoire de serveur représente un répertoire physique sur le réseau spécialement conçu pour un site ArcGIS Server afin de stocker et d'écrire certains types d'informations. Il existe des répertoires de serveur pour stocker les caches, les sorties, les travaux, les fichiers système, les téléchargements, les données d'entrée, le KML et les index. Un ensemble de répertoires de serveur est créé à un emplacement que vous spécifiez lors de la création du site. Dans un site à plusieurs machines, il doit s'agir d'un répertoire réseau partagé.

              Pour des descriptions détaillées de chaque répertoire de serveur, consultez À propos des répertoires de serveur.

              Rôles de serveur

              ArcGIS Server peut être concédé sous licence avec un certain nombre de rôles de serveur. Ceux-ci débloquent une architecture de serveur et des fonctionnalités uniques qui permettent des tâches d'analyse et de traitement spécialisées. Par exemple, ArcGIS GeoAnalytics Server répartit le traitement des tâches entre plusieurs machines serveur pour accélérer l'analyse d'ensembles de données volumineux. Les rôles de serveur ne nécessitent aucune installation de logiciel supplémentaire - ils sont désignés dans vos fichiers de licence lorsque vous autorisez ArcGIS Server.

              Processus démarrés par ArcGIS Server

              Vous pouvez vous attendre à voir les processus de système d'exploitation suivants sur n'importe quelle machine ArcGIS Server démarrée et participant à un site :

              • Trois processus Java
              • Un processus arcsoc pour chaque instance de service en cours d'exécution. Une exception concerne les services de géotraitement, qui ont deux processus arcsoc par instance en cours d'exécution. Notez que certains de ces processus sont destinés aux services système internes, et non aux services que vos utilisateurs ont publiés.
              • Un processus rmid
              • Un processus xvfb
              • Un processus wineserver
              • Un processus explorer.exe

              Premiers pas avec l'hébergement de données

              En savoir plus sur l'importation, la création et la conversion de données en couches hébergées dans Publier des données.

              Vous utilisez une couche d'entités hébergée lorsque vous souhaitez :

              • Importez des fichiers tels que CSV, XLS ou Google Sheets avec des informations de coordonnées.
              • Stockez des collections de données géométriques et d'attributs en tant qu'entités.
              • Accéder et afficher des fonctionnalités dans les cartes et les scènes.
              • Partagez des données en toute sécurité avec les applications et les utilisateurs.
              • Optimisez l'accès et l'affichage de grandes quantités de fonctionnalités.
              • Modifiez les données et suivez les modifications.
              • Effectuez des requêtes SQL ou spatiales.
              • Mettre à jour ou exporter des données.
              • Utilisez les données d'entité dans les applications hors ligne.

              En savoir plus sur les couches d'entités dans les couches d'entités hébergées.

              Utilisez des tables hébergées lorsque vous souhaitez :

              • Importez des fichiers tels que CSV, XLS ou Google Sheets sans informations de coordonnées.
              • Stocker des collections de données.
              • Optimisez l'accès à de grandes quantités de données.
              • Créez des tables associées pour d'autres couches hébergées.
              • Modifiez les fonctionnalités et suivez les modifications (ajout, mise à jour et suppression).
              • Effectuer des requêtes SQL.
              • Mettre à jour ou exporter des données.
              • Utilisez des données non spatiales dans des applications hors ligne.

              En savoir plus sur les services d'entités dans Service d'entités.

              Vous utilisez des couches de tuiles vectorielles hébergées lorsque vous souhaitez :

              • Convertissez les couches d'entités en couches de tuiles vectorielles.
              • Stockez et accédez aux données sous forme de tuiles vectorielles pré-cachées (statiques) au format PFB.
              • Fournissez des styles pour les tuiles qui sont rendues sur le client et peuvent être relookées.
              • Fournir un rendu haute résolution sur différents appareils.
              • Créez et utilisez vos propres styles de couche de fond de carte avec l'éditeur de style de tuile vectorielle.
              • Optimisez l'accès et l'affichage de grandes quantités de données sous forme de tuiles.
              • Utilisez des données de tuiles vectorielles dans des applications hors ligne.

              En savoir plus sur les couches de tuiles vectorielles dans Couches de tuiles vectorielles hébergées.

              Vous utilisez des couches de tuiles d'images hébergées lorsque vous souhaitez :

              • Convertissez les couches d'entités en couches de tuiles d'images.
              • Stockez et accédez aux données sous forme de tuiles d'images pré-cachées dans différents formats, par ex. JPEG ou PNG.
              • Optimisez l'accès et l'affichage de grandes quantités de données sous forme de tuiles.
              • Utilisez des données de mosaïque d'images dans des applications hors ligne.

              En savoir plus sur les couches de tuiles d'images dans Couches de tuiles d'images hébergées.

              Vous pouvez publier une couche WFS hébergée à partir d'une couche d'entités hébergée.

              Vous utilisez des couches WFS hébergées lorsque vous souhaitez :

              • Accédez aux données en tant que fonctionnalités conformes à l'OGC.
              • Optimisez l'accès et l'affichage de grandes quantités de données en tant que fonctionnalités WFS.

              Une couche de scène hébergée est une référence à un service de scène avec des données conformes à la spécification I3S. Les applications peuvent utiliser une couche de scène pour accéder et afficher des données 3D dans des scènes.

              Vous pouvez créer des couches de scènes hébergées à partir de couches d'entités hébergées (points uniquement) ou vous pouvez publier différents types de données 3D en tant que couches de scènes hébergées à partir d'ArcGIS Pro . ArcGIS Pro peut publier des données 3D telles que des objets 3D, des bâtiments, des nuages ​​de points ou des maillages intégrés.

              Vous utilisez des couches de scènes hébergées lorsque vous souhaitez :

              • Stockez la 3D au format I3S.
              • Accédez et visualisez les données 3D dans différents clients.
              • Optimisez l'accès et l'affichage de grandes quantités de données 3D.
              • Utilisez des données 3D dans des applications hors ligne.

              Ce qui suit compare les différents types de couches hébergées.

              Type de couche hébergéeService de données (source)Type de donnéesCapacités
              Couche d'entités hébergéeService de fonctionnalitéFonctionnalitéFonctionnalités d'accès et d'affichage, requêtes SQL et spatiales, fonctionnalités de modification, synchronisation, extraction, hors ligne
              Table hébergéeService de fonctionnalitéFonctionnalitéAccès, requêtes SQL, fonctionnalités d'édition, synchronisation, extraction, hors ligne
              Couche de tuiles vectorielles hébergéeService de tuiles vectoriellesTuile de vecteurFonctionnalités d'accès et d'affichage, Hors ligne
              Couche de tuiles d'image hébergéeService de tuiles d'images (MapService)Mosaïque d'imagesAccès et affichage par LOD
              WFS hébergéService de fonctionnalitésFonctionnalité WFSFonctionnalités d'accès et d'affichage, requêtes SQL et spatiales
              Couche de scène hébergéeService de scèneI3SAccéder et afficher les fonctionnalités 3D

              Découvrez comment importer des données, créer de nouvelles données et convertir des couches hébergées existantes dans Publier des données.

              Importer des données en tant que couche d'entités

              Utilisez des outils de gestion de données pour importer et créer des couches d'entités hébergées.

              Créer une nouvelle couche d'entités

              Utilisez des outils de gestion de données pour créer une nouvelle couche d'entités hébergée.

              Gérer une couche d'entités

              Définissez les propriétés et les capacités d'une couche d'entités hébergée.

              Accéder aux données de la couche d'entités

              Utilisez les outils ArcGIS Online pour accéder aux données des couches d'entités et les afficher.

              Publier une couche de tuiles vectorielles

              Utilisez ArcGIS Online pour publier une couche de tuiles vectorielles.

              Ajouter une couche d'entités

              Accéder et afficher des entités ponctuelles, linéaires et surfaciques à partir d'un service d'entités


              Les étudiants en SIG de l'Université Elmhurst ont accès aux équipements les plus récents. Les étudiants peuvent être en contact avec les instructeurs via Skype, e-mail et conférences téléphoniques. Une attention individuelle est encouragée à la demande des étudiants.

              Les étudiants du programme SIG en ligne d'Elmhurst peuvent accéder au logiciel ESRI ArcGIS en se connectant simplement au serveur Elmhurst à partir de n'importe quel ordinateur (y compris un Mac) avec un accès Internet et un client de connexion au bureau à distance. Le serveur effectue le traitement haut de gamme, de sorte que les étudiants n'ont pas besoin d'un ordinateur robuste pour bénéficier de performances élevées. Elmhurst est l'un des rares collèges du pays - et le seul établissement basé sur les arts libéraux - avec cet accès unique et distinctif.


              Voir la vidéo: Model Builder Map Tutorial Arc GIS Pro